Noms communs de 5 lettres (2022)

Nom
Définition
Rubrique

ABACA

- Bananier des Philippines qui fournit une matière textile, le chanvre de Manille (fam. des musacées).

n.m. Bot. Arboric. Text.

ABATE

- Variété de poire de couleur jaune paille, grosse, très allongée, ventrue vers l'oeil, resserrée au milieu et terminant en pointe arrondie vers le pédicelle à chair blanche-brunâtre, juteuse, sucrée. Maturité dès octobre, jusque novembre. Aujourd'hui, cette variété fait l'objet d'une culture importante en France et en Italie. Elle est très rarement décrite dans les anciens livres. Seul le guide pratique des Ets Simon Louis Frères nous la décrit sommairement sous le nom de "Abbé Fetel" ou "Calebasse Abbé Fetel".

n.f. Fruit. Alim. Hortic. Agric.

ABOUT

- Extrémité d'une pièce de bois ou de métal, préparée pour être assemblée avec une autre. Les alvéoles régulièrement espacés de la moitié Ouest du mur étaient-ils destinés à recevoir les abouts des arbalétriers ?

n.m. Technol. Constr.

ACCON

- Petit bateau ou chaland servant pour le chargement des navires.

n.m. Navig. Comm.

ACCOT

- Dépôt de paille, de feuilles mortes ou de fumier froid pour protéger contre le gel.
- Cale en terre réfractaire destinée à maintenir verticales les piles de cazettes pendant la cuisson.

n.m. Agric. Hortic. Poter.

ACCRO

- Dépendant d'une drogue, toxicomane (Pop.).
- Qui est passionné pour qqch : un accro du jazz, les accros du turf.

adj. Pop. Drog.

ACCRU

- Rejeton produit par les racines.

n.m. Bot. Jard.

ACÈRE

- Se dit d'animaux sans cornes, ou sans extensions paires dans les groupes ordinairement pourvus de ces organes. Des aplysies ou lièvres de mer, des dolabelles, des acères charnus, des anomies que les Languedociens préfèrent aux huîtres, des clovis si chers aux Marseillais, etc. (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).

adj. Zool. Morphol.

ACORE

- Roseau aromatique, plante des marais, originaire de l'Inde (Fam. des Aracées).

n.m. Bot.

ACTÉE

- Plante malodorante des bois montagneux (nom usuel : cimicaire, famille des renonculacées.

n.f. Bot.

ADAGE

- Exercices lents destinés à parfaire l'équilibre des danseurs et la ligne de leurs mouvements.
- Première partie d'un pas de deux.

n.m. Dans. Chorégr.

ADAGE

- Formule sentencieuse constituant une maxime. (Ex. : nul n'est censé ignorer la loi).

n.m. Ling.

ADENT

- Entaille faite sur des pièces de bois pour les assembler.
- Assemblage en charpenterie.

n.m. Technol.

ADIRÉ

- Perdu, égaré (Dr.).

p.p. (le verbe adirer n'est guère employé qu'au p.p.)

ADOBE

- Brique rudimentaire non cuite, mêlée de paille et séchée au soleil.

n.m. Mat. Constr.

AFFÛT

- Matériel supportant le canon d'une bouche à feu et servant à la pointer ou à la déplacer.
- Endroit où l'on se poste pour attendre le gibier (Chass.).

n.m. Arm. Chass.

AGAME

- Lézard terrestre ou arboricole (genre Uromastyx, famille des agamidés), répandu en Afrique et sur le pourtour de la Méditerranée.

n.m. Zool. Rept.

AGAME

- Se dit des plantes dépourvues d'étamines et de pistil. (Tels sont les champignons).
- Se dit des êtres vivants qui se reproduisent sans fécondation. Les femelles qui donnent la génération agame appartiennent à l'espèce Cynips Kollari (uniquement des femelles). Des femelles parthénogénétiques aptères (sans ailes), qui appartiennent à la forme agame.

adj. Bot. Reprod.

AGAMI

- Oiseau de l'Amérique du Sud, de la taille d'un coq, à plumage noir, avec des reflets métalliques bleu et vert. Le mâle pousse un cri qui l'a fait appeler oiseau-trompette (ordre des ralliformes).

n.m. Zool. Ornithol.

AGAPE

- Dans les premiers temps du christianisme, repas que les fidèles prenaient en commun.
- Agapes (pl.) : repas copieux et joyeux entre amis.

n.f. Alim. Relig.

AGNAT

- Chacune des personnes qui, descendant d'une même souche masculine, appartiennent à la même famille (par opp. à cognat).

n. et adj. Famill. Généal.

AGNEL

- Denier d'or à l'agneau créé par Philippe le Bel, et frappé jusque sous Charles VII.On ne parlait point de diminuer le cours de la livre à l'agnel (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

n.m. Monn. Vx. Hist. Numism.

AGNEL

- Monnaie d’or française créée par Louis IX.

n.m. Monn. Vx. Numism.

AGRÈS

- Appareils de gymnastique.
- Ensemble de ce qui concerne la mâture d'un navire: poulies, manœuvres, voiles, vergues, cordages, etc. (Mar.).

n.m. pl. Gymn. Marin. Navig.

AICHE

- Appât accroché à l'hameçon.

n.f. Pêch.

AÏEUL

- Grand-père, grand-mère (Litt.).
- Vieillard le plus âgé d'une famille.
- cf. Aïeux = ancêtres (Litt.) : suivre les traces de ses aïeux.
Mes aïeux ! Expression ironique exprimant la surprise.

n.m. [fém. aïeule] (pl. aïeuls, aïeules) Famill. Litt. Généal.

AIGLE

- Lutrin ou pupitre de chœur, tirant son nom d’une figure d’aigle aux ailes déployées, qui ornait sa colonne et qui était l’attribut symbolique de saint Jean l’Évangéliste. « Chanter à l’aigle » se disait au XVIIe s. dans le même sens que chanter au lutrin.

n.m. Mobil. Liturg. Relig. Chant.

AIGRE

- Liqueur faite avec du jus de cédrat, de limon, ou de bigarade, de l'eau et du sucre. Eau de framboise, aigre de cèdre (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac).

n.m. Boiss.

AIRÉE

- Quantité de gerbes qu’on mettait en une fois sur l’aire de battage.

n.f. Agric. Vx.

AIRÉE

- Quantité de gerbes qu'on porte en une fois sur l'aire : airée de froment, de seigle. (Collection de bottes).

n.f. Agric.

AIRER

- Construire un abri, faire son nid, en parlant d'un oiseau de proie.

v.i. Zool. Ornithol.

AJUST

- Nœud de vache.

n.m.

ALBUM

- Les mots débutant par al- ont souvent une origine arabe, comme alcool, almanach et algèbre. Pour album, ce n'est pas le cas. Ce mot vient du latin album qui signifie blanc. On le retrouve dans albâtre. Dans l'expression «croisade des albigeois», le nom albigeois leur a été donné non parce que les cathares venaient en majorité d'Albi (ce qui est faux), mais parce que nombre d'entre eux, les «parfaits» s'habillaient de blanc. Album, à Rome, c'était une surface blanche, vierge, sur laquelle on pouvait écrire.

n.m. Coul. Edit. Papet.

ALDIN

- Se dit des caractères d'imprimerie que Alde Manuce fit exécuter par d'habiles graveurs. (L'édition du Virgile fut le premier livre composé avec des caractères penchés, appelés aujourd'hui italiques).

adj. Imprim. Typogr. [fém. aldine]

ALÊNE

- Poinçon, outil, petite aiguille, qui sert à percer et à coudre le cuir.

n.f. Outil. Tann.

ALEPH

- Première lettre de l'alphabet hébreu.
- Nombre cardinal caractérisant la puissance d'un ensemble (Math.).

n.m. Ling. Juif. Math.

ALÉSÉ

- Se dit des pièces héraldiques raccourcies dont les extrémités ne touchent pas les bords de l'écu. (Honorable mais diminuée).

adj. Hérald.

ALGIE

- Douleur, quels qu'en soient la cause, le siège, les caractères.

Méd.

ALIAS

- Autrement dit, nommé. Poquelin, alias Molière.

Adv.

ALIOS

- Grès imperméable rougeâtre ou noirâtre, constitué par des grains de sable agglutinés sous une couverture sableuse, présent notamment dans la forêt landaise.

n.m. Géol. Pédol.

ALISE

- Fruit brun et verruqueux de l'alisier, comestible (aigrelet mais d'un goût agréable), dont on tire une boisson alcoolique.

n.f. Bot. Fruit. Arboric.

ALLEN

- Clé Allen ou clé alène : clé mâle coudée, outil utilisé pour serrer les vis et les têtes de boulons possédant une empreinte hexagonale creuse. L'appellation normale devrait être clé pour vis à six pans creux (ou vis BTR). Un jeu de clés Allen.

n.f. et n.pr. Outil. Mécan.

ALLER

- Un des verbes les plus irréguliers : « aller» à l'infinitif, « je vais» au présent de l'indicatif, «j'irai» au futur. Pourquoi ? Le latin a une part prépondérante dans la genèse du français. Il y avait trois verbes pour dire «aller» : ire a donné le futur, «errer»; vadere «je vais» et accessoirement «envahir», et enfin, mais sans preuve formelle, un dérivé tardif d'ambulare pour I'infinitif que l'on retrouve par exemple dans ambulance ou déambuler...

v.

ALMÉE

- Danseuse et chanteuse en Orient.

n.f. Dans. Mus. Orient. Chant.

ALOÈS

- Plante d'Afrique, cultivée aussi en Asie et en Amérique, et dont les feuilles charnues fournissent une résine amère, employée comme purgatif et en teinturerie.

n.m. Bot. Méd. Arom. Text.

ALOSE

- Poisson voisin de la sardine (famille des clupéidés), à chair estimée, se développant dans la mer et venant pondre dans les cours d'eau au printemps.

n.f. Zool. Ichtyol. Elev.

ALVIN

- Relatif au bas-ventre (Méd.). Flux alvin : diarrhée.

adj. Méd. Anat.

AMBON

- Nom donné à de petites tribunes symétriques placées à l'entrée du chœur de certaines églises byzantines ou médiévales, pour la lecture de l'évangile ou de l'épître. De plan basilical romain avec un vaste ambon et le martyrion.
- Pupitre placé face aux fidèles, servant aux lectures bibliques et à la prédication. Le sanctuaire était tombé à l'époque révolutionnaire dans un état de délabrement complet. Les anciens ambons disparurent

n.m. Archit. Relig. Liturg. Orient.

AMBRE

- Ambre gris : concrétion intestinale du cachalot qui, après avoir flotté longtemps dans la mer, forme des blocs gris et poreux, faits de cristaux longs, minces et enchevêtrés, et qui entre dans la composition de parfums.
- Ambre jaune : résine fossile provenant de conifères de la période oligocène, qui poussaient sur l'emplacement de la Baltique. (Il se trouve en morceaux durs et cassants, plus ou moins transparents, jaunes ou rougeâtres, contenant souvent des insectes fossilisés).

n.m. Parfum. Arom. Bot. Paléontol. Bijout.

AMBRÉ

- Qui a le parfum de l'ambre gris : eau de toilette ambrée.
(Ambrer : parfumer d'ambre gris).
- Qui a la couleur de l'ambre jaune : vin ambré. Amber durum wheat.

adj. Parfum. Arom. Coul.

AMICH

- Membre d'un groupe de chrétiens anabaptistes, dont les origines se retrouvent en 1693 à Sainte-Marie-aux-Mines lorsqu'un évêque, Jacob Amman (1644-1730), quitte, pour des raisons de divergences théologiques, la branche suisse des Mennonites (chrétiens anabaptistes) après avoir tenté de mobiliser les frères d'Alsace pour une vie plus simple. En 1712, Louis XIV tente de les déplacer. La trace de Jacob Amman se perd mais on retrouve les frères aux États-Unis d'Amérique. Ces communautés (18000 personnes, environ, en Pennsylvanie mais 40000 en Ohio, Indiana, et Ontario au Canada) ont été popularisées par le film Witness. La première règle est : Tu ne te conformeras point à ce monde qui t'entoure.

adj. et n. Relig. Amér.

AMICT

- Echarpe sacerdotale : linge qui couvre les épaules du prêtre, sous l'aube.

n.m. Vest. Liturg. Relig.

AMISH

- Se dit d'un groupe mennonite américain, concentré dans la région de Philadelphie, remarquable par son austérité et son attachement aux traditions.

adj. et n. Relig. Amér. Secte.

AMOME

- Plante de l'Afrique tropicale dont les graines sont consommées sous le nom de maniguette ou graines de paradis. (Nom sci. aframonium,

n.m. Bot. Alim.

AMUÏR

- S'amuïr : Devenir muet, ne plus être prononcé.

v.pr. Phon. Ling.

AMURE

- Cordage qui retient le point inférieur d'une voile du côté d'où vient le vent ; syn. d'allure. Point d'amure : endroit d'une voile où se fait l'amarrage de l'amure.
- Bord du navire qui reçoit le vent (bâbord amure, tribord amure). Avoir les amures à bâbord : avoir les amures disposées de manière à recevoir le vent par la gauche. Etre tribord amures : recevoir le vent par tribord).

n.f. Marin. Navig.

ANCRE

- Pièce d'horlogerie qui régularise le mouvement du balancier.

n.f. Horlog.

ANGON

- Arme munie de deux crocs, en usage chez les Francs : sorte de javelot barbelé.

n.m. Arm.

ANGOR

- Angine de poitrine.

n.m. Méd.

ANNAL

- A durée limitée : qui dure un an.

adj. Dr. Temps. [annale, annaux]

ANONE

- Arbre originaire de l'Amérique tropicale, fournissant des fruits sucrés comestibles (pomme-cannelle, corossol) (famille des anonacées).
- Fruit de cet arbre.

n.f. Bot. Arboric. Alim.

ANSER

- Oie sauvage.

Zool. Ornithol.

AOÛTÉ

- Se dit d'un rameau fortifié, d'un fruit mûri par la chaleur d'août.

adj. Agric. Hortic. Fruit.

APHTE

- Lésion superficielle de la muqueuse buccale.

n.m. Méd. Dermatol.

APIOL

- Principe actif des graines de persil. Fébrifuge, emménagogue.

Bot. Méd.

APION

- Charançon dont la larve attaque certaines légumineuses (long. 4 mm), ordre des coléoptères.

n.m. Zool. Entomol.

APLAT

- Surface, plage de couleur uniforme, dans une peinture, une impression, etc.
- Propriété d'une feuille de papier de se présenter d'une manière plane, sans aucun dépôt superficiel.

n.m. Imprim. Peint. Papet.

APNÉE

- Suspension, volontaire ou non, de la respiration. Plonger en apnée. Le syndrome des apnées de sommeil.

n.f. Physiol. Méd. Sport.

APPAS

- Charmes physiques d'une femme et, plus spécialement, sa poitrine.

Litt. Morphol.

APPÂT

- Pâture placée dans un piège ou fixée à un hameçon.
- L'appât de qqch (Litt.), ce qui pousse à agir pour cela.

Litt. Pêch.

APYRE

- Inaltérable au feu, peu fusible (rare). (Ex. : l'asbeste).

adj. Métall.

ARÇON

- Armature de la selle formée de deux arcades, le pommeau et le troussequin, reliées entre elles.
- Rameau de vigne que l'on courbe en arc pour lui faire produire plus de fruits (---> arcure).

n.m. Chev. Agric.

ARDER

- Brûler (Vx.). Sous le soleil qui arde et que réverbèrent les murailles blanches (Jean d'Esme, Leclerc).

v.i. Vx.

ARDER

- Brûler (Vx.). Un grand feu aux braises épaisses ardait dans le cheminée de pierre (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

v.i. Vx.

AREAU

- Ancien nom de charrue dans le Berry : charrue sans avant train pour le labourage des terres légères.
Un vieillard poussait son areau, traîné par deux bœufs tranquilles (George Sand : La mare au diable).

n.m. Agric. Vx. Région.

ARGAS

- Parasite externe des oiseaux, dont il suce le sang (ordre des acariens).

n.m. Zool. Invert. Ornithol. Pathol.

ARGUS

- Publication donnant des renseignements spécialisés. La plus connue est l'Argus de l'automobile, qui fixe les prix des voitures d'occasion.
- Espion (Litt.).

n.m. Antiq. Mythol. Litt.

ARIEN

- Partisan de l'arianisme, doctrine hérétique d'Arius qui enseignait que, dans la Trinité, le Fils n'est pas égal au Père, qu'il n'est pas de même nature et ne participe donc pas à son éternité. La divinité du Christ n'était donc que secondaire et subordonnée.

adj. et n. Relig.

ARMET

- Casque en fer, en usage du XV° au XVII° s.

n.m. Arm. Armur.

AROBE

- Ancienne mesure de capacité et de poids en Espagne et au Portugal. Elle valait de 12 à 15 litres ou de 12 à 15 kg.

n.f. Métrol. Esp. Vx.

ARRÊT

- Décision rendue par une juridiction supérieure. Arrêt de la cour de cassation.
- (pl.) Punition infligée à un militaire, l'astreignant à rester en dehors du service en un lieu déterminé. Mettre aux arrêts. Arrêts de rigueur. Arrêts de forteresse.

n.m. Jur. Milit.

ARROI

- Ancien équipage, train, appareil. (Etre en bon, en mauvais arroi: en ordre, en désordre). Le peuple venait badauder devant ce grand arroi de guerre (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

n.m. Transp. Vx.

ARSIN

- Morceau de bois détruit ou endommagé par le feu.
- Relatif à du bois brûlé ?
- Peine fréquemment appliquée en France au Moyen-Âge et qui consiste à brûler la maison du condamné.

n.m. Constr. Jur. Hist.

ARTEL

- En URSS, coopérative dans laquelle la propriété est entre les mains de collectivités ou d'associations de travailleurs

Econ.

ASANA

- Posture (assise) de yoga.

n.f. Orient.

ASDIC

- Appareil de détection sous-marine par ultrasons. Mis au point en Angleterre en 1939, il est l'ancêtre du sonar. Un contact par télégraphe ultra-son ou asdic.

n.m. Phys. Marin. Milit.

ASILE

- Grande mouche velue (Dasypogon diadema ou Eutolmus rufibarbis), carnassière, qui capture ses proies en plein vol. Parmi les mouches à vol rapide citons les asiles au corps allongé, pileux, et les bombyles. Certaines espèces d'asilidés protègent les récoltes en dévorant les prédateurs.

n.m. Zool. Entomol. Agric.

ASPIC

- Plat composé de viande ou de poisson froids recouverts de gelée.

n.m. Cuis. Alim.

ASPLE

- Dévidoir qui sert à tirer la soie des cocons.
- Sorte de dévidoir utilisé par les canuts.

n.m. Outil. Text. Séricic.

ASPRE

- Ancienne monnaie de compte, en Turquie (XIVe - XVIIe s.). Petite monnaie de billon. Première monnaie ottomane.

Monn. Orient. Vx.

ASPRE

- Dans le Roussillon, colline caillouteuse adossée aux Pyrénées.

n.f. Géogr.

ASSEC

- Partie d'un cours d'eau qui sèche à l'étiage, chaque année, en période de sécheresse. Un assec peut être dû au passage du cours d'eau dans une zone karstique, ou aux prélèvements humains, ou aux deux.
- Temps pendant lequel un étang reste à sec après la pêche, et peut être livré à la culture.

n.m. Géogr. Hydrol. Climatol.

ASSEZ

- En quantité suffisante.
- Moyennement, plutôt.
- Assez bien de : bon nombre de, pas mal de (Nord, Belg.)

Adv. Région. Nord. Belg.

ASTER

- Ensemble de microtubules disposés autour du centrosome (centrioles) pendant la division cellulaire.

n.m. Biol. Cell.

ATACA

- Au Canada, nom vulgaire de l'airelle canneberge. Fruit du Canada.
- Plante des marais.

n.m. Bot. Alim. Fruit.

ATÉMI

- Dans les arts martiaux, coup frappé avec le tranchant de la main, le coude, le genou ou le pied.

n.m. Sport. Orient. Jap.

ATMAN

- Souffle vital, âme, dans l'hindouisme.

n.m. Relig. Orient.

ATOLL

- Ile des mers tropicales, formée de récifs coralliens qui entourent une lagune centrale d'eau peu profonde, le lagon.

n.m. Géogr.

ATONE

- Se dit dun organe dépourvu de tonicité.
- Se dit d'une plaie torpide n'ayant pas de tendance spontanée à la cicatrisation. La lavande permet de soigner les plaies atones et le météorisme.

adj. Méd.

AUNÉE

- Espèce d'inule, plante des lieux humides, à fleurs jaunes.

n.f. Bot.

AURAR

- Unité monétaire divisionnaire de l'Islande (=1/100 couronne).

n.m. Monn. Europ.

AURIN

- Petit poisson sans écailles ni nageoires pelviennes, à queue effilée, qui s'abrite dans les cavités des animaux marins fixés.

n.m. Zool. Ichtyol.

AUTAN

- Autan blanc: vent violent, chaud et très sec du sud-est, qui souffle sur le Toulousain.
(Sec s'il est blanc, mouillé s'il est noir).
- Noirs autans ??

n.m. Climat.

AVENT

- Temps fixé par l'Eglise catholique pour se préparer à la fète de Noël et qui comprend les quatre dimanches précédant celle-ci.

Relig.

AVERS

- Coté face d'une monnaie, d'une médaille, aussi appelé autrefois obvers, qui contient l'élément principal. La face opposée (côté pile) est le revers, plus connu dans la locution « le revers de la médaille ».

n.m. Fin. Comm. Monn. Numism.

AVION

- Nom propre inventé par Clément Ader (1841 1925) à partir du latin avis (oiseau) pour les machines qu'il a mises au point. Devenu désignation officielle des appareils de l'armée qui ne voulait pas d'«aéroplane», «avion» fut consacré par la guerre de 1914-1918.

n.m. Aéronaut.

AVISO

- Autrefois, petit bâtiment rapide qui portait le courrier.
- Auj. bâtiment de faible tonnage destiné à des missions lointaines (aviso-escorteur), ou à la lutte anti-sous-marine.

n.m. Marin. Navig. Guerr.

AVOUÉ

- Officier ministériel établi près les cours d'appel pour y représenter les parties et faire les actes de procédure pendant la durée de l'instance.

n.m. Just.

AWACS

- Système de surveillance électronique utilisant des radars embarqués à bord d'avions spécialisés ; avion ainsi équipé. Avion-radar AWACS.

n.m. abrév. Milit. Aéronaut. Arm.

AZYME

- Pain sans levain, utilisé rituellement pour la Pâque juive (fête des azymes).

adj. et n.m. Alim. Relig. Juif.

BABEL

- Tour de Babel : Grande tour que, d'après la Bible, les fils de Noé voulurent élever à Babel (nom hébreu de Babylone) pour atteindre le ciel. Dieu aurait anéanti par la confusion des langues ces efforts insensés. Ce mythe est inspiré par la ziggourat babylonienne.
- L'Institut Pasteur, une tour de Babel scientifique.
- L'ONU, une tour de Babel.

n.f. Antiq. Mythol.

BACHE

- Réservoir qui renferme l'eau servant à l'alimentation d'une chaudière à vapeur.
- Dans un pont-canal, enveloppe destinée à contenir l'eau.

n.f. Therm. Eau.

BACON

- Pièce de carcasse de porc salée et fumée, débitée en tranches minces.

n.m. Cuis. Alim. Charcut.

BACUL

- Croupière.

n.m. Chev.

BADIN

- Appareil servant à mesurer la vitesse relative d'un avion par rapport à l'air ambiant.

Aéronaut. Métrol.

BAGAD

- Formation musicale à base de binious et de bombardes, instruments traditionnels de Bretagne.

n.m. Mus. Région. Bret.

BAHUT

- Coffre en bois à couvercle bombé.
- Buffet long et bas.
- Mur bas portant une arcature, une grille ; chaperon de mur de forme bombée (Constr.).
- Taxi, automobile (Arg.).
- Lycée, collège (Arg. Scol.).

n.m. Ameubl. Constr. Arg. Scol.

BAILE

- Dans le Félibrige, secrétaire du responsable premier qui est le capoulié.
- Titre que l'on donnait à l'ambassadeur de Venise près de la Porte Ottomane.
- Nom donné en Provence au berger conduisant les troupeaux transhumants
- Maître-valet dans les métairies du Midi de la France.
- Titre, dignité, dans l'ordre de Malte (= bajule ; cf. bailli).
- Syndic, tuteur, administrateur
- Fonctionnaire féodal
- Agent subalterne (inférieur au bailli).

n.m. Prov. Félibr. Admin. Féod. Orient. Elev.

BAIZA

- Unité monétaire divisionnaire d'Oman (= 1/100 rial).

n.m. Monn. Orient.

BALLE

- Enveloppe des graines de céréales : la balle d'avoine est employée pour faire des paillasses.

n.f. Agric. Bot.

BALLE

- L'origine est l'idée que l'on retrouve dans «balle de coton», à savoir celle de marchandise enveloppée. C'est la forme arrondie de ces ballots qui a donné la signification de «petite sphère». En revanche, emballer, déballer, emballage viennent directement de son sens d'origine. L'expression «enfant de la balle», en serait également issue à cause des baluchons que portaient les saltimbanques au Moyen Age pour tout bagage. Le terme péjoratif «ballot» viendrait d'une expression ancienne : «planté là comme un ballot».
Un livre tombé de la balle d'un colporteur (La Terre, Emile Zola).
- Pacotille. On appelle marchandises de balle, celles qui sont de moindre valeur (Acad., 1694). Allez, rimeur de balle, opprobre du métier (Les Femmes Savantes).

n.f. Comm. Sport. Cirq.

BALSA

- Bois très léger (d = 0,15) provenant de l'Amérique Centrale et utilisé pour les modèles réduits.

n.m. Bot. Arboric. Constr.

BANAL

- Commun, sans originalité. Un drame banal de la jalousie.

adj. [pl. banals]

BANAL

- Qui bénéficiait du droit de banalité (Féod.), cad de la servitude consistant dans l'usage obligatoire et public d'un objet appartenant au seigneur : four banal, moulin banal.

adj. Dr. Féod. [pl. banaux]

BANAT

- Ancien nom des provinces limitrophes de la Hongrie et de la turquie.

Hist. Orient.

BANCO

- Faire banco : A certains jeux, au baccara, tenir seul l'enjeu contre le banquier. Il y a 25 louis : Banco !
- Dire banco : autre sens ?

n.m. Interj. Jeu.

BANNE

- Panier d'osier.
- (Banne) Toile placée au dessus de la devanture d'une boutique pour garantir les marchandises ou les clients des intempéries: ---> store à banne. Devant la façade une banne abritant des tables supplémentaires (La Bohème, de Puccini).

n.f. Obj. Instr.

BARBE

- Cheval de selle originaire d'Afrique du Nord (Barbarie), très répandu au Maroc.

n.m. et adj. Zool. Mamm. Equit. Chev.

BARDA

- Effets, équipement qu'on emporte avec soi, ou bagages encombrants.

n.m. Fam. Transp. Fam.

BARDE

- Poète celte qui chantait les héros.
- Poète héroique et lyrique.

n.m. Art. Poés. Chant. Hist.

BARDE

- Tranche de lard dont on enveloppe une pièce de viande.
- Armure du cheval de guerre (XIII° - XVI° s.).

n.f. Alim. Armur.

BARIL

- Unité de mesure du pétrole brut.
(1 baril équivaut à 159 litres. Il y a 7,3 barils dans 1 tonne. 1 million de barils par jour équivaut à 50 millions de tonnes par an. 1 million de barils / j = 159 millions de l / j = 136,986 millions de T / j (d = 0.86). Ceci x 365 ---> 50 000 000 T /an).

n.m. Mes. Capac. Energ.

BARON

- Baron d'agneau : morceau de mouton comprenant les gigots, les selles et les filets. On le pend à l'esse.

n.m. Express. Alim. Bouch.

BARRE

- Organe de commande du gouvernail.
- Déferlement violent et presque violent qui se produit près de certaines côtes lorsque la houle se brise sur les hauts-fonds.
- Banc qui se forme à l'entrée des estuaires au contact des eaux douces et des eaux marines.

n.f. Navig. Marin. Géogr. Océan.

BARYE

- Unité de contrainte et de pression du système C.G.S., qui correspond à 0,1 pascal.

n.f. Phys. Métrol.

BASIN

- Tissu damassé; étoffe de coton croisée.

n.m. Text.

BASTE

- Aux jeux d'hombre et du quadrille, nom de l'as de trèfle qui est le troisième matador. (Agit dans l'ombre…).

n.m. Jeu Cartes.

BASTE

- Récipient de bois pour le transport de la vendange.
- Panier qu'on attache au bât d'une bête de somme.

Agit dans l'ombre ???

- Récipient de bois pour le transport de la vendange.
- Panier qu'on attache au bât d'une bête de somme.

n.f. Récip. Vitic. Agric. Transp.

BÂTER

- Mettre un bât sur une bête de somme. Préparer à la charge.

v.t. Transp.

BATIK

- Procédé de décoration d'un tissu par teinture, après avoir masqué certaines parties avec de la cire ; tissu ainsi traité. La fabrication du batik en Indonésie.

n.m. Text. Décor.

BATTU

- Pas, jeté battu, accompagné de croisements rapides des jambes.

adj. et n.m. Dans. Chorégr.

BAUME

- Résine odoriférante qui coule de certains arbres.
- Médicament balsamique : Baume de Tolú.
- Baume du Canada : résine de sapin employée en optique pour coller les lentilles.

n.m. Arom. Chim. Méd. Opt.

BAYER

- Bayer aux corneilles : regarder niaisement en l'air.

v.i.

BAYOU

- En Louisiane et dans la région du bas Mississipi, bras secondaire du fleuve ou lac établi dans un méandre abandonné.

n.m. Géogr. Amér.

BEAUF

- Beau-frère (Fam.).
- Type de français moyen aux idées étroites et bornées (Péj.).
(Devenir un beauf quand on poursuit un voleur)

n.m. Fam. Péjor.

BÉGUM

- En Inde, titre d'honneur donné aux princesses.

n.f. Hist. Orient.

BÊLER

- Pousser son cri, en parlant du mouton, du bélier, du bouc ou de la chèvre.

v.i. Cri. Anim. Zool. Mamm.

BELIN

- Nom d'amitié que l'on donnait dans quelques régions de France, aux petite snfants. Mon petit belin.
- Par extens., jeune animal, particulièrement chez les caprins. Un jeune belin voulut franchir l'obstacle (George Cory Franklin, Au pays des cinq rivières).

n.m. Vx. Fam. Enfant. Zool.

BENÊT

- Niais, sot, dadais.

Qualif.

BÉNIT

- Sanctifié par une cérémonie religieuse : pain bénit, eau bénite.
- C'est pain bénit : c'est une aubaine, c'est tout profit.
Cela lui rapportait chaque dimanche une part de pain béni (Claude Tillier : Mon oncle Benjamin).

adj. Relig. [fém. bénite] Express.

BENJI

- Saut à l'élastique

n.m. Sport.

BERGE

- Année d'âge (Fam.).

n.f. Fam. Temps.

BERGE

- Bord d'un cours d'eau.

n.f. Géogr. Hydraul.

BERME

- Passage étroit qui (dans le but d'éviter les éboulements) sépare une tranchée, un fossé, un canal, etc. de l'amas de terre qui provient de son creusement. La relative instabilité des bermes due à l’importante profondeur du sondage.
- Plateforme horizontale coupant un talus pour éviter qu'il ne s'éboule. Les bermes de la route sont encaissées (Balzac : Les Chouans).

n.f. Constr.

BÉROÉ

- Cténaire planctonique de forme ovoïde, transparent, formant parfois des bancs immenses sur les côtes de France. Des béroés, vulgairement connues sous le nom de concombres de mer (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).

n.f. Zool. Invert.

BÉSEF

- Lourd ou épais.
- Pas bésef (Pop.) : Pas beaucoup.

adv.

BESET

- Terme de trictrac : deux as amenés d'un coup de dés.

n.m. Jeu. Vx.

BÉTEL

- Espèce de poivrier grimpant de l'Inde.
- Mélange masticatoire à base de feuilles de bétel, de chaux et de noix d'arec. La statue de la déesse Kâli, les lèvres teintes de henné et de bétel. Les Malais mâchent du bétel, les Yankees de la gomme (L.-F. Rouquette, Le Grand Silence Blanc).

n.m. Bot. Arboric.

BETTE

- Bateau à fond plat, pointu aux deux extrémités, employé en Méditerranée (pêche, promenade, sport nautique).

n.f. Navig. Pêch.

BETTE

- Plante voisine de la betterave, cultivée comme légume pour ses feuilles et ses pétioles aplatis., dénommés côtes ou cardes.

n.f. Bot. Agric. Alim.

BEURK

- Interjection exprimant le dégoût, l'écœurement. Beurk ! C'est dégoûtant ce truc-là.

Interj.

BICOT

- Chevreau (Fam.). ? Arabe (Péjor.)

Zool. Fam.

BIDET

- Petit cheval de selle ou de trait léger.
- Cheval (Péj.).
- Appareil sanitaire dont la cuvette sert aux ablutions intimes.

n.m. Chev. Eduit. Hipp. Arg. Hyg. Sanit.

BIFFE

- Infanterie (Arg. Milit.).
---> biffin : fantassin

n.f. Arg. Mlit.

BIGLE

- Qui louche --> bigleux (Vx.). Il était bigle, c'est-à-dire qu'un de ses yeux ne suivait pas les mouvements de l'autre. Un regard bigle.

adj. et n. Méd. Opt. Vx.

BIGRE

- Exprime l'étonnement, la surprise.

interj.

BIGUE

- Chèvre formée de deux ou trois poutres, liées par le haut, soutenant un palan.
- Grue très puissante utilisée dans les ports.

Technol. Marin.

BILLE

- Projet de loi (Vx.) (?). Cette bille ne passera le Parlement qu'à notre retour de Vienne (Le fils de l'Empereur, d'André Castelot).

n.f. Dr.

BILLE

- Toucher sa bille : Etre compétent, adroit, efficace. (Y'a pas besoin d'être prémonitoire pour voir que tu touches pas ta bille ! T'appelles ça de la coiffure !).

n.f. Express. Arg.

BINOT

- Petite charrue pour biner.

n.m. Technol. Agric.

BIOTE

- Ensemble de la flore et de la faune d'un lieu déterminé. Les troglobies et les édaphobies, biotes à évolution orthogénétique, sont étroitement confinés dans leurs milieux respectifs.

n.m. Biol. Ecol.

BIRBE

- Vieux birbe (Péjor.) : vieillard incapable de s'adapter aux idées modernes.

n.m. Péjor.

BISER

- Dégénérer, noircir, en parlant des céréales.

v.i. Agric.

BISET

- Pigeon sauvage gris-bleuté.

n.m. Zool. Ornithol.

BITTE

- Pièce de bois ou d'acier, cylindrique, fixée vereticalement sur le pont d'un navire pour fixer les amarres.
- Bitte d'amarrage, ou bitte : gros fût cylindrique, en acier ou en béton, à tête renflée, fixé sur un quai pour l'amarrage des navires (= bollard).

n.f. Marin. Constr.

BLAFF

- Mets antillais : poisson cuit dans un court-bouillon très épicé.

n.m. Alim. Cuis. Antill. Ichtyol.

BLAPS

- Grand coléoptère noir, lent, à odeur fétide et pénétrante des lieux obscurs, tels que le porte-malheur (ténébrionidés).

n.m. Zool. Entomol.

BLASE

- Nez (Arg.).
- Nom de personne (Arg.).

n.m. Arg. Morphol.

BLAZE

- Première soie émise par les vers à soie, qui permet de relier le cocon aux supports.

n.f. Text. Séricic.

BLÊME

- Se dit d'un visage, d'un teint très pâle, livide.
- D'un mat blanc et terne, blafard. Les petits matins blêmes.

adj. Coul.

BLINI

- Petite crêpe de sarrasin épaisse servie avec certains hors-d'œuvre, mets russe traditionnel.

n.m. Alim. Région. Cuis. Russ.

BLINI

- Petite crêpe salée épaisse.
- Crêpe de Sarrasin.

n.m. Cuis. Alim. Pâtiss.

BLITZ

- Bombardement aérien, arrossage.

Guerre.

BLITZ

- Période de bombardement de la Grande-Bretagne par l'aviation allemande en 1940. Un amnésique, victime du blitz.
- Aux échecs, syn. de éclair.

n.m. Guerr. Arm. Hist. Angl. Jeu.

BLUES

- Complainte du folklore noir américain, caractérisée par une formule harmonique constante et un rythme à 4 temps, dont le style a influencé le jazz dans son ensemble. (Le blues du marchad d'armes).
- Mélancolie, cafard (Fam.). Avoir le blues.

Mus. Jazz.

BLUET

- Synonyme de bleuet.

n.m. Bot.

BLUSH

- Poudre de maquillage des yeux, fard à joue, applicable au pinceau.

(pl. blushs, blushes)

BOEUF

- Réunion de musiciens de jazz jouant, parfois en improvisant, pour le seul plaisir.

n.m. Mus. Jazz.

BOEUF

- Un effet, un succès bœuf : étonnant et considérable.

adj. Express. Fam.

BOLAS

- Lasso en usage chez les Indiens d'Amérique du Sud, et composé de longues courroies terminées apr de lourdes boule. Un agglomérat de cailloutis presque toujours ronds offrant l'apparence de bolas.

n.f. pl. Elev. Amér.

BOLÉE

- Contenu d'un bol. Dose de cidre.

n.f. Métrol. Boiss. Liq.

BOMBE

- Coiffure du cavalier. Casquette renforcée (ainsi appelée en raison de sa forme semi-sphérique), comme protection en cas de chute.

n.f. Chev. Hipp. Sport.

BONGO

- Instrument de musique latino-américain constitué de deux petits tambours à une peau, juxtaposés.

n.m. Mus. Amér. Esp.

BONNE

- Parler d'une bonne pour une servante vient de l'habitude qu'avaient les dames de la haute société du XIX° siècle d'appeler ainsi leurs domestiques :
- Débarrassez la table ma bonne Henriette,
- Faites entrer Monsieur, ma bonne...

n.f.

BONUS

- Réduction de la prime d'assurance automobile accordée par l'assurerur aux assurés qui ne déclarent pas de sinistre.
- Ce qui vient en plus ou en mieux dans un montant, un résultat, amélioration.

n.m. Comm. Financ. Assur.

BORDE

- Petite exploitation agricole dans la France du Sud.

n.f. Agric. Hist. Vx.

BORDÉ

- - Ensemble des bordages d'un navire : ensemble des planches ou des tôles constituant le revêtement extérieur de la coque d'un navire. Grâce à la disposition cellulaire de la coque, son bordé ne peut céder (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers). La Nautilus allait frapper au dessous de la ligne de flottaison, là où la carapace métallique ne protège plus le bordé (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).
- Biais de tissu ou article de passementerie dont on borde un vêtement.

n.m. Constr. Marin. Navig. Vest. Text.

BORDJ

- En pays arabe, sorte de fort ou de fortin. A Agadir, j'ai couché dans des bordjs et j'ai écouté la chanson du sokar saharien (L.-F. Rouquette, Le Grand Silence Blanc).

n.m. Constr. Milit. Ar.

BORÉE

- Vent du nord (Litt.).

n.m. Climat. Géogr. Litt.

BORIE

- En Provence, petite habitation construite en pierres sèches. Les bories d'Apt rappellent les Nuraghes défensifs sardes, les Garritas des Baléares ou les Trulli des Pouilles.

n.f. Constr. Région. Prov.

BORNE

- Synonyme de décharge, de tas d'ordures (?) (Vx.). Ce qu'on jetait était pire : la nourriture de la veille jetée à la borne (Emile Zola, Nana).

n.f. Vx.

BOSCO

- Maître de manoeuvre dans la marine.

n.m. Marin.

BOSON

- Toute particule qui, obéissant à la statistique de Bose-Einstein (tels les mésons, les photons, etc.) a un spin entier.
- Boson vecteur : boson véhiculant, soit l'interaction électromagnétique (photon), soit l'interaction forte (gluon), soit l'interaction faible (W, Z).
- Boson intermédiaire W ou Z : particule médiatrice de l'interaction faible.
- Boson de Higgs : Particule fondamentale ressemblant à ses cousins, les bosons fondamentaux (graviton, photon, gluons, bosons intermédiaires), associés aux quatre forces fondamentales (gravitation, force électromagnétique, interaction forte, interaction faible). Dans la théorie du physicien écossais Higgs, ce boson explique comment les bosons intermédiaires acquièrent une masse. La confirmation de son existence matérielle pourra sans doute se faire à partir de 2005 au LHC du Cern à Genève, le plus grand accélérateur de particules au monde. Sa découverte, grand espoir des physiciens, confirmerait la validité du modèle standard de l'organisation fondamentale de la matière.

n.m. Phys. Nucl.

BOSSE

- Câble, cordage muni d'une boucle, attaché à l'avant du canot et qui sert à l'amarrer, à le haler. La bosse fut larguée et nous débordâmes (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).
---> bosser : fixer avec des bosses. Le canot avait été bossé contre le bord du Nautilus.

n.f. Marin. Navig.

BOSSE

- Se donner, se faire une bosse , ou des bosses : se gaver de nourriture, ou s'amuser énormément. On rencontre aussi se donner une bosse de rires. Quand l'obscurité devint complète ce fut une bosse de rires (Emile Zola, L'Assommoir).

n.f. Arg. Rire. Alim.

BOTTE

- Ancienne mesure de capacité et aussi de poids. La botte, bottiau, ou bouchau, comme capacité de liquide, répondait parfois au muid pour le vin. Dix bottes de vin de Chio (Sir Walter Scott, Ivanhoé).

n.f. Métrol. Capac. Boiss. Vx.

BOTTE

- Coup de pointe donné avec le fleuret ou l'épée. La botte de Nevers.
- Attaque vive ou imprévue, propre à déconcerter l'adversaire ou l'interlocuteur (Fig.).

n.f. Arm. Escrim. Fig. Rhétor.

BOUGE

- Au Moyen Âge, valise, coffre.
- Cabinet en hémicycle, dans le mur d'une chambre, pour servir de décharge.
- Par extension, taudis.
- Etablissement d'apparence suspecte, fréquenté par des gens de mauvaise vie.

n.m. Vx. Ameubl. Constr. Habit. Sex.

BOUIF

- Cordonnier (Arg.).

n.m. Arg. Métier.

BOULE

- Avoir les boules : Ne pas être dans son assiette, être angoissé, déprimé ou exaspéré ; être énervé, irrité (Arg.).

n.f. Express. Arg.

BOURG

- A donné bourgeois (celui qui habite dans un bourg, le citadin) mais aussi faubourg. Lorsque les villes se sont agrandies et que la population nouvelle a dû habiter à l'extérieur des murs, de nouveaux bourgs se sont créés mais appartenant à la ville : c'étaient les faux bourgs.

n.m. Géogr. Démogr.

BOUTE

- Grosse futaille (14 hectolitres) où l'on mettait autrefois l'eau douce à bord des navires
- Récipient pour le transport des vins (ou de l'huile ?).
- Baril à mettre les feuilles de tabac.
- Boîte contenant des jeux de cartes (Vx).

n.f. Récip. Vx.

BOUTE

- Outil portant une empreinte concave et que l'on emploie pour arrondir l'extrémité martelée d'un rivet.
- Garniture métallique au bas d'un fourreau d'épée.
- Une des gardes de la serrure et fente de la clé qui la reçoit.
-Arg. pour église, basilique (cf. forme du sacré-coeur de Montmartre).

n.f. Outil. Technol. Mécan. Serrur. Arm. Arg. Prov. Coiff.

BOUTÉ

- Contaminé par des spores de carie

adj. Agric. Pathol.

BRAIE

- Ouvrage de défense élevé en avant d'un front de fortification, laissant entre le pied des murailles et le fossé une circulation plus ou moins large, servant de chemin de ronde. Ouvrage sur la contrescarpe.

n.f. Constr. Milit. Féod.

BRANE

- Généralisation de la notion de membrane (qui est un objet à 2 dimensions seulement). Dans "Le monde des branes" ou "La théorie de tout" (Hawking), notre univers apparaîtrait comme une membrane à 3 dimensions (dans leur jargon, les physiciens disent "brane") plongée dans un espace plus grand. On définit plus généralement des p-branes (objets à p dimensions).

n.f. Phys.

BRÊME

- Carte à jouer (Arg.).

n.f. Jeu. Cart. Arg.

BRENT

- Mélange type de qualités de pétroles bruts de la mer du Nord.
(Le Brent (GB) a remplacé l'Arabian light depuis 1984 dans la notion de brut de référence. Le "marché du brent" est un marché à terme, informel, entre gros opérateurs).

n.m. Comm. Energ.

BRÈVE

- Texte de quatre à six lignes, sans titre, ni paragraphes distincts. Cette forme simple en fait le genre journalistique le plus lu. Elle répond à l'un des principes de base de l'écriture journalistique: donner l'information essentielle le plus tôt possible. Ainsi, les cinq ou six premiers mots (qui correspondent à une construction de type " sujet - verbe - complément ") peuvent être soulignés ou mis en gras car ils doivent contenir l'information essentielle; ils jouent alors le rôle de titre. L'information doit être dense, les phrases très courtes. Et surtout, la brève ne doit contenir aucun commentaire, aucune analyse; on parle ici de l'information stricto sensu. Il s'agit en effet de rapporter les faits de façon la plus juste et la plus concise possible. J'ai lu aussi une brève sur l'imminent anniversaire de l'apparition de la Salette (René Merle, Gentil n'a qu'un œil).

n.f. Rédac. Ecri. Journ. Litt.

BRICK

- Navire de petit tonnage, à deux màts gréés à voiles carrées.

Marin.

BRUIR

- Imbiber de vapeur des étoffes qu'on veut amollir.

Text.

BRUNI

- Aspect d'un métal poli au moyen d'un brunissoir (par opposition au mat).

n.m. Orfèvr.

BUBON

- Motif apparent, sorte de pastille, comme élément de décoration ou de préhension d'une poterie.
Poterie décorée de grosses pastilles à bubons et petites pastilles. Un gros bubon de préhension.

n.m. Poter. Archéol.

BUBON

- Tuméfaction, inflammation des ganglions lymphatiques inguinaux dans certaines maladies (chancre mou, peste).
- Terme ancien désignant une adénite.

n.m. Méd.

BUIRE

- Vase médiéval en forme de cruche, dont le col, allongé, est surmonté d'un couvercle. Des bouteilles de grès, des buires d'étain et des fioles de verre de Venise qui chargent les dressoirs (Anatole France, Le livre de mon ami).

n.m. Récip. Vx.

BULBE

- Renflement de la partie inférieure de l'étrave d'un navire pour diminuer la résistance de l'eau.

n.m. Marin. Navig.

BULLE

- Sceau attaché à un acte.
- Document portant le sceau du pape.

n.f. Hist. Dr. Relig.

BURGA

- Voile des musulmanes en Inde (cachant la figure à l'exception des yeux et descendant aux pieds).
- En Afghanistan, la purdah, avec grille de coton devant les yeux.
- En Algérie, le haïk.
- En Asie centrale, le parandjah.
- En Egypte, le tarak.
En Iran, le tchador.

n.f. Vest. Islam.

BURGA

- Voile islamique qui cache la figure à l'exception des yeux et qui descend aux pieds ; il peut être un ample vêtement de dessus ou une simple bande de fine étoffe blanche qui fait le tour de la tête

Vest. Islam. Orient.

BURON

- Petite habitation de pierre servant au vacher sur les pâturages : habitation temporaire d'été, à la fois ferme et petite fabrique, construction de pierre, solide et basse, conçue pour résister au vent.
- Chalet auvergnat où l'on fabrique le beurre et le fromage.

n.m. Constr. Elev. Région. From. Auv.

BUTER

- (v.i.) Heurter un obstacle : buter contre une pierre.
- Se trouver arrêter par une difficulté : il bute contre un problème.
- (v.t.) Maintenir, équilibrer, étayer : buter un mur.
- Buter qqun, l'amener à une attitude d'entêtement ; (pop.), le tuer.
- Se buter (v.pr.), s'ntêter.

v.i., ou v.t., ou v.pr. Pop.

BUTOR

- Homme grossier, stupide, rustre (Fam.). Maraud, faquin, butor de pied plat ridicule ! (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac).
- Oiseau échassier, voisin du héron, à plumage fauve, tacheté de noir, nichant dans les roselières du Midi. (Le cri du mâle rappelle le beuglement du boeuf).

n.m. Fam. Zool. Ornithol.

BUTTE

- Tertre naturel ou artificiel portant la cible : butte de tir (Milit.)
- Etre en butte à : être exposé à, menacé par. En butte aux persécutions de qqun.

n.f. Milit. Express.

BUTUT

- Unité monétaire divisionnaire de Gambie (= 1/100 dalasi).

n.m. Monn. Afric.

CABUS

- Chou cabus : Chou pommé à feuilles lisses.

n.m. et adj. m. Alim. Légum.

CACAO

- Graine (fève) du cacaoyer, riche en matières grasses, d'où l'on tire le beurre de cacao et le cacao en poudre, et qui sert à fabriquer le chocolat.

n.m. Alim. Fruit.

CADOR

- Se dit d'un homme fort, habile dans sa partie: il est cador en électronique (adj.).
- Personnage important ou influent (en partic. caïd du milieu).
- Chien (Arg).
- Cheval (Arg. Vx.).

n.m. ou adj. Arg.

CADRE

- Elément de soutènement principal d'une galerie de mine, trapézoïdal ou cintré.
- Grande caisse utilisée pour les transports (route ---> chemin de fer).

n.m. Constr. Min. Transp.

CAGET

- Natte en osier, caget, pour égoutter les fromages blancs.

n.m. ou n.f. Récip. Alim. From.

CAGNA

- Abri, maison (Arg.).

n.f. Arg. Habit.

CAGOT

- Faux dévot ; hypocrite, tartuffe (Litt.). Au fond, ce Muffat, c'est un cagot fini (Emile Zola, Nana).
- Au Moyen-Âge et sous l'Ancien Régime, personne mise à l'écart de la société. (Descendants présumés des lépreux, les cagots étaint placés sous la juridiction immédiate de l'Eglise et soumis à des mesures d'exception). (Selon le Guide Michelin du Béarn et du Pays Basque : paria, victime de la terreur suscitée par les épidémies de lèpre et par les tares introduites par le fléau, formant une caste exclue de la communauté, pratiquant traditionnellement certains métiers (bûcherons, menuisiers, charpentiers, maçons, tisserands).

n.m. Litt. Relig. Région. Basq. Hist.

CAÏEU

- Bourgeon secondaire qui se développe sur le côté du bulbe de certaines plantes
- Gousse ?

n.m. Bot.

CAÏEU

- Bulbe secondaire formé, chez certaines plantes, sur le côté d'un bulbe.

n.m. Bot.

CAIRN

- Monticule de terre et de pierres élevé par les Celtes.
- Pyramide de terre édifiée en montagne pour indiquer un passage.

n.m.

CAJOU

- Noix de cajou : fruit de l'Anacardium occidentale, dont l'amande rappelle le goût de la noisette. La "pomme de cajou", également comestible, n'est que le renflement charnu du pédoncule de ce fruit.

n.m. Fruit. Bot. Arboric. Alim.

CAJUN

- Français de Louisiane.

Adj et n. invar. en genre. Ethnol. Canada.

CALAN

- En Camargue, plan d'eau qui constitue une subdivision d'un étang. La Camargue divisée en une multitude de petits « calans » limités par une roselière envahissante. Lou Mas dou Calan. Le foin de Crau est irrigué au calan ou à la planche, c'est-à-dire par ruissellement/submersion.

nm. Géogr. Région.

CALAO

- Oiseau d'Asie, d'Insulinde et d'Afrique, caractérisé par un énorme bec surmonté d'un casque (ordre des coraciadiformes).

n.m. Zool. Ornithol.

CALEB

- Type du serviteur fidèle et dévoué (personnage de La Fiancée de Lammermoor de Walter Scott). Joe était un Caleb pas grognon et d'une éternelle bonne humeur (Jules Verne : Cinq semaines en ballon).

n.m., d'un n.pr.

CALEN

- Lampe à queue, lampe de forme antique dans la Provence du littoral. Nos paysans ignoraient le tracteur et la moissonneuse et s'éclairaient au calen.

n.m. Prov. Ustens.

CALLA

- Plante des marais, à baies rouges, parfois cultivée en appartement (famille des aracées).

n.f. Bot.

CALOT

- Coiffure militaire à deux pointes, sans bord et sans visière ; bonnet de police.

n.m. Vest. Coiff. Milit. Polic.

CALOT

- Grosse bille à jouer.
- Œil (Arg.).

n.m. Jeu. Arg. Morphol.

CALUS

- Durillon qui se forme par le frottement sur quelque partie du corps.
- Renflement que présentent les tiges de certaines plantes (graminées).
- Saillie légère placée à l'épaule, sur l'élytre des coléoptères. L’élytre gauche possède une tache au calus huméral et à l’apex.

n.m. Morphol. Bot. Zool. Entomol.

CAMER

- Se camer : se droguer, se piquer.

v. pr. Pop.

CAMUS

- Court et plat, en parlant du nez. Vil camus, sot camard, tête plate (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac).

adj. Anat. [fém. camuse]

CANAR

- Dans une usine, tube de grand diamètre pour l'aérage secondaire.

n.m. Technol. Indus.

CANER

- Céder devant un danger ou une difficulté, reculer (Pop.).
- Mourir (Arg.).

Pop. Arg.

CANON

- Pièce ornementale ou fonctionnelle (ornement ample, froncé, enrubanné) du bas ou de la culotte, entre la cuisse et le mollet. La dentelle, surtout des canons, coupez-là ! (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac).

n.m. Text. Vest.

CANON

- Verre de vin. Dis donc, viens-tu becqueter ? Arrive, clampin ! Je paie un canon de la bouteille... (Emile Zola, L'Assommoir).

n.m. Boiss. Alcool. Métrol. Arg.

CAOUA

- Café (Pop.).

n.m. Boiss. Pop.

CAPER

- Caper un cigare : l'enrober d'une cape.

v.t. Tabac.

CAPON

- Lâche.

Qualif. [caponne]

CAQUE

- Barrique où l'on presse les hareng fumés ou salés.
- Au fig. lieu de confinement, de repli sur soi. Fuir la caque nationale.

n.f. Récip. Alim. Ichtyol. Fig.

CARAT

- Au dernier carat : au dernier moment, à la dernière limite (Fam.).
- Année d'âge : elle a vingt carats à tout casser (Arg.).
- Quantité d'or fin contenue dans un alliage, exprimée en vingt-quatrièmes de la masse totale : l'or à vingt-quatre carats est de l'or pur.
- Carat métrique, ou carat : unité de mesure de masse de 2 dg, employée dans le commerce des diamants et des pierres précieuses.

n.m. Fam. Arg. Métrol. Métall. Joaill.

CARDE

- Côte comestible des feuilles de cardon et de bette.

n.f. Alim. Bot.

CARDE

- Tête épineuse de la cardère ou chardon à foulon) utilisée autrefois pour le cardage.
- Machine garnie de pointes métalliques pour peigner les matières textiles (= cardeuse).
- Peigne muni de pointes d'acier pour le cardage à la main.

n.f. Text. Outil. Technol. Bot.

CARDO

- Voie nord-sud servant à établir le quadrillage d'un camp romain. Le decumanus et le cardo se croisent au forum. Sur l’esplanade, au pied du Musée, a été reconstitué une partie d’un cardo nord-sud du IIIe siècle.

n.m. Lat. Constr. Antiq. Rom.

CARET

- Dévidoir utilisé par les cordiers.
- Fil de carte: gros fil de chanvre tortillé, servant à faire les cordages.
- Nom vulgaire d'une tortue très carnassière, dite aussi tuilée, répandue dans toutes les mers chaudes (1 m) (= couane).

n.m. Marin. Text. Zool. Rept.

CARIE

- Maladie cryptogamique des plantes, altérant leurs graines.
- Maladie dentaire due à une décomposition de l'émail et de la dentine, aboutissant à la formation d'une cavité grandissante.

n.f. Bot. Pathol. Méd. Dent.

CARTE

- Jeux de cartes : Origine très ancienne. Les images se fixèrent au XVI° s (arbres, fruits, fleurs, puis emblèmes guerriers, surtout en Allemagne).
• Cœur : roi Charles (Charlemagne, empereur d'occident), dame Judith (héroïne de la Bible), valet Lahire (officier du roi Charles VIII).
• Pique : roi David (roi d'Israël), dame Pallas (déesse protectrice des arts), valet Ogier (héros de chansons de geste).
• Carreau : roi César (empereur romain), dame Rachel (héroïne de la Bible), valet Hector (héros de la guerre de Troie).
• Trèfle : roi Alexandre (Grèce-Perse), dame Argine (fille du roi d'Argos), valet Lancelot (héros des romans de la Table Ronde).

n.f. Jeu. Hist.

CARVA

- L'Ecole Polytechnique. (La boîte carva).
- Polytechnicien.

n.m. et adj. Arg. Scol. Enseign.

CARVI

- Plante ombellifères (Carum Carvi L.) des prairies dont les fruits aromatiques sont utilisés en assaisonnement.
- Le fruit lui-même : fromage au carvi.

n.m. Bot. Arom. Cuis. Région. Médit.

CASAL

- Tas d'épierrement agricole. La fouille montra qu’avait été édifié à une époque indéterminée, un casal, dont un mur maître et l’escalier d’accès avaient été conservés. Dans les parcelles, les cabanes sont situées dans un tas d'épierrement ou casals (ce sont en général les plus belles).

n.m. Agric. Pédol. Archéol. Région.

CASSE

- Boîte plate à compartiments inégaux dans lesquels sont rangés les caractères typographiques à l'usage du compositeur. On distingue les lettres du haut de casse ou capitales, ou majuscules, et les lettres du bas de casse, ou bas-de-casse, ou minuscules. Changer de casse en Word donne le choix : Majuscules, Minuscules, Titre, Phrase, Inverse.
---> Cassetin = chacun des compartiments d'une casse d'imprimerie. - Coupelle pour affiner l'or (= cendrée d'affinage).

n.f. Typogr. Imprim. Métall. Orfèvr.

CASSE

- Pulpe purgative tirée du fruit du cassier. Les propriétés médicales de la pulpe de caroube sont à peu près celles de la casse, mais il est moins laxatif.

n.f. Méd. Bot.

CATIN

- Prostituée (Litt.).

n.f. Litt. Qualif. Prostit. Sex.

CATIR

- Lustrer, donner du cati à une étoffe en la pressant. Conférer certain lustre.

v.t. Text.

CAVEA

- Dans la Rome antique, la cavea désigne le secteur de cercle d'un théâtre romain ou d'un amphithéâtre où se trouvent les gradins. Cavea prima : le premier rang. Cavea ultima : le dernier rang. La galerie du premier étage interrompue par la butte et la cavea correspondante.

n.f. Constr. Archit. Antiq. Rom.

CAVÉE

- Fosse, vallée ; chemin creux dans la forêt (Vx.).
- Eglise (Arg.).
- Nom que les veneurs donnent à un endroit creux dans une forêt, ou à un chemin creux qu'entourent de hautes collines.

n.f. Géogr. Vx. Véner.

CAVER

- Faire une mise au jeu (v.i.) (Vx.).
- Creuser (v.t.) (Litt.): l'eau cave la pierre.

v.i. ou v.t. Litt. Vx. Jeu.

CAVET

- Moulure concave voisine du quart de cercle.

n.m. Décor. Archit.

CAVET

- Moulure creuse dont le profil est proche du quart de cercle. Une abside en cul-de-four typique admirablement appareillée, couronnée par une moulure en cavet.

n.m. Archit. Constr. Décor. Bois. Menuis.

CAYEU

- Bulbe secondaire formé, chez certaines plantes, sur le côté d'un bulbe.

n.m. Bot.

CÉANS

- Ici, en ces lieux (Vx.).
Le maître de céans : le maître des lieux (Litt. ou par plais.).

Adv. Litt. Vx.

CÉANT

- Maître de céans (Litt.) : maître du logis.

adv. Litt.

CEDEX

- Acronyme de Courrier d'entreprise à distribution exceptionnelle.

abrév. Transp.

CELLA

- Salle centrale du temple, abritant la statue du dieu (= naos).
- Dans l'Egypte pharaonique, édicule en bois ou en pierre abritant, au cœur du temple, la statue du dieu.

n.m. Antiq. Lat. Relig.

CELLE

- Au Moyen Âge, maison et biens de personnes de condition servile. Une dédicace probablement d'une celle païenne, bâtie sans doute par le propriétaire de la grande villa.
- Petit monastère.

n.f. Constr. Hist. Relig. Monast.

CENSE

- Métairie, ferme (Vx.) dans certaines parties de la France et de la Belgique.

n.f. Vx. Agric.

CENSÉ

- Supposé. Nul n'est censé ignoré la loi.

adj. Dr.

CÉPÉE

- Touffe de jeunes tiges de bois, de rejets sortant d'une même souche (cf. taillis). Des pentes couvertes de cépées de châtaigners.

n.f. Agric. Arboric. Forest.

CÉRAT

- Onguent à base de cire et d'huile.

n.m. Méd.

CERCE

- Calibre qui permet de profiler un ouvrage en une forme donnée.
- Armature circulaire en bois d'un crible.

n.f. Constr. Ustens. Technol.

César

- Le roi de carreau, au jeu de cartes.

n.pr. Jeu. Cartes.

CESTE

- Gantelet, bandes de cuir, parfois garnies de plomb, dont se servaient les athlètes pour le pugilat.

n.m. Sport. Antiq. Rom.

CHAMA

- Mollusque lamellibranche de l'ère tertiaire. Chama calcarata.

n.m. Moll. Paléontol.

CHAMP

- Aux champs : Batterie ou sonnerie militaire pour rendre les honneurs aux généraux de division et aux autorités gouvernementales. Sonnez aux champs ! Battez aux champs !

n.m. Express. Milit. Mus.

CHAPE

- Couche, enduit appliqué au sol, ayant une épaisseur inférieure à celle d'une dalle béton, destiné à aplanir, niveler ou surfacer celle-ci pour ensuite poser, par exemple, du carrelage ou de la moquette spéciale.
- Sorte de cape dont se servent les ecclésiastiques qui est employé dans la liturgie catholique.
- Elément de symétrie destiné à recevoir un axe permettant de recevoir une pièce devant pivoter.

n.f. Constr. Vest. Relig. Mécan.

CHAPE

- Vêtement liturgique en forme de grande cape, d'ample pélerine.
- Enduit imperméable couvrant le sommet d'un mur, l'extrados d'une voute, la surface d'un radier, etc., pour empêcher les infiltations.
- Monture métallique qui porte l'axe d'une poulie (Meccano), d'un galet, d'une pièce qui peut pivoter, etc.
- En particulier, partie du dérailleur arrière d'une bicyclette, formée de deux roulettes coincées entre deux plaques métalliques. La chaîne y effectue une boucle. La fonction de la chape est de maintenir la chaîne tendue.
- Enveloppe, partie extérieure de certains objets (pneu).

n.f. Vest. Relig. Liturg. Constr. Mécan.

CHAPÉ

- Recouvert d'une chape.
- Se dit d'un écu partagé par deux lignes obliques partant du milieu du bord supérieur pour aboutir aux deux cantons de la pointe.

adj. Constr. Hérald.

CHARA

- Genre de plantes aquatiques sans fleur, filamenteuses, de la famille des characées (nom vulgaire : charagne).
Dans l'Étang, au Nord, des Chara forment une population abondante.

n.m. Bot. [ka]

CHENU

- Blanchi par la vieillesse (Litt.). Des pruniers vénérables, tout chenus de naissance (E. Zola, La Faute de l'Abbé Mouret).

adj. Litt.

CHEUN

- Unité monétaire divisionnaire de la Corée du Nord et de la Corée du Sud (= 1/100 won).

n.m. Monn. Orient.

CHIEN

- Avare. Elle est chien.

adj. inv.

CHIEN

- Avoir du chien : avoir de la distinction, de l'élégance, de la séduction, un charme un peu provocant, un aspect attrayant, surtout en parlant d'une femme. Un petit verre de cric, ce n'est pas mauvais, ça me donne du chien... (Emile Zola, L'Assommoir).

n.m. Express.

CHIEN

- Chien bleu, chien espagnol, chien de mer : nom usuel de divers requins. Des chiens de mer horribles avec leur tête ronde (Emile Zola : Le ventre de Paris).

n.m. Express. Zool. Ichtyol.

CHIEN

- Chien de mer, chien bleu, chien espagnol : nom usuel de divers requins. Chien de mer, poisson vorace s'il en est (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).

n.m. Zool. Ichtyol.

CHIEN

- Coiffé à la chien : avec une frange sur le front.
- Chien coiffé (?) : Toutes sortes de filles, les premiers chiens coiffés qui passaient dans la rue (Emile Zola, L'Assommoir). En voilà une garce, qui filait avec le premier chien coiffé, sans fire merci ! (Emile Zola, Nana).
- Entre chien et loup : à la tombée de la nuit.
- Se regarder en chiens de faïence, avec hostilité.

n.m. Zool. Mamm. Express. Fam.

CHILI

- Petit piment rouge d'origine mexicaine.
- Chili con carne : Plat mexicain et américain très épicé à base de viande hachée et de haricots rouges.

n.m. Alim. Arom. Cuis. Amér. Lat. [pl. chiles]

CHINÉ

- Papier ou carton où sont visibles en petite quantité des fibres chinées.

adj. Text.

CHÔME

- Période de pause des brebis ; sieste pendant laquelle les brebis digèrent.
- Zone d'un pré aménagée pour le repose des prebis. Des zones de chôme peuvent eux aussi polariser l'exploration du parc. Le parc englobe des secteurs qui sont "laissés de côté"; il ne compte plus dans la valorisation du parc sauf à tenir un rôle particulier comme une chôme. Il y avait un grand troupeau dans une chôme (George Sand : La mare au diable).

n.f. Agric. Elev.

CHOUF

- Faire le chouf : Action de surveiller, d'espionner, de faire le guet (Arg.).

n.m. Arg.

CHULO

- Acteur de la corrida qui est à pied et qui harcèle le taureau en agitant des draperies de couleurs brillantes. Voici les hardis chulos ! Voyez les banderilleros, voyez quel air de crânerie ! (Carmen).

n.m. Sport. Taurom. Esp.

CHYLE

- Liquide riche en lipides provenant de la digestion, circulant dans des canaux lymphatiques (chylifères) de l'intestin grêle au canal thoracique.
Moi, si l'on ne veut pas fournir à mon gaster
De quoi m'élaborer une pinte de chyle
Je me retire sous ma tente, &emdash; comme Achille (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac).

n.m. Physiol. Digest.

CHYME

- Produit de la digestion gastrique, à son entrée dans le duodénum.

n.m. Physiol. Digest.

CIPPE

- Petite stèle funéraire ou votive, en forme de colonne courte ou de pilier quadrangulaire, toujours ornée d'une inscription.

n.f. Constr.

CIPPE

- Petite stèle funéraire ou votive.

n.m. Archéol. Constr.

CIRCA

- Environ.

Prép. Lat. Angl.

CIRON

- Animalcule minuscule qui vit dans les substances alimentaires, les détritus (partic. un acarien du genre tyroglyphus). Acarien du fromage.

n.m. Zool. Microorg.

CISTE

- Arbrisseau méridional, à fleurs blanches ou roses, dont une espèce fournit le labdanum.

n.m. Bot. Arboric. Pharm.

CISTE

- Corbeille, coffret portés notamment lors des mystères de Déméter, de Dionysos, de Cybèle et contenant les objets du culte.
- Tombe mégalithique, dite aussi sépulture en coffre, constituée de quatre dalles de chant et recouverte d'une dalle horizontale.

n.f. Mythol. Archéol. Funér.

CIVET

- Ragoût de lièvre ou d'autre gibier, préparé avec une sauce au sang et au vin rouge.
- Manière de faire cuire certaines viandes, à la braisière, et plus spécialement du bœuf dans un fond au vin rouge ; viande ainsi préparée.

n.m. Cuis. Alim. Chass.

CLADE

- Très vaste groupe d'animaux ou de plantes, caractérisé par une origine évolutive probablement commune. (Ex. les cordés, les plantes vasculaires).

n.m. Biol. Zool. Bot.

CLAIE

- Panneau en osier à claire-voie.
- Treillage en bois ou en fer.
- Dans la langue d'aujourd'hui, dispositif fait de branches d'osier entrecroisées servant par exemple à égoutter des fromages, ou encore un treillis en bois ou en fer servant par exemple à tamiser du sable ou à enclore une propriété.
- Autrefois, le supplice de la claie était une peine infamante qui consistait à placer sur une claie le corps de personnes qui s'étaient suicidées ou de certains suppliciés, et de les faire traîner par un cheval jusqu'au lieu de la sépulture, généralement une fosse commune. On mettait aussi le patient sous une claie qu'on chargeait de grosses pierres. Cette peine était plus infamante que le billot, la claie ou la potence (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

n.f. Constr. Just. Vx.

CLAIM

- Concession minière d'or, d'argent, etc.

n.m. Min.

CLAPI

- Se dit du lapin réfugié en son terrier. Le lapin s'était clapi, un peu avant la tempête (George Cory Franklin, Au pays des cinq rivières).

adj. Zool. Mamm. Chass.

CLAVE

- Instrument de musique à percussion : idiophone sans clavier de la famille des gong, tam-tam, wood-block, castagnettes, fouet, claves.
- L’orchestre de la musique nègre de Cuba comprend comme instruments: tumba , conga &endash; sortes de tambours &endash;, bongo &endash; deux petits tambours dont l’un émet un son aigu, l’autre un son grave &endash;, agogo &endash; sorte de cymbale &endash;, clave &endash; deux pièces de bois heurtées &endash;, guïro , maracas , quijida del burro et cencerro .

n.m. Mus. Amér. Instrum.

CLEAN

- Se dit notamment d'un style de décoration, d'un genre d'élégance vestimentaire nets, sans surcharge.

adj. Angl. Décor. Vest.

CLEBS

- Chien (Pop.).

n.m. Zool. Mamm. Pop.

CLERC

- Celui qui est entré dans l'état ecclésiastique, se consacrant ainsi au service d'une Eglise.
- Lettré, savant (Vx.) (Litt.). Etre grand clerc en qqch : être versé dans ce domaine.
- Employé d'une étude d'officier public ou ministériel : clerc de notaire.
- Pas de clerc : bévue, maladresse due à l'inexpérience.

n.m. Relig. Litt. Vx. Métier. Dr. Jur. Express.

CLERC

- Pas de clerc : maladresse due à l'inexpérience.

n.m. Express. Just.

CLICK

- Consonne zouloue : phonème réalisé au moyen d'une double occlusion produite par le dos de la langue et par les lèvres et ressemblant à un bruit de succion.

n.m. Ling. onomat.

CLONE

- Individu ou population d'individus provenant de la reproduction végétative ou asexuée d'un individu unique.
- Ensemble des cellules résultant des divisions successives d'une cellule unique.
- Molécule biologique, cellule, ou être vivant obtenu par clonage.
- Individu qui serait la réplique d'un autre individu (Fig.).
- Copie conforme, imitation bon marché.
- Ordinateur ou micro-ordinateur totalement compatible (matériel et logiciel) avec un modèle donné.
- Clone virtuel : Représentation virtuelle d'une personne humaine réelle. (Selon Philippe Quéau, directeur de la division de l'information et de l'informatique à l'Unesco.)

n.m. Biol. Moléc. Cell. Bot. Informat. Fig.

CLOUP

- Nom des avens dans les Causses et le Quercy : dépression généralement circulaire et de petites dimensions, formée par dissolution du calcaire par les eaux de pluies chargées d'acide carbonique.

n.m. Géogr.

COATI

- Mammifère de l'Amérique du Sud, à museau allongé, chassant lézards et insectes (ordre des carnassiers).

n.m. Zool. Mamm.

COBEA

- Liane cultivée pour ses grandes fleurs bleues en cloche.

Bot.

COBOL

- Langage de programmation utilisé pour les problèmes de gestion.

n.m. Informat. Programm.

COBRA

- Mouvement artistique qui eut une grande influence, par delà sa brève existence organisée (1948-1951) en exaltant, face à l'art officiel, toutes les formes de création spontanée.

n.m. Art.

COCHE

- Grande voiture hippomobile qui servait au transport des voyageurs (Vx.). Aller en coche.
- Loc. prov. (Fig.) Faire la mouche du coche : s’agiter beaucoup et sans utilité (par allus. à la fable de La Fontaine: le Coche et la Mouche). - Loc. Fig. Manquer le coche : laisser échapper l’occasion.

n.m. ou adj. Transp. Vx. Hipp.

COCHE

- Nom donné à la truie après la première mise bas.
- Truie, femelle du cochon ; jeune truie, n'ayant mis bas que 1-3 fois, dont la viande est utilisée pour la fabrication de rillettes.
- Femme lourde, massive (Fam.).

n.f. Zool. Mamm. Elev. Fam.

COEUR

- Faire, ou arriver "la bouche en cœur" : minauder.

n.m. Morphol. Express. Att.

COGNE

- Agent de police, gendarme (Arg., Vx.).

n.m. Arg. Vx. Polic.

colón

- Unité monétaire principale du Costa Rica (1 CRC = 100 centimos) et du Salvador (1 SVC = 100 centavos).

n.m. Monn. Amér. (pl. colones) Numism.

COMMA

- En musique, un comma est un intervalle très faible entre deux sons, généré par le type de la gamme choisie.
Ce sont surtout les théoriciens qui distinguent les différents commas. Pour le musicien occidental, dans la pratique, un comma est tout intervalle plus petit que le demi-ton chromatique, et se caractérise par le fait qu’il est pratiquement indécelable en tant qu’intervalle mélodique. En tant qu’intervalle harmonique, il se décèle par les battements qu’il provoque.

n.m. Mus.

CONDÉ

- Policier, gendarme, fonctionnaire de police (Arg.).
- Entente avec la police, autorisation exceptionnelle accordée par la police en contrepartie d'informations.
- Avoir le condé : bénéficier d'une tolérance de la police à l'égard d'activités irrégulières (en échange de renseignements, le plus souvent).

n.m. Arg. Polic.

CONGA

- Danse cubaine, d'origine africaine, à quatre temps, avec trois pas rectilignes et le quatrième en diagonale.
- Tambour allongé, aux sonorités sourdes, d'origine cubaine.
- Au cours des fêtes publiques, bembés ou fiestas de solar, s’improvisaient chants et danses rituels, connus sous le nom de guaguanco ou solares. C’est de ces bembés que dériveraient les rythmes et formes musicaux divers : cinquillo, rumba, son, caringa, guaracha, mambo, conga, cha-cha, pachanga et la habanera au rythme lent à deux temps.Dans les Indes occidentales, anciennes colonies.

n.f. Dans. Amér. Lat. Instr. Mus. Afric.

CONGE

- Récipient à fermeture hermétique dans lequel se fait le mélange destiné à la prépration des liqueurs.
- Mesure pour les liquides, dans l'Antiquité romaine. Le garum sociorum qui se vendait 1 000 sesterces les deux conges (6,6 litres).

n.m. Métrol. Antiq. Rom. Liq. Boiss.

CONGÉ

- Raccordement du fût et de la ceinture d'une colonne au moyen d'un quart de rond creux. La chape de béton, formant le sol de cet hypocauste, se relevait, par une sorte de congé.
- Outil de menuisier, de sculpteur, au moyen duquel on pratique ce raccordement.
- Rabot employé pour le moulurage.
- Renfort évidé dans une pièce de serrurerie.

n.m. Archit. Technol. Outil.

CONNÉ

- Qualifie des organes semblables soudés par leur base.

adj. Bot. Morphol.

CONTE

- Content, satisfait (Vx.). Elle gronde toujours, elle n'est jamais conte (Un bon petit diable, Comtesse de Ségur).

adj. Vx.

COPAL

- Résine produite par divers arbres tropicaux (conifères ou césalpiniacées) et utilisée dans la fabrication des vernis. Les oreilles de ces nègres supportaient des plaques de gomme copal (Jules Verne : Cinq semaines en ballon).

n.m. Bot. Chim. Peint. Arboric.

COPPA

- Charcuterie d'origine italienne, constituée par de l'échine de porc désossée, salée et fumée.

n.f. Alim. It.

COPTE

- Chrétien d'Egypte et d'Ethiopie qui professe le monophysisme. (Depuis le XVIII° s. une minorités de chrétiens coptes se sont ralliée à Rome).

n.m. Relig. Orient.

CORAN

- Livre sacré des musulmans, parole d'Allah transmise à Mahomet par l'archange Gabriel. Il est écrit en arabe et se compose de 114 chapitres ou surates. C'est un recueil de dogmes et de principes rituels moraux. Il est le fondement de la civilisation musulmane, la source du dogme et de la foi de l'Islam.

n.m. n .pr. Relig. Islam.

CORDE

- Ancienne mesure de bois de chauffage équivalant à 2 voies ou à 4 stères (évaluée avec une corde qui en faisait le tour).

n.f. Métrol. Capac. Bois. Arboric. Vx.

CORDE

- Type de maille pour les chaînes en or. Il y a le jaseron, le forçat, la gourmette, la corde, mais ça c'est la colonne, Lorilleux ne fait que la colonne (Emile Zola, L'Assommoir).

n.f. Décor. Bijout.

CORNE

- Corne d'abondance : Ornement composé d'une corne remplie de fleurs et de fruits.
(de : Amalthée, chèvre qui nourrit Zeus ; une de ses cornes devint la corne d'abondance).

n.f. Art. Décor. Mythol. Gr.

CORNE

- Espar sur lequel est fixée la têtière d'une voile aurique. C'était un vaisseau de guerre à éperon. Sa corne ne portait aucun pavillon (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers). La nef arborait les flammes d'Anjou aux cornes de sa mâture (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

n.f. Marin.

CORON

- Groupe de maisons pour ouvriers mineurs.

n.m. Min. Habit.

CORSO

- Corso fleuri : défilé de chars fleuris au cours de certaines fêtes de plein air.

n.m. Fête.

COSET

- Autre nom du porte-bois, larve aquatique de la phrygane (ordre des trichoptères), employé comme appât dans la pêche à la ligne?

n.m. Zool. Entomol. Pêch.

COSSE

- Grande paresse (Fam.).

n.f. Fam. Qualif.

COTIR

- Meurtrir (un fruit) (Dial.).

v.t. Arboric. Fruit. Dial.

COTRE

- Petit bâtiment, à formes élancées, à un mât avec beaupré, et gréant grand-voile, flèche, trinquette et focs. Un traîneau gréé en sloop, plus voilé que peut l'être un cotre de course (Le Tour du Monde en 80 jours).

n.m. Marin. Navig.

COTTE

- Poison voisin des chabots, carnivore, vivant en eaux froides. Des cottes, toujours maculées de limon (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers). Je notais quelques cottes australes, espèce de cartilagineux blanchâtres traversés de bandes livides et armés d'aiguillons. La cotte septentrionale est un ennemi des blennie, des gades et des saumons (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).

n.f. Zool. Marin. Ichtyol.

COULE

- Vêtement à capuchon et à larges manches de certains ordres religieux.

Relig. Vestim.

COUSU

- Cul cousu : Se dit d'une personne coincée, sans fantaisie. Tu n'as aucune chance, c'est un cul cousu (René Merle, Gentil n'a qu'un œil).

adj. Pop. Arg. Qualif.

COXAL

- Relatif à l'articulation de la hanche. L'os coxal : l'os iliaque (rare).

adj. Anat.

COYER

- Petit étui conique où les faucheurs mettent leur pierre à aiguiser.

n.m. Outil. Ustens. Agric.

CRACK

- Cheval de course ayant remporté de nombreux prix.
- Personne qui se distingue dans un sport ou dans une matière qcq (Fam.).
- Drogue dérivée de la cocaïne.

n.m. Equit. Sport. Fam. Drog.

CRADE

- Crasseux (Arg.).

adj. Inv. Arg.

CRASE

- En grec, contraction particulière de voyelles, notée par un signe spécial.
- Crase sanguine (Méd.) : ensemble des propriétés coagulantes du sang ; possibilité, par l'organisme, d'arrêter les hémorrhagies.

n.f. Ling. Méd.

CRAVE

- Oiseau des montagnes (corvidés), à bec et à pattes rouges.

n.m. Zool. Ornithol.

CREDO

- Règle d'opinion. Prend une minuscule pour un credo philosophique ou politique, tandis que, au sens primaire de "texte qui renferme les articles fondamentaux de la foi chrétienne", il s'écrit avec une majuscule : dire le Credo.

n.m. inv. Lat. Relig. Polit. Philos.

CRÉPI

- Couche d'un revêtement en mortier, en plâtre ou en ciment qui prend directement sur une construction.

n.m. Constr.

CREPS

- Jeu de dés (= craps, crabs, ou krabs) en vogue dans les casinos. Les dés du creps dormant dans leur cornet (De la terre à la lune, Jules Verne).
Les Arabes adoptèrent un passe-temps en "jetant des os" lorsqu'il envahissèrent les anciennes provinces romaines. Ils appellerent leur petit cube numéroté "azzahr". A un moment lors d'échange avec les Européens au moyen-age, ce jeu de dés traversa à nouveau la méditéranée pour être adopté par les Francais comme "hasar" ou "hasard". Durant ces interminables guerres entre la France et l'Angleterre au 13ème et 14ème siècle, les chevaliers Anglais rapportèrent le jeu chez eux en tant qu'"hazard" - qui veut dire prendre une chance ou prendre un risque. Lorsque les Anglais jouèrent au jeu, ils appelèrent les plus petits tirage "crabs". A pres les guerres, les soldats Francais optèrent pour une variation du jeu des prisonniers anglais, mais tout en maintenant leur indépendance linguistique, optèrent pour "crabes". Au 18ème, les Colons Francais emportèrent avec eux le jeu au Canada. L'Angleterre etendit alors sa puissance vers le nord, qui déplaca des canadiens Francais vers la Louisianne vers la fin du siècle ou une version simplifié du jeu apparu sous le nom de "creps", la version Cajeun de "crabes". Lorsque les bateaux Cajun descendère le Mississippi, les fameux dès furent présenté au gens de langue Anglaise, cette fois-ci des Americains, qui adoptèrent le jeu et nommèrent le jeu "craps".Les Américains envahirent l'Ouest, tous les saloons et salle de jeux adoptèrent le jeu. Apres la guerre civile Américaine, un fabricant de dés introduit une innovation qui allait changer le monde de ce jeu vu que meme un dés imparfait pouvait etre jouer en raison de parier pour ou contre le tirage du dés et qui donna alors aux joueurs plus de chance de gagner et de parier. Aujourd'hui, le Craps est le jeu le plus populaire dans les Casino. Les tables de Craps sont faciles à localiser dans les casino ou la foule regarde avec fascination les dés se lancer.

n.m. Jeu.

CRIER

- Pousser son cri, en parlant du singe.

v.i. Cri. Anim. Zool. Mamm.

CRISS

- Poignard malais contourné en zigzag, à lame ondulée en forme de flamme ("Saigne à l'amok").

n.m. Arm. Orient.

CROHN

- Maladie de Crohn : Inflammation ulcéreuse et sténosante affectant la partie terminale de l’intestin grêle (l’iléon) et assez souvent le colon, rarement d’autres parties du tube digestif. La maladie évolue par poussées tout au long de la vie.
Cause de la maladie : L’origine exacte de la maladie est inconnue. Il s’agit d’une maladie auto-immune dans laquelle une protéine humaine, le TNF-a cause des réponses immunes anormales. Il existe des formes familiales dans près d’un quart des cas.
Quand la maladie survient-elle ? La maladie de Crohn frappe les deux sexes et commence en général entre 20 et 40 ans. Les formes atteignant le colon uniquement peuvent commencer après 50 ans.

n.pr. Méd.

CROÎT

- Augmentation d'une population ; taux de croît.

n.m. Sociol. Démogr.

CROUP

- Localisation laryngée de la diphtérie, dont les fausses membranes obstruent l'orifice glottique, produisant une dyspnée laryngée grave.

Méd.

CRUOR

- Partie du sang qui se coagule, par opposition au sérum.

n.m. Physiol.

CUBER

- Représenter une grand quantité ; s'élever à un montant important (Pop.). Les faux frais, ça finit par cuber.

v.t. Pop.

CUEVA

- Cave, cabaret espagnol, où se donnent des danses et des chants flamencos. (résonne du bruit des taconéos).

n.f. Esp. Mus. Dans. Chant.

CULÉE

- Appui d'extrémité d'un pont ou d'un arc-boutant d'une cathédrale.

n.f. Archit.

CULER

- Reculer, aller en arrière, aller à reculons.

v.i. Marin. Equit. Chev. Vx.

CULOT

- Dernier-né d'une famille ; dernier reçu à un concours (Fam. et Vx.).

n.m. Fam. Vx. Famill.

CULOT

- Dernier-né d'une famille ; dernier reçu à un concours (Fam. et Vx.).
- Culot, avant-culot à Polytechnique (= khulal).

n.m. Fam. Vx. Arg. Scol.

CUMIN

- Ombellifère (Cuminum Cyminum L.) cultivée pour ses graines aromatiques ; la graine de cette plante, utilisée comme condiment.

n.m. Bot. Cuis. Arom. Condim.

CURIE

- Chez les Romains, division des trois tribus primitives. (Il y avait dix curies par tribu).
- Lieu où s'assemblait le sénat romain ; ce sénat lui-même.
- Ensemble des organismes gouvernementaux du Saint-Siège (Curie Romaine).

n.f. Relig. Hist. Antiq. Rom. Polit.

CURRY

- Mélange d'épices (piment jaune, curcuma, cardamone, coriandre, etc.), réduites en poudre, d'origine indienne.
- Ragoût de viandes, aromatisé avec ce mélange : curry d'agneau, de poulet.

n.m. Alim. Condim. Arom. Orient.

CYBER

- Radical qui peut précéder toute sorte de mots, par exemple (cyber-)café, (cyber-)monde, (cyber-)espace, (cyber-) bug, (cyber-)naute, (cyber-)néticien, (cyber-)nétique, etc.

Préf. Informat. Communic.

CYGNE

- Chant du cygne : dernière œuvre d'un musicien, d'un poète, d'un génie près de s'éteindre.

n.m. Zool. Ornithol. Express. Art.

CYRNO

- De Corse. The Cyrno-Sardinian region (Corsardinia).

adj. Géogr. Bot.

DAGUE

- Premier bois du cerf (à partir d'un an), ou défense du vieux sanglier.

n.f. Zool. Chass. Véner.

DAHIR

- Décret du roi du Maroc.

n.m. Dr. Islam.

DALLE

- Gorge, gosier. Avoir la dalle : avoir faim. Avoir la dalle en pente : aimer boire. Se rincer la dalle : se désaltérer.

n.f. Anat. Arg. Pop. Express. Boiss.

DALOT

- Trou dans le pavois d'un navire, canal pour faire écouler les eaux hors du navire.

n.m. Constr. Eau. Marin.

DAMAN

- Petit mammifère ongulé d'Afrique ou d'Asie mineure, terrestre ou arboricole, à l'allure de marmotte.

n.m. Zool. Mamm.

DAMAS

- Tissu de soie ou de laine monochrome dont le dessin, mat sur fond satiné, est obtenu par le jeu des armures (mode d'entrelacement des fils).
- Acier très fin.

n.m. Text. Décor. Métall.

DANSE

- Correction, réprimande (Pop. Vx.). Elle reçut encore une danse parce qu'il lui avait trouvé une tache noire au cou (Emile Zola, L'Assommoir).

n.f. Pop. Arg. Vx. Coup.

DARNE

- Tranche de poisson.

Alim. Ichtyol.

DAUBE

- Manière de faire cuire certaines viandes, à la braisière, et plus spécialement du bœuf dans un fond au vin rouge ; viande ainsi préparée.

n.f. Cuis. Alim.

DAVID

- Le roi de pique, au jeu de cartes.

n.pr. Jeu. Cartes.

DÉBET

- Dette à l'égard d'une personne publique (Dr.).

n.m. Dr.

DECAN

- Région du ciel s'étendant sur 10° de longitude dans chacun des signes du zodiaque. (Chaque signe comporte trois decans.

n.m. Astrol.

DÈCHE

- Déchéance, misère (Fam.). Quelle dèche, quel décatissage, mes amis ! (Emile Zola, L'Assommoir).

n.f. Fam. Arg.

DÉCRI

- Acte public par lequel on annonçait la dépréciation de qqch, partic. d'une monnaie, ou par lequel on intimait une défense.

n.m. Vx. Jur. Dr. Monn.

DEGRÉ

- Au premier degré : à la lettre. Prendre une plaisanterie au premier degré.
- Au second degré : en prenant du recul par rapport à ce qui est dit. Manier l'humour au 3° degré.

n.m. Math. Express. Litt.

DELCO

- Dispositif d'allumage des moteurs à explosion.

n.m. Mécan. Autom. Electric.

DÉLOT

- Garniture de cuir pour le petit doigt, doigtier, à l'usage du calfat ou de la dentellière.

n.m. Marin. Text. Cout.

DÉMON

- Démon de midi : tentations du milieu de la vie.

n.m. Express. Sex.

DENAR

- Unité monétaire principale de Macédoine (1 MKD = 100 deni).

n.m. Monn. Grec. Europ.

DENIM

- Tissu de coton en armure sergé, utilisé notamment pour la confection de jeans.
- Sorte de blue-jean en tissu de coton, teint jusqu'à 13 fois dans l'indigo (blue), créé en 1874.

n.m. Text. Vest.

DERBY

- Course disputée à Epsom par les chevaux de trois ans, à la fin de mai ou au début de juin sur la distance classique de 2 400 m et destinée à désigner le meilleur cheval de sa génération.
- Dans les sports d'équipe, match qui oppose deux clubs voisins.

n.m. inv. n.pr. Sport. Hipp. Chev.

DERBY

- Type de chaussure pour homme, dont les quartiers se lacent sur le cou de pied. Les Derbys ont été conçus avec des quartiers "claqués" par dessus l'empeigne, pour s'ouvrir largement et accueillir le cou de pied fort des valets d'écurie et autres besogneux. Ce sont normalement des souliers rustiques, qui acceptent bien des semelles doubles ou des semelles "commando" en gomme. Porter des Derbys avec un costume est encore considéré par beaucoup comme une faute de goût. Ce sont des souliers de couleur par excellence, (marron, pour la campagne, comme les superbes Grafton ci-dessous). Les quartiers claqués par dessus l'empeigne sont la principale différence entre les Derbys et les Richelieux.. Il reconnaît ses derbys élégants à trois œillets (Atocha, Bernard Oustrières).

n.m. Vest. Chauss.

DEUTO

- Préfixe qui s'est employé dans la nomenclature chimique pour indiquer une deuxième proportion d'un corps (deutosulfure, deutochlorure), maintenant remplacé par bi

Préf. Chim.

DEVON

- Leurre métallique rotatif, imitant la forme d'un poisson et muni d'un hameçon, pour la pêche.

n.m. Ustens. Pêch.

DHOLE

- Chien sauvage de l'Inde et de l'Extrême-Orient, chassant en meutes.

n.m. Zool. Mamm.

DIANE

- Batterie de tambour, sonnerie de clairon, pour réveiller soldats ou marins. La diane !... Hélas ! (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac).

Milit.

DIÈTE

- Assemblée politique qui, dans plusieurs états d'Europe (Saint-Empire, Pologne, Hongrie, etc.), élisait le souverain et élanotait les lois soumises à sa ratification (Le Parlement polonais a conservé ce nom).

n.f. Polit.

DIÈTE

- Régime à base de certains aliments dans un but hygiénique ou thérapeutique.
- Abstention momentanée, totale ou partielle, d'aliments, pour raison de santé. Mettre qqun à la diète.

n.f. Ali. Nutr. Méd.

DIGON

- Fer barbelé, servant à harponner le poisson.

n.m. Ust. Pêch. Arm.?

DINAR

- Unité monétaire principale d'Algérie (1 DZD = 100 centimes), de Tunisie (1 TND = 1000 millimes), du Bahrein (1 BHD = 1000 fils), de l'Irak (1 IQD = 100 fils), de Jordanie (1 JOD = 1000 fils), du Koweit (1 KWD = 10 dirhams = 1000 fils), du Soudan (1 SDD = 100 piastres), de Lybie (1 LYD = 1000 dirhams), de Yougoslavie (1 YUN = 100 paras) et de Boznie-Herzégovine (BAD).

n.m. Monn. Afric. Orient. Europ.

DINGO

- Chien sauvage d'Australie.
- Fou (adj.) (Pop.).

n.m. et adj. Zool. Mamm. Pop. Qualif.

DIOTS

- Recette culinaire savoyarde : Petites saucisses de porc accomodées au vin blanc.

n.m. Alim. Cuis. Région.

DISCO

- Se dit d'un style de musique de variétés, violemment rythmé.

adj. et n.m. Mus.

DIVAN

- Salle du conseil d'état chez les orientaux.
- Autrefois, le Conseil d'Etat de la Turquie.
- Canapé sans bras et sans dossier.
- Titre de plusieurs recueils littéraires arabes.
- Recueil de poésies arabes ou persanes

n.m. Orient. Islam. Ameubl. Poés. Litt.

DJINN

- Dans les croyances musulmanes, esprit bienfaisant ou malfaisant.

n.m. Mythol. Superst. Orient.

DOBRA

- Unité monétaire principale de Sao Tomé et Principe (1 STD = 100 centavos).

n.m. Monn. Afric.

DOIGT

- Doigt d'honneur : geste de dérision effectué en brandissant le majeur tendu, les autres doigts étant repliés (figurant une introduuction anale).

n.m. Express. Arg.

DOIGT

- Faire un doigt, faire un doigt d'honneur : geste de dérision effectué en brandissant le majeur tendu, les autres doigts étant repliés (figurant une introduction anale).
- Les doigts dans le nez : très facilement, sans peine.

n.m. Anat. Arg. Sex. Express. Fam.

DOIGT

- Tirer au doigt mouillé : tirer qqch. au sort, en choisissant entre plusieurs doigts que l'on présente, et dont un seul est mouillé en dessous. Chacun sait, au doigt mouillé, que…

n.m. Morphol. Express.

DOLIC

- Plante voisine du haricot, cultivée en région tropicale comme légume et comme fourrage.

n.m. Agric. Alim. Tropic.

DOLMA

- Plat froid constitué d'un mélange de riz cuit, d'oignons et parfois de raisins secs, enveloppé dans des feuilles de vignes et conservé à l'huile d'olive. Recette turco-persane, transmise à la Grèce et aux pays balkaniques (mais que les grecs prétendent avoir inventée ou du moins affinée) : courgettes, poivrons, aubergines et feuilles de vignes farcies.

n.m. Alim. Cuis. Région. Médit.

DONAX

- Genre de mollusques pélécypodes, type de la famille des donacidés. Les peignes concentriques, les marteaux, les donaces, véritables coquilles bondissantes, les troques, les casques rouges, les strombes aile d'ange, les aphysies, et tant d'autres coquilles jonchaient le sol (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers). Des spondyles pieds-d'âne qui s'entassaient les uns sur les autres, des donaces triangulaires, des hyalles tridentées à nageoires jaunes, des plentobranches orangés, des aplysies ou lièvres de mer, des dolabelles, des acères charnus, des anomies que les Languedociens préfèrent aux huîtres, des clovis si chers aux Marseillais, etc. (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).
- Genre de marantacées, caractérisé par le tube du périanthe floral, des staminodes pétaloïdes et un seul ovule. Ex. Arundo donax.

n.m. Zool. Mar. Moll. Bot.

DORIS

- Bateau de pêche à fond plat.

Marin. Pêch. n.m.

DORNE

- Autrefois, le giron d'une femme, ou la partie du vêtement, robe, cotte ou tablier qui le revêt. Elle gigote même trop sur les genoux de sa mère car celle-ci n'a plus de dorne (Ernest Perochon, Les creux-de-maisons).

n.f. Morphol. Vest. Vx.

DOSSE

- Planche de bois débitée au début et à la fin du sciage en long d'une grume, et dont la face bombée est encore recouverte d'écorce (Sylvic.). Sur le ruisseau - une passerelle faite de dosses. Quatre ou cinq pilots : de quoi se cramponner (Deux récits de guerre, Alexandre Soljénitsyne).
- Face bombée de l'osselet (Jeu).

n.f. Forest. Bois. Jeu.

DOTAL

- Régime matrimonial qui, jusqu'n 1966, avait pour objet d'assurer à la femme la conservation intégrale et la restitution de sa dot.

adj. Dr. [fém. dotale]

DOUAR

- Division administrative rurale.
- Agglomération de tentes. Les douars des pasteurs nomades.

n.m. Habit. Ar. Maghreb. Admin. Ethnol. Afric.

DOUER

- Pourvoir d'avantages : la nature l'a doué de mémoire.

v.t.

DOURA

- Nom que l'on donne au sorgho en Égypte. Le sol n'offre que des chardons, entremêlés de chétives plantations de coton, de doura, d'orge et de froment.

n.m. Bot. Alim. Agric.

DOUVE

- Ver plathelminthe (classe des trématodes), parasite de plusieurs mammifères (hpmme, mouton, bœuf), cause des distomatoses.

n.f. Zool. Parasitol. Annél.

DRAPÉ

- Plis souples effectués dans le biais d'un tissu pour orner un vêtement.
- Agencement des étoffes tel qu'il est représenté en peinture, en sculpture.

n.m. Text. Art. Décor. Peint. Sculpt.

DRAVE

- Au Canada, flottage du bois (---> draver v.t.).
- Petite herbe crucifère des régions froides.

n.f. Transp. Arboric. Bot.

DRÈGE

- Grand filet pour la pêche au fond de la mer.

n.f. Pêch.

DRÈVE

- Allée carrossable, bordée d'arbres (Nord, Belgique).

n.f. Région. Belg. Voie.

DROIT

- Pour valoir, pour servir ce que de droit (ou pour valoir, pour servir ce que de raison : pour valoir conformément à ce qu'exige la justice, l'équité

n.m. Dr. Jur. Express.

DRÔLE

- Mauvais sujet, coquin. Vous êtes un drôle, un mauvais drôle, un méchant drôle. Au féminin. Une drôlesse.
- Par affaibl., surtout en parlant d'un enfant, personne dont il faut surveiller la conduite. Ce drôle n'a pas froid aux yeux. C'est un petit drôle bien éveillé. Les valets ont toujours trop de drôles pour avoir de l'argent (Ernest Perochon, Les creux-de-maisons).

n.m. Qualif. Enf.

DROME

- Ensemble des espars de rechange embarqués à bord d'un navire à voiles. Passepartout vint s'asseoir sur un drome (Le Tour du Monde en 80 jours). La vague renversa les hommes et brisa les saisines des dromes (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).
- La drome de sauvetage comprend 6 chaloupes.

n.f. Marin. Navig.

DRONE

- Petit avion, sans pilote, télécommandé, utilisé pour des tâches diverses (espionnage, missions de reconnaissance tactique à haute altitude, surveillance du champ de bataille, guerre électronique).

n.m. Milit. Aéronaut.

DRUSE

- Cristallisation incrustée dans un minéral étranger. La dolomie est une roche quelquefois drusique (cargneule).
- Cavité (géode) dans les roches ignées, recouverte de cristaux
- Variétéde pêche de vigne à peau jaune.

n.f. Géol. Minéral. Arboric. Fruit.

DUCAT

- Ancienne pièce d’or ou d’argent d’origine italienne, qui s’est répandue dans toute l’Europe. Un ducat fin.

n.m. Monn. Numism. Vx.

DUITE

- Quantité de fil de trame déroulée et insérée par la navette du métier à tisser, d'une lisière à l'autre (Text.).
- Dans la tapisserie, aller et retour du fil de trame à travers la chaine, retrouvant entièrement celle-ci.

n.f. Text.

DULIE

- Culte de dulie : culte d'honneur rendu aux anges et aux saints, par opp. au culte d'adoration, dit de latrie, rendu à Dieu seul.

n.f. Relig. Cathol.

DUODI

- Deuxième jour de la décade dans le calendirer républicain.

n.m. Temps.

DURIT

- Tuyau en caoutchouc destiné à assurer la circulation de liquide entre les organes d'un moteur à explosion.

n.m. Mécan. Hydraul.

DYADE

- Idée métaphysique de la dualité ou de certains couples de contraires, chez les anciens philosophes grecs.
- Couple de deux sujets en interaction (Psychol.).

n.f. Philos. Métaph. Psychol.

EAGLE

- Score de golf : coup réussi en deux coups de moins que le par.

n.m. Sport.

ÉBÈNE

- Bois noir, dur et pesant de l'ébénier.
- Couleur d'un beau noir : cheveux d'ébène.
- Bois d'ébène : nom donné autref. aux Noirs par les négriers.

n.f. Bot. Bois. Menuis. Arboric. Ebenist.

EBOLA

- Virus Ebola : Virus d'Afrique responsable d'une infection contagieuse grave, caractérisée par de la fièvre et des hémorragies.

n.m. Méd. Afric. Pathol.

ÉCALE

- Enveloppe extérieure qui renferme la coque dure des noix, des amandes et de quelques autres fruits.
- Coquille d'œuf.

n.f. Bot. Fruit.

ÉCART

- Petite agglomération distincte du centre de la commune à laquelle elle appartient. La Mède est un écart de la commune de Martigues.

n.m. Géogr. Démogr.

ÉCART

- Petite agglomération distincte du centre de la commune à laquelle elle appartient. Un de ces écarts défrichés en marge du monde (René Merle, Gentil n'a qu'un œil).

n.m. Géogr.

ÉCHET

- Forme de échoir, forme préfixée de choir (tomber), synonyme des verbes advenir, revenir, convenir. Verbe défectif, c’est-à-dire verbe à conjugaison réduite ou dont certains temps sont plus ou moins sortis d’usage. Une phrase commençant par " il échet dès lors d’ordonner... " signifie : il convient... Au présent, on le rencontre comme vestige dans l’expression " le cas échéant " Il échet, dans une espèce aussi spéciale, d'agir avec prudence et circonspection (Jules Verne, La chasse au météore).
- D’autre part, des phrases commençaient par " il appert de cet acte " (traduisez " il apparaît, il ressort de cet acte ").

v.i. Litt. Sout. Jur.

ÉCOIN

- Planche brute utilisée pour le soutènement des galeries ("tuteur pour un mineur").

n.m. Constr. Min.

EDDAS

- Nom de deux recueils de légendes scandinaves anciennes.

n.f. pl. Mythol. Scand. Poés.

ÉDILE

- Magistrat municipal (Sout.).
- Dans l'Antiquité Romaine, magistrat chargé de l'administration municipale (police, approvisionnements, jeux publics).

n.m. Admin. Polic. Antiq. Rom. Sout.

ÉFRIT

- Dans la mythologie arabe, espèce de génie malfaisant.

n.m. Mythol. Superst. Islam. Orient.

ÉGIDE

- Bouclier d'Athéna - ou de Zeus ? - (Myth.).
- Sous l'égide de : sous le patronage de.

n.f. Mythol. Express. Arm. Armur.

EIDER

- Canard marin qui niche sur les côtes scandinaves et dont le duvet set à fabriquer des édredons.

n.m. Zool. Ornithol. Marin.

ÉJECT

- Objet de connaissance, par opposition au sujet connaissant et par opposition aussi à l'objet matériel.

Philos.

ELBOT

- Nom commercial donné en Belgique au flétan.

n.m. Région. Belg. Zool. Ichtyol. Alim.

ÉLÉIS

- Genre de palmier dont les fruits donnent l'huile de palme et les graines, le beurre de palmiste.

n.m. Arbor. Bot.

ÉLIER

- Soutirer du vin pour en ôter la lie.

v.t. Vinif. Liq.

ÉMAIL

- Chacune des couleurs du blason (Hérald.). Dans les émaux, on distingue les métaux, les couleurs et les fourrures.

n.m. Coul. Hérald. [pl. émaux]

ÉMAIL

- Substance dure et blanche qui, chez l'homme et divers animaux, recouvre la couronne des dents.

n.m. [pl. émails] Anat. Morphol.

EMBUT

- Synonyme provençal de aven.

n.m. Géol. Géogr. Région. Provenç.

ÉMIER

- Émietter.

v.t. Alim.

ÉMULE

- Personne qui cherche à égaler, à en surpasser une autre.

n. Att.

ENCAN

- Vente aux enchères : vendre des meubles à l'encan.
- Mettre à l'encan : vendre au plus offrant, brader (cf. dénationalisations).

n.m. Comm.

ÉNÉMA

- Poire à deux valves utilisée en O.R.L. pour le lavage du conduit auditif.
(Préposé au vestibule, poire non comestible, pompe à main).

n.m. Méd.

ENFEU

- Niche funéraire à fond plat. Une série d'arcades-tombeaux (enfeux) de style gothique.

n.m. Mort. Constr. Monum. Antiq. [pl. enfeus ?]

ENSOI

- Identité philosophique.
- Substance, nature propre des choses (surtout chez Hegel).
- Chez Sartre, "région singulière de l'être", caractérisant l'être en tant qu'il est inhérent à lui-même, sans distance à l'égard de soi (par opp. à pour-soi).

n.m. inv. Philos.

ENTER

- Greffer : enter un sauvageon.
- Assembler par une enture deux pièces de bois bout à bout (= ajointer ?).

v.t. Agric. Technol.

ENVIE

- Tache sur la peau présente à la naissance.
- Petite pellicule de peau qui se détache près des ongles.

n.f. Méd. Morphol.

ENVOI

- Vers placés à la fin d'une ballade pour en faire hommage à qqun.

n.m. Litt. Poés.

ÉPAIR

- Aspect du papier apprécié par transparence.

n.m. Papet. Imprim.

ÉPAVE

- Droit d'épave : En cas de naufrage d'un navire, engagement des habitants d'une côte à sauver les passagers et à les nourrir jusqu'à ce que les secours arrivent ; mais en retour, toute l'épave et la cargaison leur appartient. Ils ne veulent pas d'un phare à cause de leur droit d'épave reconnu depuis les Phéniciens (Henry de Monfreid, Les secrets de la mer Rouge).

n.f. Express. Mar. Navig. Dr.

EPHOD

- Pièce de vêtement liturgique des prêtres hébreux, en forme de large ceinture : "ceinture de lévite".

n.m. Relig. Juif. Vest. Liturg.

ÉPICE

- Substance aromatique d'origine végétale (clou de girofle, noix muscade, gingembre, etc.) pour l'assaisonnement des mets.

n.m. Arom. Cuis. Vég.

ÉPITE

- Cheville conique de bois.

Outil. Menuis. Constr.

ÉPODE

- Couplet lyrique formé de deux vers inégaux.
- Dans les chœurs de tragédie, partie lyrique qui se chnatait après la strophe et l'antistrophe.
- Nom donné à de petits poèmes satiriques d'Horace.

n.f. Poés. Antiq.

ÉQUIN

- Qui a rapport au cheval. Sérum équin : sérum curatif fourni par le cheval. Pied équin : attitude vicieuse irréversible du pied, fixé en extension.

adj. Zool. Chev.

ERBUE

- Terre légère, maigre, qui réclame de fréquentes additions d'engrais (= herbue).
- Fondant argileux employé dans le traitement des minerais de fer en haut fourneau (= arbue).

Agric. Pédol. Indus.

ERGOL

- Nom générique de toute substance chimique susceptible d'entrer dans la composition d'un mélange fusant.

n.m. Chim. Transp.

ÉRINE

- Instrument de chirurgie servant à maintenir certaines plaies écartées (= écarteur).

n.m. Méd. Chirurg. Outil.

ESCHE

- Appât qui se fixe à l'hameçon.

n.f. Pêch. Ichtyol. Zool.

ESCOT

- Etoffe croisée de laine utilisée pour faire des robes de deuil et les vêtements des religieuses (Pour habiller la sœur).

n.m. Vx. Text. Vest. Relig.

ESPAR

- Levier à l'usage de la grosse artillerie.
- Longues pièces de bois dont on se munit à bord d'un voilier pour pourvoir à certains besoins éventuels, pour remplacer un mât supérieur, une petite vergue, etc. S'emploie d'une façon générale pour désigner les pièces de mâture : les espars d'un navire.
- Pièce de bois de forme allongée entrant dans le gréement d'un voilier (pouvant servir de mât, de vergue) ; les vergues, la bôme, etc., sont des espars.
= esparre (Vx.) : Le lendemain, on brûla la mature, les drômes, les esparres (Le Tour du Monde en 80 jours).

n.m. Arm. Marin. Navig.

ESSAI

- Ouvrage en prose regroupant des réflexions diverses, ou traitant un sujet sans l'épuiser.

n.m. Litt.

ESTAU

- Masse minérale, volume de minerai de protection : massif ou tranche qui sépare deux étages de galerie superposés ("On a intérêt à ne pas l'exploiter !").

n.m. Min.

ESTER

- Intenter, suivre une action en justice.

v.i. Jur.

ESTOC

- Tête de rocher.
- Ancienne épée longue et étroite. (D'estoc et de taille : de la pointe et du tranchant).

Arm. Marin.

ÉTANT

- Etre en tant qu'il existe ; être phénomène chez Heidegger.

n.m. Philos.

ÉTEUF

- Balle dure pour jouer à la longue paume.

n.m. Jeu

ETHOS

- Caractère commun à un groupe d'individus appatenant à une même société.

n.m. Anthropol.

ÉTIER

- Canal qui amène l'eau de mer dans les marais salants.

n.m. Géogr. Sel.

ÉTOLE

- Ornement liturgique fait d'une large bande d'étoffe, porté de façon différente par l'évêque, le prêtre et le diacre.
- Fourrure en forme d'étole.

n.f. Vest. Liturg. Fourr.

ÊTRES

- Disposition des diverses parties d'une habitation.

n.m. pl. Litt. Archit. Habit.

ÉTRON

- Matière fécale consistante de forme moulée chez certains animaux ; excrément.

n.m. Physiol. Digest.

EUROS

- Vent d'est chez les grecs.

Climat.

ÉVENT

- Narine des cétacés.
- Exposition à l'air.

n.m. Zool. Mamm.

EXEAT

- Permission de sortir. Il est aujourd'hui vieilli en ce sens, mais s'emploie toujours pour l'autorisation donnée à un ecclésiastique d'exercer son ministère dans un autre diocèse.
- Donner son exeat à qqun (Litt.) : le congédier.
Pour un malade hospitalisé : " exeat guéri ".

n.m. inv. Lat. Relig. Admin. Enseign.

EXTRA

- Service occasionnel supplémentaire, personne qui fait ce service : serviteur engagé en surnombre.
(Comme nom invariable, s'emploie aussi pour qqch. qui sort de l'ordinaire, qui est en dehors des habitudes courantes, spécialement en matière de dépenses, d'alimentation : faire des extra).

n.m. inv. Lat.

FADET

- Nom donné dans certaines régions aux sorciers. En fait d'apparitions, je ne connais que les fadettes (René Merle, Gentil n'a qu'un œil).

n.m. Mythol. Superstit. Magie. [fém. fadette]

FAENA

- En tauromachie, ensemble des passes exécutées avec la muleta.

n.f. Sport. Taurom. Esp.

FAGNE

- Dans les Ardennes, marais sur une hauteur.

n.f. Géogr.

FAGOT

- Sentir le fagot : Etre soupçonné d'hrésie, d'impiété (parce qu'on brûlait autrefois les hérétiques). En France, un ultralibéral sent le fagot.

n.f. Express. Relig. Guerr.

FALOT

- Sorte de lanterne. Au clair de la lune, Mon ami Pierrot, La blonde et la brune Sortent sans falot (Sérénade Française de R. Leoncavallo).
- Tribunal militaire, conseil de guerre (Arg.).

n.m. Obj. Arg. Milit.

FALOT

- Terne, effacé : personnage falot. Mais bizarre, excessif, extravagant, falot (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac). Charles le Biau, gentil prince mais bien falot (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

adj. [fém. falote]

FALUN

- Dépôt calcaire riche en débris coquilliers fossiles, datant du tertiaire, abondant en Anjou et en Touraine, et utilisé comme engrais.

n.m. Géogr. Géol. Agric.

FAMAS

- Fusil de 5,56 mm équipant l'armée française depuis 1980.

n.m. Arm.

FANON

- Repli de la peau qui pend sous le cou de certains animaux.
- Touffe de crins derrière le boulet du cheval.
- Lame de corne atteignant 2 m de long, effilochée sur son bord interne et fixée à la machoire supérieure de la baleine, qui en possède plusieurs centaines.
- Chacun des deux pendants de la mitre d'un évêque.

n.m. Zool. Mamm. Chev. Liturg. Coiff. Relig.

FARIO

- Nom spécifique de la truite commune. La truite fario (Trutta fario).

n.m. Zool. Ichtyol.

FAROT

- Feu qui, allumé, signalait l'arrivée de bateaux ennemis ou suspects. Ce système d'avertissements, par la fumée pendant le jour, par la flamme pendant la nuit, était de pratique très ancienne.

n.m. Vx. Marin.

FASTE

- Déploiement de luxe, de magnificence. Le faste de la cour de Louis XIV.

n.m. (En général, au sing. seulement.)

FATMA

- Femme musulmane. Tu vois, fatma, que je suis ton vainqueur (La Périchole) (S'appliquerait aux indiennes ?)

n.f. Fem. Ar. Musulm.

FATUM

- Destin, fatalité (Litt.).

n.m. Litt.

FATWA

- Consultation juridique donnée par un mufti à propos d'un cas douteaux ou d'une question nouvelle ; décision ou décret qui en résulte. On a pu différer l'application de la fatwa contre Salman Rushdie.

n.f. Islam. Jur.

FAURE

- Membre de l'ancienne corporation des ferronniers et armuriers de la ville de Bayonne (Les Faures). C'est à eux que l'on doit la baïonnette que toute l'infanterie française utilise dès 1703.

n.m. Métier. Vx. Région. Arm.

FAYOT

- Vient du latin par le provençal et désigne une variété de haricots. Ils étaient la base de la nourriture des marins... qui les appréciaient peu. L'usage s'est répandu de désigner ainsi ceux qui rempilaient, et qui de ce fait, se condamnaient à manger des fayots pour plusieurs années. Ce terme, qui est passé ensuite dans le langage argotique sert à désigner celui qui fait du zèle.

n.m. Arg. Pop. Alim. Légum. Milit. Prov.

FÈCES

- Matières fécales, résidus de la digestion évacués par l'anus.

n.f. pl. Physiol. Digest.

FEMTO

- Préfixe (symbole : f) qui, placé debant une unité la multiplie par 10-15.

Math. Préf.

FÉRAL

- Fanal placé à la proue des bateaux par gros temps. Couché à plat ventre sur sa barque, le corps penché sur l'eau et les bras étendus pour manœuvrer son roseau, il ressemblait au féral de proue d'une gondole vénitienne (George Sand, Tamaris).

n.m. Mar. It.

FÉRIR

- Frapper (Vx.). (Sans coup férir : sans combattre, sans résistance)

v.t. Vx. Ne s'emploie qu'à l'infinitif

FERME

- Assemblage de pièces de bois ou de métal qui portent le faîte d'un comble.
- Décor de théâtre monté sur chassis, qui s'élève des dessous.

n.m. Constr. Théâtr. Archit.

FERME

- Contrat par lequel un propriétaire abandonne à qqun l'exploitation d'un domaine ou d'un terrain moyennant le paiement d'un loyer ; ce domaine.
- Exploitation agricole.
- Perception de divers impôts, affectés jadis à des compagniesou à des individus.

n.f. Jur. Dr. Agric. Fisc. Econ.

FEUIL

- Pellicule, couche très mince recouvrant qqch. Film.

n.m. Technol.

FICHE

- Faire : qu'est-ce que tu fiches ici ?
- Mettre, jeter dehors, hors de : Ficher qqun à la porte.
- Donner, envoyer : ficher une gifle.
- Ficher ou fiche la paix : laisser tranquille.
- Se fiche ou se ficher (v.pr.) de : Se moquer de (Fam.).

v.t. [p.p. fichu] ou v.pr. Fam. Express.

FICHU

- Pénible, désagréagle (quand placé avan le nom) : Un fichu caractère.
-Irrémédiablement perdu ou compromis (quand placé après le nom) : Après cet accident, la voiture est fichue.
- Etre bien, mal fichu : bien, mal fait.
- Etre mal fichu : un peu souffrant
- Etre fichu de : être capable de. Il n'est pas fichu de gagner sa vie.

adj. Express. Fam.

FICHU

- Triangle d'étoffe, dont les femmes se couvrent les épaules ou la tête.

n.m. Vest. Text.

FIFRE

- Petite flute traversière en bois, au son aigu, utilisée notamment autrefois dans les fanfares militaires.
- Celui qui en joue.

n.m. Instr. Mus.

FILAO

- Casuarina, grand arbre originaire d'Océanie et d'Indonésie, mais répandu en Afrique, à croissance rapide et à bois très dur (Casuarinales). Bois de cet arbre. Les lourds manguiers, les hauts cocotiers ou les grêles filaos (Jean d'Esme, Leclerc).

n.m. Bot. Arboric. Exot. Afric. Océan.

FILAO

- Conifère d'Afrique, arbre dont les feuilles ressemblent à des fils, souvent utilisé comme sapin de noël sous les tropiques.
Le Filao de l'île de La Réunion qui ombre les bords des plages de l'Océan indien.

n.m. Bot. Afric. Arboric.

FILET

- Filet de la langue, filet des lèvres : membrane mince qui attache le dessous de la langue à la prtie inférieure de la bouche. (Lorsque cette membrane gêne les mouvements de succion du nouveau-né, il faut en faire opérer la section.
- Avoir le filet bien coupé, mal coupé : avoir oun'avoir pas la langue déliée, la parole facile. La femme qui vous a coupé le filet n'a pas volé ses cinq sous (Emile Zola : Le ventre de Paris).

n.m. Anat. Express. Fam.

FILLE

- Filles d'artichaut : nom sous lequel les jardiniers désignent les rejetons (œilletons) d'artichaut, utilisés pour la multiplication.

n.f. Bot. Agric. Hortic.

FILOU

- Personne malhonnête, voleur, tricheur (Fam.).

n.m. Fam. Qualif.

FLAME

- Joute textuelle couramment pratiquée sur Internet.

n.f. Informat. Communic.

FLÂNE

- Flânerie (Litt.) : action ou habitude de flâner, de rester inactif , de se promener sans but, ou de perdre son temps, de paresser.

n.f. Litt. Vx.

FLAPI

- Abattu, épuisé (Fam.).

adj. Fam.

FLAVE

- Qui est d'un blond ardent (Vx.). De petites fourmis flaves, probablement des Lasius. Espèce minuscule et assez rare.

adj. Coul. Vx.

FLEIN

- Petit panier d'osier pour emballer fruits et primeurs.

n.m. Agric. Récip.

FLUER

- Couler (peu usité). L'océan Indien flue six mois vers l'Orient et six mois vers l'Occident.
- Se dit en médecine des humeurs qui s'écoulent.
- Monter (en parlant de la mer quand elle opère son mouvement ascendant de marée).
- Se dit d'un papier peu ou point collé et qui boit l'encre.

v.i. Vx. Marin. Phys. Méd. Papet.

FLUSH

- Au poker, réunion de cinq cartes d'une même couleur. Quinte flush: quinte dans la même couleur.
- Bouffée congestive (Méd.).

n.m. Jeu. Méd.

FLÛTE

- Gros navire de charge utilisé au XVII°-XVIII° siècles pour le rtansport des approvisionnements nécessaires aux navires en campagne et aux stations lointaines. Le gouvernement français, inquiet du sort des deux corvettes, arma deux grandes flûtes (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).
- Gros navire de charge des ports de Hollande, plat de fond et très renflé de formes.

n.f. Marin. Navig.

FOÈNE

- Harpon à plusieurs branches pointues et barbelées, emmanché à un bâton, dont on se sert pour harponner les gros poissons.

n.f. Ustens. Pêch.

FOIES

- Avoir les foies (Fam.) : avoir peur.

n.m. Anat. Fam. Express.

FOLIO

- Feuillet d'un registre., d'un livre.
- Numéro de chaque page d'un livre.

n.m. Imprim.

FONDS

- Au fig., matière, sujet, relativement au parti que l'auteur peut en tirer, aux ressources qu'il offre
- Ensemble des qualités qui constituent comme capital intellectuel ou moral d'une personne.
Il n'y avait pas le moindre fonds à faire sur son humeur sans cela (sans fournir quotidiennement à Manon des amusements de son goût).

n.m. Dr. Comm.

FONIO

- Céréale cultivée dans le Sahel, qui donne un grain très menu, utilisé pour la préparation de couscous et de bouillies (genre Digitaria, famille des graminées).

n.m. Bot. Alim.

FONTE

- Assortiment complet de caractères de même type.

n.f. Typogr. Imprim. Art. Graph.

FONTE

- Fourreau ou sacoche suspendus à l'arçon d'une selle et contenant armes, munitions ou vivres.

n.f. Vest. Hipp. Chev. Equit.

FONTS

- Fonts baptismaux : cuve qui sert à recevoir l'eau du baptême. La pierre des fonts était garnie de velours violet (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

n.m. pl. Relig. Liturg.

FOUEE

- Chasse aux petits oiseaux qui se fait la nuit à la clarté d'un feu (Vx.).

n.f. Chass. Vx.

FRANC

- Unité monétaire principale de la France, de Monaco (FRF), de la Belgique (BEF), de la Suisse (CHF), du Lichtenstein (franc suisse) (CHF), du Luxembourg (LUF), de Madagascar (MGF), de Djibouti (DJF), des Comores (KMF), du Burundi (BIF), du Rwanda (RWF), de la Guinée (GNF) (= 100 centimes).
- Franc C.F.A. : Unité monétaire principale du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo (XOF), du Cameroun, de la République Centrafricaine, du Congo, du Gabon, de la Guinée Equatoriale (XEF), du Tchad (XAF).
- Franc C.F.P. : Unité monétaire principale de la Nouvelle-Calédonie, de la Polynésie Française, de Wallis et Futuna (XPF)

n.m. Monn. Europ. Afric. Océan.

FREUX

- Oiseau oisin du corbeau (45 cm).

n.m. Zool. Ornithol.

FRITE

- Bâtonnet de pomme de terre frit.
- Coup sur les fesses donné d'un geste vif du dos de la main (Fam.).
- Avoir la frite : être en forme (Fam.).

n.f. Alim. Fam. Coup. Express.

FRUIT

- Obliquité, du dehors en dedans, de la face d'un mur par rapport à la verticale. L’importance du fruit vers l’extérieur laisse penser qu’un effondrement de ce mur a dû se produire. (Quand la base du mur est en arrière de l'aplomb pris à partir du sommet, il y a CONTRE-FRUIT).

n.m. Constr. Archit.

FUERO

- Ancienne charte espagnole garantissant les privilèges et les libertés d'une ville ou d'une province.

n.m. Hist. Dr. Esp.

FUNDI

- Synonyme de fonio, céréale cultivée dans le Sahel, qui donne un grain très menu, utilisé pour la préparation de couscous et de bouillies (genre Digitaria, famille des graminées).

n.m. Bot. Alim.

FUSÉE

- Pièce héraldique ayant la forme d'un losange très allongé.
- Chacune des extrémités d'un essieu ou d'un avant-train, supportant une roue et ses roulements.
- Partie, en forme de fusée, d'une poignée d'épée.
- Extrémité d'un mât, d'une vergue.

n.f. Hérald. Technol. Arm. Marin. Navig.

FUSER

- Déflagrer avec lenteur, en parlant de la poudre.
- Fondre sous l'action de la chaleur : bougie qui fuse.
- En parlant de certains sels, se décomposer sous l'action de la chaleur, et en produisant une légèr crépitation.

v.i. Arm. Pyrotechn. Chim.

FUTON

- Type de matelas traditionnel 100% coton fait main. Un matelas futon, un Futon.
(D'origine japonaise, le futon se compose de plusieurs épaisseurs de coton cardé, reliées ensemble par une dizaine de points et recouvertes d'une grosse toile du même nom. Roulé et rangé pendant la journée, ni vu ni connu, il se déroule le soir. Il y a futon et futon. Dans la version occidentale on ajoute ou substitue au coton de la fibre de noix de coco, du crin de cheval, de la laine et du latex, ce qui confère au futon une élasticité et une aération inconnues en version original. En principe, un futon est plus sain qu'un matelas-mousse; le futon se révèle idéale pour ceux qui ont des problèmes de dos. Lorsqu'on se couche, le coton se tasse sous le corps et autour le lui. Combiné avec des tatamis, le futon compose le lit japonais).

n.m. Ameubl. Lit. Orient. Jap.

GABIE

- Ancien nom de la hune.

n.m. Marin. Navig.

GÂBLE

- Surface décorative triangulaire, pleine ou ajourée et à rampants moulurés, qui couronne certains arcs (portains gothiques particulièrement).

n.m. Archit. Relig.

GÂCHE

- Gâche ou gâche vendéenne : A l'origine un gâteau riche en oeufs et en sucre préparé traditionnellement pour les fêtes de Pâques et les mariages, la Brioche Vendéenne a vu sa popularité et sa notoriété s'accroîtrent au point d'être commercialisée toute l'année et de bénéficier d'un Label Rouge depuis 2003. La gâche, produit plus proche de la tradition, se caractérise par sa forme de pain ovale et sa mie plus dense que celle de la brioche, systématiquement tressée.

n.f. Alim. Pâtiss. Région.

GÂCHE

- Outil de maçon servant au gâchage.
- Quantité de papier perdue au cours des différentes opérations d'impression et de reliure (Imprim.).

n.f. Outil. Constr. Imprim.

GÂCHE

- Pièce métallique formant boîtier, fixée au chambranle d'une porte, et dans laquelle s'engage le pêne d'une serrure.
- (?) Une longue gâche, pour réparer le goujon de la base du gouvernail (Les rescapés de la Bounty).

n.f. Serrur. Mécan.

GADJO

- Non-gitan, pour un gitan.

n. et adj. Ethnol.

GAïAC

- Arbrisseau de l'Amérique centrale dont le bois exceptionnellement dur et utilisé pour la fabrication des poulies et galets de bois. Il fournit aussi une résine balsamique (ordre des rutales). Ils mirent [les poulies] près du feu ; au bout d'un instant, elles fumaient en se couvrant d'une sueur résineuse à odeur de benjoin (George Sand, Tamaris).

n.m. Bot. Arboric. Menuis. Arom.

GAIZE

- Roche sédimentaire siliceuse, formée de débris d'éponges.

n.f. Géol. Paléontol.

GALLE

- Excroissance produite chez les végétaux sous l'influence de certains parasites (insectes, champignons). (Synonyme :cécidie).
- Noixde galle : excroissance des feuilles et des jeunes pousses du chêne, riche en tanin, qui se forme autour de l'œuf et de la larve d'un hyménoptère, le cynips.

n.f. Bot. Pathol. Zool. Entomol. Parasitol.

GALOP

- La plus enlevée et la plus rapide des allures des mammifères quadrupèdes (du cheval, notam.), comportant un temps de suspension pendant lequel l’animal perd tout contact avec le sol. Galop de chasse, de manège, de course.
- Loc. fig. Au galop : en courant; très vite.
- Loc. Galop d’essai, qui sert à tester un cheval; fig. entraînement.
- Bruit de galop : troisième bruit cardiaque (surajouté aux deux bruits normaux) donnant un rythme à trois temps et témoignant d’une insuffisance ventriculaire.
- Ancienne danse à deux temps, d’un mouvement très vif; air qui accompagnait cette danse.

n.m. Zool. Mouvt. Mamm. Chev. Equit. Dans.

GAMBA

- Grosse crevette des eaux profondes de la Méditerranée et de l'Atalantique (genre Parapenaeus).

n.f. Zool. Crust. Alim. Cuis.

GAMBE

- Chacun des cordages en double qui prennent de chaque bord, depuis le trélingage des bas haubans jusqu'au bord des dunes.

Marin.

GAMBE

- Viole de gambe : viole qui se joue sur ou entre les jambes.

n.f. Inst. Mus.

GAMME

- Forme de conditionnement des produits alimentaires :
. Première gamme : le frais.
. Deuxième gamme : les conserves.
. Troisième gamme : les surgelés.
. Quatrième gamme : les légumes prêts à l’emploi. Il s’agit de produits frais, parés, lavés, coupés et emballés dans de bonnes conditions d’hygiène. Afin de garantir l’absence de microbes, un lavage à l’eau additionnée d’un désinfectant est effectué. Une conservation à 2-3° C ainsi qu’un emballage étanche renfermant une atmosphère contrôlée permettent un plus long stockage.
. Cinquième gamme = cuisson sous vide ?

n.f. Technol. Alim.

GAMME

- Notes de la gamme : On doit leur nom à Gui (ou Guido) d'Arezzo (990-1050) qui les a empruntées à l'hymne à saint Jean-Baptiste. Ce sont les premières syllabes des vers de la première strophe :
Ut queant laxis / Resonare fibris / Mira gestorum / Famuli tuorum / Solve polluti / Labii Reatum / Sancte Iohannes. Au XVII° s., ut, difficile à solfier, fut remplacé par do, plus euphonique. Ces noms de notes sont utilisés dans tous les pays de langue latine.

Mus.

GANSE

- Cordonnet tressé ou ruban utilisé comme ornement dans le vêtement, le matelassage, le costume militaire, etc.

n.f. Text. Vest. Décor.

GANSE

- Cordonnet tressé utilisé comme ornement dans le vêtement, le matelassage, le costume militaire, etc.
---> Ganser, gansette.

n.f. Text. Vest. Décor.

GAROU

- Arbrisseau du midi, du genre daphné (Daphne gnidium) (= Sain-bois).

n.m. Bot. Arbor.

GARUM

- Dans l'Antiquité romaine, sorte de sauce très relevée, composée des intestins et d'autres parties de certains poissons (garus) que l'on faisait macérer dans du sel. Huile, garum, vin (produits du commerce méditerranéen). Aujourd'hui, on prépare encore une saumure analogue, le picarel, ou garon.

n.m. Alim. Antiq. Rom. Ichtyol. Condim.

GATTE

- Dispositif pour recueillir les égouttures d'eau ou d'huile à bord d'un navire.

n.f. Technol. Marin.

GAUDE

- Espèce de réséda fournissant une teinture jaune.

n.f. Bot. Coul.

GAULE

- Dans le sud-ouest (rives de la Garonne) nom donné à un ancien lit, à sec ou occupé par des eaux croupissantes en été. Ces végétaux s'étendent largement sous les ramiers, à proximité de la gaule.

n.f. Bot. Ecol. Région.

GAUPE

- Femme sotte et laide.
- Ivrognesse ou femme de mauvaise vie. Elle avait là une belle gaupe qui marchait à côté d'elle (Emile Zola, L'Assommoir). Et sur ces grasses gaupes, rien n'empêcherait Philippe de Valois d'assouvir ses désirs (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

n.f. Sex. Prostit.

GAVOT

- Habitant du pays de Gavot (ancienne région du Chablais).
- On appelle aussi Gavots, dans le midi de la France, les habitants des départements de la haute Provence, et Gavot, leur dialecte. Les gavots descendus des Cévennes (?)

n. [fém. Gavotte] Région. Prov. Ling. Dial.

GAYAL

- Espèce de buffle de l'Inde, semi-domestique.

n.m. Zool. Mamm.

GAZER

- Couvrir d'une gaze, d'une enveloppe légère et transparente.
- Au fig., dissimuler : la politesse gaze les vices.
- Voiler, adoucir la pensée, mais sous une forme transparente, par des artifices de langages. Et je gaze… (Panisse, dans Marius). Et en homme prudent, je gaze, et ôte les mots dangereux (Guillot de Morfontaine, dans Manon).

v.t. Fig. Vx. Rhétor. Text.

GÉMIR

- Pousser son cri, en parlant de la tourterelle.

v.i. Cri. Anim. Zool. Ornithol.

GEMME

- Pierre précieuse ou pierre fine transparente.
- Bourgeon.
- Résine de pin (Par distillation, donne la colophane).
- (Adj.) Sel gemme : sel cristallisé qui se trouve dans le sous-sol.

n.f. Géol. Minéral. Chim. Arôm. Bot.

GENET

- Cheval de petite taille, originaire d' Espagne. Il conduisait par la bride un des plus beaux genets d'Andalousie (Sir Walter Scott, Ivanhoé).

n.m. Chev.

GÉODE

- Cavité intérieure d'une roche, tapissée de cristaux ou de concrétions.
- Cavité pathologique à l'intérieur d'un organe (Méd.).

n.f. Méd. Géol.

GERLE

- Dans les fromageries de montagnes d'Auvergne, cuve étroite et profonde dans laquelle le lait est recueilli, additionné de présure-caillé, mis à tiédir, puis égoutté.

n.f. From. Elev. Région. Auv.

GÉSIR

- Conjugaison du verbe gésir :
Indicatif présent : Je gis, tu gis, il gît (ci-gît), nous gisons, vous gisez, ils gisent
Indicatif imparfait : Je gisais, tu gisais, il gisait, nous gisions, vous gisiez, ils gisaient
Participe présent : gisant
Tous les autres modes sont inusités.
NB. Bien que dans le film Ivanhoé, on entende prononcer le futur : « quand vous giserez ». Et aussi : « Gésirez vous là, Bel Ami ? » (Rabelais ?)

v.i. Litt.

GIBUS

- Chapeau claque : chapeau haut de forme à ressort, qui peut s'aplatir.

n.m. Coiff. Vest.

GIGUE

- Cuisse de chevreuil.
- Jambe (Fam.). Il lui fallait traverser Paris, et sa gigue restait toujours en arrière (Emile Zola, L'Assommoir).
- Grande gigue : fille grande et maigre (Fam.).

n.f. Morphol. Arg. Fam. Véner. Alim. Zool. Mamm.

GIGUE

- Danse au rythme vif, binaire ou ternaire, probabl. d’orig. anglaise (XVIe s.), caractérisée par un mouvement rapide des jambes et des pieds.
- Air sur lequel on exécute cette danse.
- Par ext. Danser la gigue : danser en sautant de façon désordonnée.

n.f. Dans. Mus.

GILLE

- Personnage des théâtres de la foire: type de niais.

n.m. Théâtr.

GIRIE

- Plaintes ou manières affectées, hypocrites ou sans objet.
- Manières affectées.

n.f. (surtout pl.) Att. Fam. Vx.

GIRON

- Partie du corps qui s'étend de la ceinture au genou quand on est assis ; la poitrine d'une femme.
- Milieu, groupe, où l'on se trouve en sécurité, mais sous l'autorité de qqun ; sein : revenir dans le giron familial.
- Dessus d'une marche d'escalier, partie sur laquelle on pose le pied (Bât.).
- Pièce en forme de triangle rectangle, qui est l'élément du gironné (Hérald.).

n.m. Morphol. Sociol. Bât. Constr. Hérald.

GîTER

- Donner de la bande (ou de la gîte), cad., pour un navire, prendre une inclinaison sous l'influence du vent ou d'un accident.

Marin.

GLÉBA

- Hyménium interne, masse contenant les spores des gastéromycètes. Chair de la truffe, sa partie fertile. Dellastria rosea, un petit hypogé dont la gleba est d’un rose éclatant

n.f. Mycol.

GLÈBE

- Partie fertile sporifère de la fructification de certains champignons (Gastéomycètes).

n.f. Bot. Morphol. Mycol.

GLÈBE

- Sol en culture (Litt.).
- Sol auquel les serfs étaient attachés et qu'ils devaient cultiver (Hist.).

n.f. Agric. Hist. Féod. Litt.

GLIAL

- Tissu glial : tissu conjonctif, intimement mêlé au tissu nerveux, dont il semble contrôler la nutrition.

adj. Anat. [fém. gliale ; pl. gliaux]

GLOSE

- Annotation ou commentaire écrit destiné à expliquer un mot obscur ou un texte difficile.
- Critique, interprétation malveillante (Fam.) : tu as fini de faire des gloses sur tout le monde !

n.f. Litt. Fam.

GLUAU

- Petite branche, petit bâton, petite branche, fêtu de paille enduit de glu, que l'on place sur le sol en l'entourant de graines pour prendre les oiseaux. La loi interdit la chasse aux gluaux.
- Piège (Arg.).

n.m. Chass.

GNÈTE

- Arbrisseau lianescent, à feuilles larges et opposées (gymnospermes, gnétophytes).

n.f. Bot. Forest.

GNOME

- Petit génie difforme qui habite à l'intérieur de la terre, dont il garde les richesses, dans la tradition kabbalistique.
- Homme petit et contrefait.

n.m. Mythol. Superst. Juif.

GNOSE

- Doctrine religieuse ésotérique qui se fonde sur une révélation intérieure permettant à ses adeptes, plus facilement qu'aux simples croyants, d'accéder à la connaissance du divin et au salut.

n.f. Philos. relig.

GODER

- Faire de faux plis en bombant.

Text.

GODET

- Petit récipient à boire.

n.m. Récip. Boiss.

GOMBO

- Nom d'une espèce de ketmie, la ketmie comestible (hibiscus esculentus), famille des malvacées, dont le fuit est une capsule de forme pyramidale de 8 à 18 cm de longueur. On a essayer d'en répandre l'usage en France méridionale.

n.m. Bot. Trop. Alim. Médit.

GOPAK

- Danse folklorique ukrainienne exécutée par des hommes, scandée de sauts acrobatiques et souvent accompagné de chants (= hopak).

n.m. Dans. Chant. Russ.

GORET

- Jeune cochon.
- Homme, petit garçon malpropre.

n.m. Zool. Qualif.

GORGE

- Faire des gorges chaudes : Se moquer bruyamment (Fam.).

n.f. Fam. Express.

GOTHA

- Elite, fine fleur, gratin, classe dirigeante, grand monde.
(SAE est le gotha des huiles)

n.m.

GOTON

- Prostituée, femme débauchée, fille de mauvaise vie (Vx.)(Pop.).

n.f. Pop. Vx. Prostit.

GOUET

- Arum, pied-de-veau.

n.m. Bot.

GOUET

- Grosse serpe de bûcheron.
- Nom usuel de l'arum.

n.m. Outil. Bois. Bot.

GOUGE

- Ciseau à tranchant courbe ou en V, servant à sculpter, à faire des moulures.
- Outil de graveur sur bois.
- Fille facile (Arg.).

n.f. Outil. Sculpt. Grav. Arg.

GOUGE

- Ciseau creusé en forme de canal, et servant à faire des entailles, des moulures.

n.f. Outil.

GOUGE

- Dans le Midi, servante de ferme (Vx.).
- Fille ou femme (Fam., Vx.) : Grandgousier épousa Gargamelle, belle gouge et de bonne trogne.
- Fille facile (Arg.).

n.f. Qualif. Fém. Fam. Arg.

GOULE

- Sorte de vampire femelle qui séduit les mâles vivants et qui, selon les superstitions orientales, dévore les cadavres dans les cimetières.

n.f. Mythol.

GOURA

- Gros pigeon de la Nouvelle Guinée, portant une huppe érectile.

n.m. Zool. Ornithol.

GRAAL

- Vase qui aurait servi à Jésus-Christ pour la Cène et dans lequel Joseph d'Arimathie aurait recueilli le sang qui coula de son flanc percé par le centurion. Au XII° et XIII° s., de nombreux romans de chevalerie racontent la "quête" (recherche) du Graal par les chevaliers du Roi Arthur (Chrétien de Troyes, cf. Parsifal de Wagner).

n.pr. Hist. Mythol.

GRÂCE

- An de Grâce : An compté à partir de l'ère chrétienne.

Express.

GRAFF

- Composition picturale à base calligraphique bombée sur un mur, une paroi.

n.m. Art. Peint

GRAIN

- Coup de vent violent et subit, généralement de peu de durée.
- Averse soudaine.

n.m. Climat. Météo. Navig.

GRANA

- Fromage italien, variété de parmesan.

n.f. Alim. It. From

GRANA

- Fromage italien, variété de parmesan.

n.m. Alim. From. Ital.

GRÈBE

- Oiseau palmipède qui pêche dans les étangs poissons et insectes, et qui construit un nid flottant. (Famille des podicipitidés). Le grèbe huppé.

n.m. Zool. Ornithol.

GREEN

- Espace gazonné, apte ou roulement des balles, aménagé autour de chaque trou d'un golf.

n.m. Sport. Golf.

GRÉER

- Garnir un voilier, un mât, de son gréement.

v.t. Marin.

GRÈGE

- Se dit de la soie brute obtenue par le dévidage du cocon.
- Se dit d'une couleur qui tient du gris et du beige.

adj. et n.

GRÈVE

- A Paris, sur les bords de Seine, la fameuse place de Grève était ainsi nommée parce qu'elle descendait jusqu'au fleuve (c'est aujourd'hui la place du Châtelet). Connue de nos jours pour les exécutions qui y avaient lieu, elle servait essentiellement de rassemblement aux ouvriers journaliers qui venaient s'y faire embaucher. «Faire grève» c'était, lors de troubles ou de mécontentements, rester Place de Grève et refuser d'aller travailler.

n.f. Trav.

GRIOT

- Poète musicien ambulant en Afrique noire, dépositaire de la culture orale, et jouissant d'un statut social ambigu (à la fois objet de crainte et de mépris). Forgeron griot ?

n.m. Poés. Afric.

GRUAU

- Fine semoule de convertissage, farine de rebroyage de semoule (ex. le gruau D).
- Grain de blé mondé et grossièrement concassé.

Alim.

GRUAU

- Petit de la grue (= gruo).

Zool. Ornithol.

GRUME

- Tronc d'arbre abattu, ébranché et recouvert de son écorce. Transport de grumes.
- Grain de raisin.
- Bois en grume : tout bois abattu, ébranché, propre à fournir du bois d'œuvre.

n.f. Arboric. Menuis. Fruit.

GUÈDE

- Nom usuel de l'isatis, crucifère tinctoriale qui fournissait autrefois le pastel.

n.f. Bot. Coul.

GUÈTE

- Pièce oblique dans un pan de bois.

n.f. Menuis. Bois.

GUÈTE

- Tourelle du château fort où se tenait le guetteur.

n.f. Archit. Milit. Médiév.

GUIGE

- Courroi servant à porter l'écu suspendu au cou ou en sautoir. Bandoulière de veneur où était accroché le cor.

n.f. Archéol. Vest. Armur. Véner.

GUSSE

- Individu quelconque, type, mec.

n.m. Fam. Arg.

GUYOT

- Dans l'océan Pacifique, volcan sous-marin à sommet aplati.

n.m. Géogr. Océan. Volcan.

GUYOT

- Poire d'une variété à peau jaune pâle, couverte de points roux, à chair parfumée.

n.f. Alim. Fruit. Arborc.

HADAL

- Désigne l'ensemble des fosses océaniques, des régions des océans dont la profondeur est supérieure à 6000-7000 m.

adj. Géogr. Océan. Marin.

HAIRE

- Chemise de crin ou de chèvre qu'on se met sur le corps par esprit de mortification.

Vest. Relig.

HALER

- Remorquer, touer un bateau à l'aide d'un remorqueur. Tirer un traineau. Le lendemain, on repart pour haler. Le halage est tellement pénible que Bowers accuse une défaillance.(L'aventure sans retour, Jean Feuga).

v.t. Marin.

HÂLER

- Brunir (la peau, le teint) en parlant su soleil et du grand air.

v.t. Coul.

HÂLER

- Intransitivement. Le vent hâle l'arrière, le traver, le Nord : il change de direction pour venir souffler de celle dont on parle. La brise mollit et hâla le sud-est (Le Tour du Monde en 80 jours).

v.i. Marin. Navig.

HALON

- Gaz (bromo-fluorure, ou chloro-bromo-fluorure, de carbone utilisé comprimé pour éteindre un incendie par manque d'oxygène. Ce gaz est interdit depuis 1993 (protocole de Montréal) dans de nombreux pays en raison de sa toxicité. Il est remplacé par le CO2.

n.m. Chim.

HALOT

- Entrée du terrier, ou trou creusé par des lapins de garenne pour leur servir d'asile ainsi qu'à leurs petits. Le lapin bondit hors de son halot (George Cory Franklin, Au pays des cinq rivières).

n.m. Zool. Mamm. Chass.

HALVA

- Confiserie orientale (origine turque) faite de farine, de miel, de gomme, de jus de fruit, auxquels on incorpore des fragments d'amandes, de noisettes, de pistache.
Contient du sésame ?

n.f. Alim. Patiss. Orient. Cuis. Région. Médit.

HAMMA

- Unité de longueur de la Grèce antique, valant 1 mètre (= 1 chaîne).

n.m. Métrol. Antiq. Gr.

HANAP

- Vase à boire à haut pied, du Moyen Âge. Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac). Il lui avait acheté douze hanaps de vermeil (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

n.m. Récip. Boiss.

HANSE

- Compagnie de marchands (Hist.).
- Association de cités marchandes de l'Allemagne du Nord, constituée, à partir du XIII° s., en vue de favoriser la pénétration du courant commercial dans le monde slave et de trouver des débouchés vers la mer du Nord, la Scandinavie et l'Europe occidentale pour les produits de la Baltique (avec une majuscule en ce sens).

n.f. n.pr. Hist. Comm.

HAREM

- Appartements des femmes, chez les musulmans ; ensemble des femmes qui y habitent.

n.m. Orient. Musulm. Fem.

HARET

- Se dit du chat sauvage et du chat domestique qui vit et chasse dans les bois : un chat haret. Considéré comme nuisible.

adj. m. Zool. Mamm. Chass.

HARKI

- Personne d'origine algérienne ayant servi comme supplétif dans l'armée française en Algérie (de 1954 à 1962).
- Membre de la famille ou descendant d'un harki.

adj. ou n.m. Arm. Hist. Algér. Ar. Musulm.

HARLE

- Oiseau aquatique (ansériformes, anatidés), sorte de canard plongeur piscivore.

n.m. Zool. Ornithol. Marin.

HARPE

- Chacune des pierres laissées en saillies inégales à l'extrémité d'un mur, pour faire liaison avec un autre mur construit ultérieurement.
- Pierre qui, dans les chaînes du mur, est plus large que celles du dessous et du dessus.
- Grille, barreaux de prison (arg.).

n.f. Constr. Instr. Mus. Arg. Prison.

HARPE

- Mollusque gastropode des mers chaudes, à coquille ventrue, côtelée, sans opercule, de couleurs variées, ornementale. La drague s'emplissait d'oreilles de Midas, de harpes, de mélanies, et des plus beaux marteaux que j'eusse vus (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).

n.f. Zool. Moll.

HASTE

- Ancien nom de la lance : lance dont étaient dotés dans la légion les triarii.
---> Hasté = qui a la forme d'un fer de lance (Bot.).

n.f. Arm. Antiq. Rom. Bot.

HAVIR

- Dessécher et brûler de la viande à la surface sans obtenir de cuisson à l'intérieur. (v.i.: cette viande).

v.t. ou v.i. Cuis. Alim.

HAVRE

- Petit port bien abrité.
- Refuge sûr et tranquille (Fig.). Un havre de paix.

n.m. Constr. Marin.

HENNÉ

- Plante tinctoriale, arbuste, originaire d'Arabie, fournissant une teinture rouge utilisée surtout pour les cheveux. La statue de la déesse Kâli, les lèvres teintes de henné et de bétel.
- Cette teinture (paraffine teintée au henné).

n.m. Bot. Coul. Arbor.

HERPE

- Pièce de bois recourbée assurant la liaison de la partie avant de la guibre avec la coque (Vx.). Les herpes formaient le squelette du navire.

n.f. Marin. Vx.

HEURT

- Endroit le plus élevé d'un pont ou d'une rue, d'où l'on commence à donner de la pente des deux côtés.

n.m. Constr. Vx.

HINDI

- Langue indo-aryenne, officielle de l'Inde, écrite en devanagari, et qui dérive du Sanscrit.

Ling.

HOCCO

- Oiseau de l'ordre des gallinacés, originaire de l'Amérique du sud.

n.m. Zool. Ornithol.

HOLER

- Pousser son cri, en parlant de la hulotte.

v.i. Cri. Anim. Zool. Ornithol.

HOPAK

- Danse folklorique ukrainienne exécutée par des hommes, scandée de sauts acrobatiques et souvent accompagné de chants (= gopak).

n.m. Dans. Chant. Russ.

HORST

- Compartiment soulevé et situé entre des failles normales. Un fossé tectonique qui a valeur de horst. Il s'agit très vraisemblablement d'un horst porté en altitude par des mouvements tectoniques. D’autres alignements d’âge fin-miocène semblent correspondre à de grands horsts.

n.m. Géogr. Géol. Tecton.

HOTON

- Grain de blé qui n'a pas perdu ses glumes au battage.
- Fragment d'épi contenant encore des grains.

n.m. Agric.

HOUER

- Labourer avec la houe (Vx.).

v.t. Vx. Agric.

HOURD

- Au Moyen Âge, estrade que l'on dressait pour les spectateurs des tournois. D'où l'on vit Henri II se faire taper dans l'œil...
- Galerie des bois établie au niveau des créneaux pour battre le pied des murailles d'un château-fort.

n.m. Constr. Hist. Milit. Fortif.

HOURI

- Dans le Coran (III, 20), vierge du paradis, promise comme épouse aux croyants vertueux. Au Paradis, le croyant aura pour compagnes des houris (littéralement, celles aux yeux noirs et à la peau blanche). Les houris du paradis de Mahomet. Quelle est cette houri orientale à qui tu donnes le bras ? (Sir Walter Scott, Ivanhoé).
-Très belle femme (Litt.). Paris regorgeait de houris à cinquante sols, et de bourgeoises qui valaient encore moins (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

n.f. Relig. Musulm. Orient. Fem.

HOURI

- Nom donné, dans la Manche, à un chasse-marée qui assure une misaine carrée sur une sorte de minot mobile. Si mon houri est sur la plage, j'enverrai un homme chercher ça à bord. Nous sautons dans le houri sauveur (Henry de Monfreid, Les secrets de la mer Rouge).

n.m. Mar. Navig.

HOYAU

- Houe à lame aplatie en biseau.

n.m. Outil. Agric.

HRIRA

- Soupe marocaine.
- Hrira simple : soupe à la semoule, sans viande ail, piment rouge, poivre, concentré de tomate, sel, huile, semoule, coriandre.
- Hrira avec viande : poulet, mouton, pois chiche, tomates, oignon, coriandre, céleri, safran, cannelle, poivre, levain, farine, citron.

n.f. Alim. Cuis. Région. Médit. Afric.

HUARD

- Nom vulgaire du pygargue, ou aigle de mer, et de l'orfraie.

n.m. Zool. Ornithol. Rap.

HUART

- Plongeon arctique (au Canada).

n.m. Zool. Ornithol. Canada.

HUIRE

- Pousser son cri, en parlant du faucon ou du milan.

v.i. Cri. Anim. Zool. Ornithol. Rap.

HUPPÉ

- Riche, de haut rang, distingué.

adj.

HUTIN

- Entêté, tapageur, querelleur (Vx.). Surnom de Louis X.

Vx.

HYPHE

- Filament composé de cellules, qui forme l'appareil végétatif des champignons.

n.f. Bot. Biol. Champ. Mycol.

IAMBE

- Pied de vers composé d'une brève et d'une longue accentuée.
- Pièce de vers satiriques, en alexandrins alternant avec des octosyllabes.
---> Ïambique : composé de ïambes, dont les pieds ont une brêve et une longue.

n.m. Poés. Métr. anc.

ICHOR

- Sang purulent (Vx.).

n.m. Méd. Vx.

ICTUS

- Affection subite qui frappe le malade comme un coup. L'ictus cérébral.
- Battement de la mesure d'un vers dans la poésie antique (?).

n.m. Méd. Poés.(?) Antiq.

IDÉEL

- Qui se rapporte aux idées, qui est de la nature des idées.
- Relatif aux conceptions de l'esprit, de la nature d'une représentation abstraite ; conceptuel.

adj. Philos.

IGAME

- Inspecteur Général de l'Administration en Mission Extraordinaire (Préfet IGAME) = Préfet des zones de défense (pour le maintien de l'ordre)

Administr.

ILÉON

- Troisième partie de l'intestin grêle, entre le jéjunum et le gros intestin.

n.m. Anat. Digest.

ILÉUS

- Obstruction de l'intestin (syn. de occlusion intestinale ou de colique de miserere).

n.m. Méd.

IMAGE

- Image d'Épinal ou image populaire : image, puis estampe photomécanique à usage populaire, de style naïf, dont Épinal a été le principal centre de fabrication au XIX° siècle ; présentation naïve, simpliste, d'un événement, d'un fait.

n.f. Art. Dess. Photo. Décor. Fig.

IMAGO

- Forme adulte, définitive de l'insecte sexué, à métamorphoses complètes ou incomplètes.
- Prototype inconscient acquis dans l'enfance par le sujet, survivance imaginaire de sa situation impersonnelle (Psychanal.). (Adj. : imagoïque).

n.m. et n.f. Biol. Zool. Entomol. Psychanal.

IMPIE

- Qui méprise la religion, athée, incroyant (Litt.).

adj. et n. Relig. Litt.

INDRI

- Lémurien arboricole et végétarien vivant à Madagascar.

n.m. Zool. Mamm.

INION

- Protubérance externe de l'os occipital : nom scientifique de l'occiput.

n.m. Méd. Anat.

INLAY

- Bloc métallique coulé, inclus dans une cavité dentaire qu'il sert à obturer, reconstituant ainsi la forme anatomique de la dent.

n.m. Méd. Dent.

INUIT

- Relatif aux Inuits, aux Esquimaux.
- Nom que se donnent les Esquimaux.

adj. invar, ou n.pr.

INULE

- Plante herbacée des régions d'Eurasie et d'Afrique, à grands capitules jaunes.

n.f. Bot.

INVAR

- Alliage d'acier au nickel, dont le coefficient de dilatation est pratiquement négligeable.

n.m. Métall.

IPÉCA

- Racine vomitive d'un arbrisseau du Brésil (Rubiacées).

n.m. Bot.

IPPON

- Action décisive (immobilisation, étranglement, projection sur le dos, etc.) arrêtant un combat de judo.

n.m. Sport. Orient. Jap.

IRADÉ

- Rescrit du Sultan.

n.m. Dr. Orient.

IRATY

- Fromage des Pyrénées, au lait de brebis et de vache, disponible sur le plateau d'Iraty (Haute Soule, Pyrénées Atlantiques).

n.m. Alim. From. Région.

IRONE

- Principe odorant de la racine d'iris.

n.f. Bot. Arom.

ITHOS

- Partie de la rhétorique qui traite des mœurs, par opp. au pathos, qui traite des passions.
- On voit partout chez vous, l'ithos et le pathos, mot de Vadius à Trissotin dans Les Femmes Savantes. [cad on voit partout dans vos écrits la peinture des mœurs jointe à celle des passions]. Aujourd'hui ces mots sont devenus synonymes de discours affecté et prétentieux.

n.m. Litt. Rhétor. Mor.

IXODE

- Tique (acarien).

nm. Zool. Invert.

JALAP

- Plante (convolvulacée) du Mexique dont la racine a des propriétés purgatives. La résine qui en est extraite est employée en poudre ou sous forme de teinture appelée « eau-de-vie allemande ».

n.m. Tox. Bot. Méd.

JANTE

-Partie circulaire à la périphérie d'une roue de véhicule, d'un volant, d'une poulie.
- Roue d'un véhicule automobile, hormis les pneumatiques.
- Fond de jante : Protection de caoutchouc placée sur la jante pour protéger la chambre à air.

n.f. Transp. Cycl.

JAPON

- Porcelaine, ivoire, fabriqués au Japon.
- Papier japon, papier légèrement jaune, soyeux, satiné, nacré, fabriqué autref. au Japon avec l'écorce d'un murier et qui servait aux tirages de luxe.

n.m. Papet. Art. Extr. Orient.

JASER

- Pousser son cri, en parlant de la pie, ou du perroquet.

v.i. Cri. Anim. Zool. Ornithol.

JASPE

- Roche sédimentaire siliceuse, de couleurs vives mêlées (rouge, vert, jaune, etc.), employée en joaillerie.

v.t. Géol. Minéral. Coul. Bijout.

JASSE

- Nom qu'on donne à la pie dans la Limagne.
- Il y a aussi des vaches que l'on appelle jasses, sans doute à cause de leur robe bigarrée. Peut-être ce mot est-il le radical du mot jasserie.

n.f. Zool. Ornithol. Région. Elev.

JAUGE

- Capacité d'un navire de commerce (unité : le tonneau).

n.f. Marin. NAvig. Métrol.

JAVEL

- L'eau de javel a été créée et commercialisée par une entreprise de produits chimiques située dans le village de Javel, intégré depuis dans Paris et dont le nom ne subsistait plus que dans le quai de Javel devenu récemment quai André Citroën.

n.f. Chim.

JÉSUS

- Gros saucisson fabriqué en Suisse, dans le Doubs et le Rhône. ex: le jésus de Morteau, le jésus de Lyon.

n.m. Alim. Cuis. Région.

JÉSUS

- Jésus ou papier jésus : sorte de papier de grande dimension (grand jésus 56 x 76) dont la marge portait autrefois les lettres J.H.S., monogramme de Jésus. Il existe aussi à Paris un jésus de dimension courante 56 x 72 cm. Double jésus : 112 x 76 cm.

n.m. Comm. Imprim. Papet.

JETON

- Avoir, foutre les jetons : avoir, faire peur (Fam.).
- Coup (Fam.). Prendre un jeton.
- Jeton de présence : somme forfaitaire allouée aux membres assistant à certianes réunions ou assemblées (conseils d'administration).

n.m. Fam. Admin. Soc. Express.

JOCKO

- Espèce de singe qu'on nomme aussi pongo. Il faudrait que le jocko (singe naturalisé homme) leur fit des sommations respectueuses (Claude Tillier : Mon oncle Benjamin).

n.m. Zool. Mamm. Sing

JOINT

- Cigarette faite de haschisch, de marijuana (Arg.)

Drogue

JOKER

- Au poker et à divers jeux, carte qui prend la valeur que lui donne celui qui la possède dans son jeu.

n.m. Jeu. Cartes.

JOUÉE

- Côté d'une embrasure, d'une lucarne, d'une stalle d'église, etc.

n.f. Archit. Relig. Constr.

JULEP

- Excipient d'eau et de gomme auquel on mêle un médicament actif. Une julep à la menthe (De la terre à la lune, Jules Verne).

n.m. Boiss. Méd.

JUNTE

- Conseil politique ou administratif dans les pays ibériques.
- Gouvernement à caractère autoritaire, le plus souvent militaire, issu d'un coup d'Etat.

n.f. Milit. Polit. Esp. Admin.

JURAT

- Au Moyen Âge, nom de certains magistrats municipauxdans plusieurs villes du Midi de la France.
Le notaire, les six jurats et plusieurs bourgeois... (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

n.m. Hist. Vx. Just.

JURER

- (v.i.) Proférer des jurons, blasphémer.
- v.t. ind (avec) Être mal assorti avec qqch ; produire un effet disparate. Ce vert jure avec cet orangé.

v.i ou v.t. ind. Coul. Juron.

JUSTE

- Comme de juste : Comme cela se doit (Fam.).

Express. Fam.

KAMOK

- Liqueur à base de café dans les pays de Loire. Le kamok est une liqueur au café créée en 1860 par la famille Vrignaud à Luçon en Vendée (France). C'est une liqueur à 40° élaborée à partir de plusieurs variétés de café de qualité supérieure d'Arabica exclusivement qui vieillit dans des fûts en chêne.

n.m. Boiss. Région.

KAMUT

- Forme ancestrale de blé pouvant être Triticum turgidum, ssp. polonicum ou Triticum turgidum, ssp. turanicum ou T. turgidum, ssp. durum, variété égyptienne Egiptianka, utilisé pour la fabrication de farines, pains, biscottes, couscous, pâtes, boulgour, etc.

n.m. Agric. Alim. Afric.

KAPOK

- Duvet végétal, très léger et imperméable, qui entoure les graines de certains arbres (fromager, kapokier), et que l'on utilise notamment pour le rembourrage des coussins.
- cf. l'Arauja (Physanthus Olbens) nomme communément Kapok à cause du duvet que fournissent ses fruits ovoïdes.

n.m. Text. Bot. Ameubl.

KEBAB

- Abréviation de chiche-kebab, brochette de viande grillée.
- Enseigne de restaurant de spécialités arabes.

n.m. Cuis. Alim. Ar. Orient.

KENDO

- Art martial d'origine japonaise pratiqué à l'aide de sabres.

n.m. Sport. Orient. Jap. Arm.

KETCH

- Voilier dont le grand mât est à l'avant et dont l'artimon est implanté en avant de la barre (à la différence du yawl).

n.m. Navig.

KHOUM

- Unité monétaire divisionnaire de la Mauritanie (= 1/100 ouguiya).

n.m. Monn. Afric.

KILIM

- Tapis d'orient tissé.

n.m. Text. Orient.

KIPPA

- Calotte que portent les juifs pratiquants.

n.f. Relig. Juif. Coiff.

KOINÈ

- Langue composite, parlée et écrite en Grèce aux époques hellénistique et romaine.

n.f. Hist. Antiq. Gr. Ling.

KONDO

- Bâtiment principal d'un ensemble monastique bouddhique au Japon, abritant le sanctuaire ou est révérée l'image du bouddha ou du bodhisattva.

n.m. Constr. Relig. Monast. Extr. Orient. Bouddh. Jap.

KRAAL

- En Afrique du Sud, village indigène ; enclos pour le bétail.

n.m. Anthropol. [pl. kraals

KRACH

- Débacle financière.

n.m. Financ. Bours.

KRAFT

- Papier kraft ou kraft : Papier d'emballage très résistant, fabriquée avec de la pâte kraft écrue ou blanche.
- Pâte kraft : pâte chimique obtenue par le procédé au sulfate, de résistance mécanique élevée. Le procédé Kraft (découvert en 1884) fournit des pâtes brunes

adj. Papet. Chim.

KRAIT

- Terrible serpent venimeux d'Asie du Sud-Est et d'Indonésie, annelé de jaune et de noir.

n.m. Zool. Rept.

KRILL

- Nom donné à des bancs de crustacés planctoniques de la famille des euphausiacées (Euphrasia superba), et qui servent, en été, de nourriture aux animaux des mers polaires, notamment aux baleines.

n.m. Biol. Zool. Crust.

KRISS

- Poignard malais contourné en zigzag, à lame ondulée en forme de flamme ("Saigne à l'amok").

n.m. Arm. Orient.

KURUS

- Unité monétaire divisionnaire de la Turquie (= 1/100 livre).

n.m. Monn. Europ.

KYLIX

- Coupe grecque pourvue d'anses horizontales légèrement recourbées. Cette Kylis, de forme basse, a été décorée d'une large bande horizontale de vernis rouge. Des fragments de kylix précampanienne. Des fragments d’amphore marseillaise et italique, de céramique attique (anse de kylix).

n.f. Archéol. Gr. Poter. Récip.

KYRIE

- Kyrie ou Kyrie eleison : Invocation grecque en usage dans la liturgie romaine et dans de nombreuses liturgies orientales.
- Musique composée sur ces paroles.

n.m. inv. Relig. Liturg. Mus. Chant. Orient.

LABBE

- Gros oiseau des régions polaires (Grand Labbe, Stercorarius skua), au bec crochu, qui attaque les autres oiseaux pour leur prendre leur proie. (Il est également appelé mouette ravisseuse ou mouette pillarde.). Autrefois appelé Stercoraire car on croyait qu’il mangeait les déjections que rejetaient les oiseaux qu’il ne cesse de poursuivre.

n.m. Zool. Ornithol.

LABRE

- Lèvre supérieure, coriace et sans appendices, de la tête des arthropodes (myriapodes, crustacés, insectes). Labre (de l’insecte) paraissant avoir 5 dents à son bord antérieur. Les caractères du labre, du métatrochanter mâle et des mandibules.
- Bord extérieur de l'ouverture de la coquille des mollusques gastéropodes, opposé à la columelle. La columelle présente à la base une denticulation ; le labre est plissé intérieurement.
- Poisson côtier peuplant les herbiers et les fonds tocheux couverts d'algues. Je distinguai le labre vert, le mulle barberin, marqué d'une double raie noire, le gobie éléotre à caudale arrondie, le scombre japonais, admirable maquereau de ces mers (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).

n.m. Zool. Entomol. Morphol. Ichtyol.

LABRI

- Chien de berger à poils frisés du midi de la France.

n.m. Zool. Mamm. Elev.

LADIN

- Groupe de dialectes romans parlés dans les régions rhétiques [Rhétie = région des Alpes centrales, Grisons, Tyrol, nord de la Lombardie]. Dialecte du Tyrol.

n.m. Ling.

LADRE

- Lépreux (Vx.).
- Personne excessivement avare (Litt.).
- Se dit d'un porc ou d'un bœuf qui a des cysticerques de ténia dans ses muscles ou sous la langue (Vétér.).
- Partie de la peau du cheval dépigmentée, rosâtre, dégarnie de poils autour des yeux, des naseaux et des parties génitales (Vétér.).

adj. ou n. Vx. Litt. Vétér.

LAGAN

- Epave ou débris flottants.

n.m. Marin. Navig.

LAÏDE

- Droit levé sur les marchandises, sur les boissons, vendues sur les marchés, dans les foires.

n.f. Vx. Dr. Comm.

LAIRD

- Grand propriétaire foncier en Ecosse

n.m.

LAITE

- Sperme de poisson (forme rare de laitance).
---> laité, e : qui a de la laitance : hareng laité.

n.f. Zool. Ichtyol.

LAÏUS

- Discours souvent long et verbeux.

n.m. Rhétor. Fam.

LAMER

- Usiner une petite surface disposée perpendiculairement à l'axe d'un trou d'une pièce mécanique et situé tout autour de celle-ci.

v.t. Mécan.

LAMIE

- Monstre ou démon fabuleux des Anciens.
- Requin, appelé aussi taupe ou touille, atteignat 4 m de long.

n.f. Mythol. Zool. Ichtyol.

LAPIN

- Voyageur ou marchandise transporté en fraude.
- Etouffer un lapin : ne pas sonner l'entrée d'un voyageur dans l'omnibus.
- Poser un lapin : primitivement, transporter en fraude : ne pas tenir une promesse, un engagement ; s'en aller sans payer ; manquer un rendez-vous ; ne pas rétribuer les faveurs d'une fille publique.
- Coup du lapin : coup brutal sur la nuque.
- Sentir le lapin : sentir des aisselles.
- Manger en lapin : aller à l'enterrement d'un camarade.
- En lapin : ce dit de qui est assis aux places régulières.
- Chaud lapin (Fam.) : homme à l'activité sexuelle intense.
- Faire cadeau d’un lapin à une fille, «ne pas rétribuer ses faveurs» (à l’origine de l’actuel poser un lapin, «ne pas se rendre à un rendez-vous»).
- Payer des lapins. Des cachettes destinées à payer des lapins aux dames aimables (Boche dans L'Assommoir, d'Emile Zola) : Expression difficile à expliquer. Peut-être faut-il comprendre que les petites sommes détournées par Boche ne lui permettaient que de faire miroiter une rétribution aux dames?

n.m. Express. Transp. Sex. Hyg.

LAPIS

- Pierre fine opaque d'un bleu intense, qui est du silicate d'aluminium et de sodium contenant du soufre à l'état très divisé, employé en bijouterie et en tabletterie.

n.m. Bijout. Minéral.

LARDÉ

- Lait lardé : Recette ancienne de flanc au lard. Le menu était composé d'une queue de sanglier en sauce, de lait lardé et de blanc-manger (Maurice Druon, Les Rois Maudits).
Ingrédients : 1/2l de lait; 6 jaunes d'oeufs; 250g de lard fumé; clous de girofle.
Préparation : Découper le lard en lardons et le faire revenir dans du beurre; les lardons ayant rendu leur graisse, les verser dans une casserole avec le lait et faire chauffer le tout; retirer avant l'ébullition; battre les 6 jaunes d'oeufs en omelette puis les verser dans le lait au lard en battant vivement; verser le tout dans un plat allant au four et faire cuire au bain-marie pendant une heure à 100°C; sortir du four et démouler à froid; mettre ce flanc au lard à égoutter 24h; quand il a rendu son eau, le découper en bâtonnets afin de le faire revenir dans du beurre; saupoudrer de clous de girofle broyés avant de servir.
- Il est aussi possible de manger ce flanc à la sortie du four ou bien froid, sans le faire revenir dans du beurre.
Cette recette s'apparente à celle des oeufs au lait, mais c'est une version salée.

adj. Alim. Cuis. Vx.

LATTE

- Planchette de bois servant d'armature ou de couverture.
- Chacune des tringles de bois sciées, clouées ; soit aux poutres d'un plancher ou à un pan de bois, pour former l'armature d'un plafond, d'un enduit ou d'un bardage ; soit au chevronnage pour constituer une couverture. [Au contraire du voligeage, jointif, les lattes de couverture sont espacées entre elles d'une valeur égale au pureau des tuiles et des ardoises].
- Long sabre droit de cavalerie au XIX° s.
- Chaussure ; pied (Fam.). Donner des coups de lattes.
- (Belg.) Règle plate.
- Ski (Fam.).

n.f. Constr. Technol. Bois. Sport. Hiv. Chauss. Arm. Fam.

LAUNE

- Terme géographique régional (Camargue) : petite anse peu profonde, comportant de nombreux bancs de sable. La laune n'existe plus : à la place, on a construit Port-Camargue.

n.f. Géogr. Région.

LAURE

- Monastère de l'église grecque (orthodoxe), notamment au Mont Athos et en Russie.
- Groupe de cellules d'ermites, vivant sous l'autorité d'un abbé.

n.f. Relig. Monast. Orient. Orthodox.

LAUZE

- Pierre plate, schisteuse, utilisée comme dalle, servant à la couverture des maisons dans certaines régions du sud et du sud-est de la France.

n.f. Constr. Géol. Céven.

LAVIS

- Procédé qui tient du dessin et de la peinture, consistant dans l'emploi de l'encre de Chine, ou d'une couleur quelconque unique, étendues d'eau.
- Dessin lavé.

n.m. Art. Extr. Orient.

LAYER

- Tracer un sentier en forêt.

v.i. Forest.

LÈCHE

- Tranche mince de pain, de viande (Vx.).
- Faire de la lèche à qqun (Fam.) : le flatter bassement.

n.f. Fam. Vx.

LÉGAT

- A Rome, personnage chargé d'une mission diplomatique (ambassadeur), administrative (adjoint au gouverneur de province), militaire (lieutenants des généraux en campagne).
- Sous l'Empire romain, titre donné aux gouverneurs de provinces impériales et aux commandants de légion.
- Représentant extraordinaire du pape.
- Légat a latere (cad. de l'entourage immédiat du pape), cardinal chargé par le pape d'une mission extraordinaire et importante.

n.m. Relig. Diplom. Admin. Milit. Hist. Antiq. Rom.

LEONE

- Unité monétaire principale de Sierra Leone (1 SLL = 100 cents).

n.m. Monn. Afric.

LEPTE

- Larve hexapode du trombidion (acarien).

n.m. Biol. Zool. Parasitol.

LETTE

- Langue balte parlée en Lettonie.

n.m. Ling. Orient.

LEUDE

- Sous les Mérovingiens, homme libre, riche et puissant qui avait prêté serment de fidélité au Roi. Ce premier « baron » fut un des leudes des successeurs de Charlemagne.

n.m. Hist. Féod.

LIARD

- Ancienne monnaie de cuivre qui valait le quart d'un sou. Des poires à deux liards la pièce (Le Père Goriot).

n.m. Monn. Numism.

LIBER

- Tissu végétal assurant, par ses tubes criblés, la conduction de la sève élaborée, et se trouvant dals la partie profonde des racines, des tiges et de l'écorde du tronc.

n.m. Bot. Anat.

LICHE

- Genre de poissons téléostéens, voisin des scombres, habitant les océans Atlantique et Pacifique, la mer Méditerranée, à la chair estimée, atteignant 1 mètre de longueur. Une liche de 100 kg.
- Nom vulgaire des requins ou squales du genre scymnus. Sa peau fournit un excellent chagrin.

n.f. Zool. Ichtyol. Pêch.

LIGIE

- Crustacé voisin des cloportes, vivant sur les côtes, près des hautes mers.

n.f. Zool. Crust.

LIGNE

- Ancienne mesure française de longueur représentant la douzième partie du pouce (env. 2,25 mm). Mademoiselle Minxit n'était trop longue que de 20 lignes (Claude Tillier : Mon oncle Benjamin). Quelques lignes plus bas, et tout était fini (Carmen). Une ligne de plus et la carotide était perforée (Paul Féval fils, Le fils de Lagardère).
- Au Canada, mesure de longueur valant 3,155 mm (huitième partie du pouce).

n.t. Métrol. Vx. Canad.

LIMAN

- Lagune constituée par un cordon littoral fermant un estuaire.

n.m. Géogr.

LIMBE

- Cercle en métal, en verre, bord extérieur portant la graduation d'un théodolite, d'un instrument de mesure. Limbe d’un sextant.
- Bord du disque d’un astre. Le limbe de la Lune est le bord du disque en direction du Soleil (Astron.).
- Partie élargie, lamellaire, mince, chlorophyllienne d’une feuille ; partie étalée d'un pétale ou d'un sépale (Bot.).
- Zone périphérique circulaire. Limbe de la cornée.
- (Fig.) Les limbes, par référence aux limbes dans la religion catholique, état incertain.
- Être dans les limbes : n’avoir pas encore vu le jour, n’être pas encore réalisé. Son projet est encore dans les réalisé. Son projet est encore dans les limbes.

n.m. Métrol. Astron. Bot. Anat. Fig.

LIMES

- Sous l'Empire romain, ligne de fortifications plus ou moins continue bordant certaines frontières dépourvues de défenses naturelles. Domitien couvrit la frontière danubienne d'un limes fortifié.

n.m. Hist. Antiq. Rom. Milit. [limès]

LIMON

- Chacune des deux branches de la limonière d'une voiture.
- Assemblage, en bois, en métal ou en pierre sur lequel sont fixés les extrémités des marches et la rampe d'un escalier (Constr.). Un escalier de pierres de taille à larges volées droites sans limon.

n.m. Transp. Hipp. Constr.

LINGA

- Symbole phallique du dieu indien Siva.

n.m. Sex. Orient. Ind. Mythol.

LINKS

- Parcours de golf.

n.m. pl. Sport.

LINON

- Baptiste, toile fine et transparente, en lin ou en coton, utilisée en lingerie fine.

n.m. Text. Vest.

LIPPE

- Lèvre inférieure épaisse et proéminente. Il a froncé le sourcil, avancé les lèvres en lippe à travers sa barbe (Maurice Druon, Les Rois Maudits).
- Faire la lippe (Fam.) (Vx.) : faire la moue, bouder. Louis-Philippe, sur les écus français faire toujours sa lippe (Edmond Rostand, L'Aiglon).

n.f. Morphol. Fam. Vx. Express.

LISSE

- Fil de métal portant un maillon ou une lamelle allongée percée d'un trou dans lesquels passe le fil de chaîne, sur un métier à tisser.
- Métier de basse lisse : métier où les tapisseries ou les tapis dans lequel les nappes de fils de chaîne sont disposées horizontalement.
- Métier de basse lisse, dans lequel elles sont disposées horizontalement.

n.f. Text. Technol.

LISSE

- Type de calandre à rouleaux métalliques polis, située en bout de machine, utilisée pour conférer à un papier ou à un carton un certain uni de surface.
- Membrure longitudinale qui maintient en place les couples d'un bateau.
- Pièce plate ou tube métallique, placés à la partie supérieure d'un pavois ou d'une rambarde et servant de main courante ou d'appui.

n.f. Technol. Marin. Papet.

LISTE

- Tache de poils blancs, généralement allongée, sur le chanfrrein et le front, qui marque la tête de certains chevaux.

n.f. Zool. Coul. Mamm. Chev. Equit.

LITAS

- Unité monétaire principale de la Lituanie (1 LTL = 100 centas).

n.m. Monn. Russ.

LITÉE

- Réunion d'animaux dans un même repaire.

n.f. Zool.

LITER

- Garnier d'un liteau.

v.t. Technol. Constr. Bois.

LITER

- Ranger, par lits superposés, des poissons salés dans les caques ou les tonneaux.

v.t. Ichtyol. Pêch.

LITRE

- Bande peinte en noir, et faisant le tour d'une église, aux obsèques d'un grand personnage, et sur laquelle figuraient les armoiries du défunt. La litre était placée d'autant plus haut que la noblesse du seigneur était plus grande.

n.f. Art. Relig. Décor.

LIURE

- Câble servant à maintenir les fardeaux sur une charrette.
- Cordage ou pièce de charpente servant à en unir d'autres.
- Amarrage formé de tours juxtaposés servant à relier deux pièces de bois.

n.f. Technol. Transp. Marin.

LIVRE

- Monnaie dont la valeur a varié suivant les temps et les lieux, et qui a été remplacée en France par le franc.
- Nom parfois donné au franc quand on parle de revenus : vingt mille livres de rente.
- Unité monétaire principale (£) du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (livre sterling) (1 GBP = 100 nouveaux pence), d'Irlande (livre irlandaise (1 IEP = 100 nouveaux pence), de Chypre (livre chypriote : 1 CYP = 100 cents), de Gibraltar (1 GIP = 100 nouveaux pence), des îles Falkland (1 FKP = 100 nouveaux pence), de Malte (1 MTL = 100 cents), d'Egypte (livre égyptienne : 1 EGP = 100 piastres), du Liban (1 LBP = 100 piastres), de Syrie (1 SYP = 100 piastres), de Turquie (1 TRL = 100 kurus).
- Anc. unité de masse de valeur variable, dont le nom est encore donné, dans la pratique non officielle, au demi-kilogramme. (En France, elle représentait 489,5 g.).
- Mesure de masse anglaise (symb. lb), valant 453, 592 g.).

n.f. Monn. Hist. Métrol.

LOCHE

- Limace, spécialement la limace grise (Limax agrestis).

n.f. Zool. Moll. Région.

LODEN

- Lainage épais et feutré.
- Gros pardessus, manteau fait de ce tissu.

n.m. Vest. Text.

LOFER

- Venir au plus près du lit du vent.
- Lofe ! : Commandement pour mettre la barre sous le vent, de sorte que le navire vienne au vent.

v.i. Navig.

LOGOS

- Dans la philosophie grecque, raison, discours, en tant qu'ils établissent des rapports entre les hommes entre eux, entre les hommes et l'univers

Philos. Rhétor.

LONGE

- Longe de porc : partie supérieure des régions cervicale, lombaire et sacrée. Longe de veau : morceau correspondant aux lombes.

n.f. Alim. Cuis.

LOOFA

- Cucurbitacée grimpante d'Afrique et d'Asie, dont la pulpe fibreuse, desséchée, constitue l'éponge végétale.

n.m. Bot. Matér.

LORAN

- Procédé de radionavigation permettant à un aviateur ou un navigateur de déterminer sa position par rapport à trois stations.

n.m. Navig. Aviat.

LORIS

- Mammifère primate (lémurien) de l'Inde, de mœurs nocturnes.

n.m. Zool. Mamm.

LOTTE

- Poisson d'eau douce, à chair estimée (famille de gadidés)
- Lotte de mer : autre nom de la baudroie (famille des lophiidés).

n.f. Zool. Ichtyol.

LOUBE

- Scie passe-partout.

n.f. Prov. Outil. Technol.

LOUIS

- Ancienne monnaie d'or française valant 24 livres, à l'effigie de Louis XIII et de ses successeurs.
- Pièce d'or française de 20 francs, appelée aussi napoléon.

n.m. Monn. Hist. Numism.

LOUPE

- Kyste sébacé.
- Excroissance sur le tronc de certains arbres.

Méd. Arbor.

LOURE

- Nom régional d'une sorte de cornemuse (Féod.).
- Danse paysanne française de rythme modéré, accompagnée à la loure.

n.f. Instr. Mus. Anc. Féod. Dans.

LOURÉ

- Indication musicale : exécution d'une musique qui doit être accentuée, pesante, semblable à celle de la loure.

adj. Mus.

LOUVE

- Outil utilisé pour la manutention des pierres de taille.

n.f. Outil. Constr.

LOVER

- Rouler (cordage), enrouler en spirale.

v.t.

LUCRE

- Profit plus ou moins licite (Litt.).

n.m. Fin. Comm. Litt.

LUFFA

- Cucurbitacée grimpante d'Afrique et d'Asie, dont la pulpe fibreuse, desséchée, constitue l'éponge végétale.

n.m. Bot. Matér. Ménag.

LUGER

- Pistolet automatique de 9 mm.

n.m. (d'un n.pr.) Arm.

LUREX

- Fil à tricoter gainé de polyester qui lui donne un aspect mérallique.

n.m. inv. Text.

LURON

- Personne joyeuse, sans souci, hardie en amour (Fam.).

n. Fam. Qualif. [fém. luronne]

LUSIN

- Ligne d'amarrage, faite avec deux fils de caret très fins et entrelacés.

n.m. Marin.

LUTER

- Boucher (avec du lut).

v.t. Technol.

LUTIN

- Petit génie malicieux.
- Enfant espiègle, taquin (Vx.).

n.m. Vx. Superst.

LYCRA

- Fibre élastomère utilisée dans la confection d'articles textiles possédant une grande élasticité. Une robe en lycra.

n.m. Text. Vest. Chim.

LYCTE

- Insecte coléoptère allongé et plat, dont la larve attaque le bois non résineux. Le monde des Vrillettes comprend également divers Lyctus, dont Lyctus linearis, fréquent dans le Var. Citons aussi les Ptilinus, entre autres Ptilinus pectinicornis et Oligomerus ptilinoïdes qui attaque le bois des essences feuillues dans tout le midi.

n.f. Zool. Entomol.

MACHO

- Qui fait preuve de machisme ; phallocrate (Fam.).
- Se dit de qqun qui agit et pense en fonction de l'idée que l'homme domine socialement la femme et qu'à ce titre il a droit à des privilèges de maître.

adj. et n.m. [matcho] Qualif. Sociol.

MACIS

- Capsule, écorce de la noix de muscade, utilisée comme condiment.

n.m. Arom.

MACLE

- Meuble héraldique ayant la forme d'un losange évidé.
- Assemblage régulier de deux ou plusieurs individus cristallins de même nature, reliés les uns aux autres par des opérations de symétrie simple.

n.f. Hérald. Cristall. Minéral.

MACLÉ

- Se dit d'un édifice cristallin présentant un caractère de macle.
- Motif de textile ou de maille ayant des formes losangiques. Ces cavaliers sont revêtus d'une cote maclée, c'est-à-dire composée d'écailles de fer. La tête est coiffée d'un heaume de joute à visière mobile.

adj. Hérald. Décor. Text. Armur.

MÂCRE

- Plante aquatique des étangs (Trapa natans), aux belles fleurs blanches, et dont le fruit, appelé châtaigne d'eau, à quatre cornes, est comestible (famille des œnothéracées).

n.f. Bot. Alim. Fruit.

MADRÉ

- Rusé, retors, malin (Litt.).

adj. et n.

MAËRL

- Sable calcaire des rivages, utilisé comme amendement en Bretagne.

n.m. Géogr. Géol.

MAGOG

- Gog et magog : Dans les littératures juive et chrétienne, personnification des puissances du mal.

n.pr. Litt. Juif. Chrét.

MAGOT

- Singe sans queue, du genre macaque (Afrique du nord, Gibraltar).
- Figurine de personnage trapu et pittoresque (un magot d'ivoire, Japon).

n.m. Zool. Mamm. Art. Extr. Orient.

MAHDI

- Nom donné dans l'Islam, surtout chiite, à l'envoyé d'Allah qui doit venir à la fin des temps pour instaurer le règne de la justice et du pur Islam

Islam. Relig.

MAHOU

- Drap que l'on fabriquait autre fois en Provence et dans le Languedoc.

n.m. Text. Région. Prov.

MALLE

- Malle-poste, ou malle : voiture qui faisait le service général des dépêches et prenait qqs voyageurs.
- Malle des Indes, service de transport qui fut le premier et longtemps l'unique «interréseaux» périodique, par chemin de fer et paquebots, d'Angleterre aux «Indes» via Paris, Gênes et Brindisi (cf. Tintin, l'Île Noire).
- C'est à Yokohama que je dois prendre la malle américaine (Le tour du monde en 80 jours).

n.f. Transp.

MAMBA

- Gros serpent d'Afrique noire, très venimeux.

n.m. Zool. Rept.

MAMBO

- Danse d'origine cubaine, proche de la rumba.

n.m. Dans. Amér.

MANAT

- Unité monétaire principale d'Azerbaïdjan (AZM) et du Turkménistan (1 TMM = 100 tengé).

n.m. Monn. Orient.

MANDE

- Panier d'osier à deux petites anses, très fin, pour transporter la terre à pipe.

n.f. Récip.

MÂNES

- Ames des morts considérées comme des divinités, chez les Romains.

Mythol. Antiq. Mort.

MANGA

- Le terme "manga" signifie littéralement image dérisoire. Le sens concret de cette image est d'aller droit au but afin d'être comprise par tout le monde. Cette valeur accessible place donc les mangas au premier rang de l'imagerie populaire. Son synonyme anglo-saxon est le cartoon. Le terme englobe actuellement la bande-dessinée, les caricatures de presse et les dessins animés. Un manga pour adultes créé par un jeune auteur de trente ans. Les jeux vidéo, le cinéma, la radio et les CD assurent la longévité des mangas imprimés, lus par le public. Au Japon, toute image dessinée est un manga et peut s'adresser aux hommes et aux femmes aussi bien qu'à leurs parents ou à leurs enfants.

n.m. Litt. BD. Orient.

MANIA

- Modes auxquelles, comme toute activité humaine, la science n'échappe pas. De la microbiomania contemporaine des découvertes de Pasteur à la cybermania en passant par la dinosauromania entretenue par les films Jurassik Park puis Le monde perdu de Steven Spielberg, ou encore l'Internetomania, usage obsessionnel de l'Internet
N.B.: Leishmania est un parasite protozoaire à l'origine de la lelshmaniose, vient du nom de son découvreur, Leishman.

n.f. Mode. XXI°

MANNE

- Nourriture miraculeuse que Dieu envoya aux Israélites dans le désert.
- Aliment abondant et peu cher.
- Matière concrète et sucrée qui exsude de certains frênes. Du cassis qui purge comme de la manne… Je ne peux entendre parler de manne sans que le cœur… (Le Père Goriot).
- Grand panier d'osier à deux anses.

n.f. Relig. Arbor. Alim.

MANON

- Se faire chanter Manon : Se faire engueuler. Un soir, il l'envoya aux pelotes ; alors, elle lui chanta Manon (Dictée de Bernard Pivot).

Express. Chant. Opéra.

MAORI

- Relatif aux Maoris, population de la Nouvelle-Zélande.

adj. Ethnol. Géogr.

MARLI

- Bord intérieur d'une assiette, d'un plat. Un tesson décoré, sur le marli, de trois bandes verticales. Un bord de tasse wisigothique, décoré sur le marli.

n.m. Décor. Poterie. Archéol.

MARRE

- En avoir marre : en avoir assez, être excédé (Fam.).
- Y-en-a marre :
- J'en ai marre :

adv. Fam. Express.

MARRI

- Fâché, repentant.

adj.

MASSE

- Masse manquante : Une des plus grandes énigmes des sciences de l'Univers : où se cache la matière qui expliquerait la masse de l'Univers ? Réponse au cours du prochain millénaire. (D'après Jean-Louis Heudier, astronome).

n.f. Astron. Phys. XXI°

MASSÉ

- Au billard, coup dans lequel la bille de choc est fortement massée en élevant le talon de la baguette de sorte que celle-ci soit à un angle de 30 à 90 degrés par rapport au lit de la table.

n.m. Jeu. Billard

MATAF

- Marin, matelot (Arg.).

n.m. Arg. Marin.

MATER

- Reluquer, épier (Arg.).
- Refouler une matière par une série de chocs répétés (Orfèvr. = matir).
- Faire mat aux échecs.
- Mater qqun : le soumettre à son autorité, le dresser, briser sa résistance.
- Mater qqch : s'en rendre maître, en arrêter l'expansion.

v.t. Arg. Jeu.

MÂTER

- Mettre en place les mâts d'un navire.

v.t. Marin. Navig.

MATIF

- Marché à terme des instruments financiers.

n.m. Abrév. Comm. Fin. Econ.

MÂTIN

- Grand chien de garde apprivoisé. Des mâtins furieux.
- Personne vive, délurée (matin, matine).

n.m. Zool. Mamm.

MATIR

- Rendre mat un métal précieux, lui enlever l'éclat.

v.t. Métall. Orfèvr.

MATTE

- Substance métallique sulfureuse résultant de la première fusion d'un minerai traité et non suffisamment épuré.

n.f. Métall.

MAURE

- Chez les Romains, terme s'appliquant aux Berbères indépendants, et plus spécialement à ceux de l'Ouest (Mauritanie).
- Au Moyen-Âge, ce terme s'appliqua aux Berbères qui conquirent l'Espagne.
- Actuellement, il est réservé aux habitants du Sahara occidental.

n.m. et adj., Antiq. Ethnol.

MÈCHE

- Mot qui n'est usité que dans les locutions :
Il n'y a pas mèche (il n'y a pas moyen) : traduction littérale de l'italien Non c'è mezzo.
Etre de mèche avec qqun, être d'accord avec lui.

n.m. Express.

MÉGIR

- Préparer les peaux en blanc par tannage à l'alun.

v.t. Tann.

MÉGIS

- Bain de cendre ou d'alun pour mégir.

n.m. Tann.

MELBA

- Pêche, poire, fraises Melba, pochées au sirop, servies sur une couche de glace à la vanille et nappées de purée de framboise et de crème Chantilly.

adj. inv. Alim. Fruit. Dess.

MELOÉ

- Insecte coléoptère vésicant, de couleur vert-bleu métallique, atteignant 4 cm de long.

n.m. Zool. Entomol.

MENÉE

- Route d'n cerf qui fuit (Véner.).
- En Suisse, syn. de congère.

n.f. Véner. Climatol. Suiss.

MENÉE

- Route d'un cerf qui fuit.

n.f. Véner.

MENIN

- En Espagne, jeune noble, compagnon des enfants royaux.
- En France gentilhomme attaché autrefois au service du dauphin.
[Dis-moi, menin de monseigneur le bourreau, gouverneur de la vieille (= la guillotine) (Le Père Goriot)].

n.f. Hist. Esp. Nobl.

MENSE

- Ensemble des biens appartenant à une communauté religieuse ou à un évêché.
- Part des biens fonciers d'un évêché ou d'un monastère affectée, à l'époque carolingienne, à l'usage personnel des évêques, des abbés, des moines, etc.

n.f. Relig. Monast.

MÉTIS

- Qui est issu du croisement de sujets de races différentes.
- Toile métisse, dont la trame est en lin et la chaîne en coton.

adj. et n. Ethnol. Text.

METON

- Cycle de Meton : Du nom de l'astronome athénien du V° s. av. J.C., qui découvrit que les phases de la lune se reproduisent sensiblement aux mêmes dates de l'année julienne tous les dix-neuf ans (cycle lunaire ou cycle de Méton).

Astron.

MÉTRA

- Médecine du Travail.

n.f. Méd. Arg.

MÈTRE

- Dans la prosodie grecque et latine, groupe déterminé de syllabes longues ou brèves, comprenant deux temps marqués.
- Forme rythmique d'une œuvre poétique ; vers.

n.m. Poés. Anc.

MEULE

- Véhicule motorisé à deux roues, cyclomoteur ou vélomoteur (Arg.).

n.f. Arg. Transp.

MITAN

- Milieu (Fam. ou Région.). Le mitan du lit. Elle a filé droit au mitan de la rivière.
- Le mitan : milieu des criminels (Arg. Vx.).

n.m. Fam. Région. Arg. Vx. Crim.

MITON

- Vieux gantelet de plaques ou de mailles dont le pouce seul était libre (XV° et XVI° s.).

n.m. Arm. Armur.

MITRE

- Appareil ou construction coiffant l'extrémité d'un conduit de cheminée pour empêcher la pluie ou le vent d'y pénétrer.
- Coiffure liturgique de l'officiant (évêque, abbé) dans les cérémonies pontificales.
- Ornement en forme de bandeau triangulaire de la tiare assyrienne (Antiq.).

n.f. Constr. Coiff. Relig. Liturg. Antiq.

MITTE

- Vapeur qu'exhalent les fosses d'aisance. On dit plus souvent plomb.
- Accidents ophtalmiques produits par les gaz.

n.f. Techn. Méd. Odeur.

MIURA

- L'un des principaux élevages de taureaux de combat (ganaderia) espagnols (créée en 1842).

n.m. (d'un n.pr.) Elev. Esp. Taurom.

MOERE

- Lagune maritime des Flandres, asséchée et mise en culture.

n.f. Géogr. (prononc. mour ou mwer)

MOINE

- Chauffe-lit composé d'un bâti de bois ou d'osier, destiné à contenir un récipient métallique dans lequel on plaçait des braises pour chauffer le lit avant de se coucher.

n.m. Ustens. Chauff. Home.

MOINE

- Phoque à ventre blanc.

n.m. Zool. Mamm.

MOIRE

- Etoffe à reflets changeants, obtenue en écrasant le grain des étoffes avec une calandre spéciale.
- Ce reflet.
- Reflets changeants et chatoyants d'une surface (Litt.).

n.f. Text.

MOIRÉ

- Qui offre les reflets de la moire (adj.).
- Effet de la moire (n.m.). Le moiré d'une étoffe.

adj. ou n.m. Text.

MOÏSE

- Corbeille en osier capitonnée servant de couchette, de berceau aux nouveau-nés.

n.m. Ameubl.

MONEL

- Alliage à 67 % de Ni, 28 % de Cu et 3 % de Fe, avec de petites quantités de C, de Si et de Mn, particulièrement résistant à la corrosion.

n.m. Métall.

MONGO

- Unité monétaire divisionnaire de la Mongolie (= 1/100 tugrik).

n.m. Monn. Orient.

MONOï

- Huile parfumée d'origine tahitienne, tiré de la noix de coco et des fleurs de tiaré.

n.m. inv. Parfum. Arom. Toilet.

MOQUE

- Bloc de bois lenticulaire, cannelé sur son pourtour pour recevoir une estrope, et percé intérieurement d'un trou par où passe un cordage.
- Remplissant tout ce qu'il y avait à bord de pots et de moques (Pêcheur d'Islande).

n.f. Technol. Marin.

MORAT

- Hydromel fait à partir d'eau, de miel, de levure et de mûres (de l'arbre mûrier). Cidre, hydromel, morat et pigment (Sir Walter Scott, Ivanhoé).

n.m. Boiss. Alcool.

MORNE

- Aux Antilles (et à la Réunion), colline.
- Désigne un relief montagneux déjà usé et de contours émoussés.

n.m. Géograph. Antill.

MORVE

- Maladie contagieuse des chevaux et ânes, souvent mortelle, due à un bacille produisant des ulcérations des fosses nasales.

n.f. Véter. Zool.

MOTET

- Pièce vocale religieuse, en marge de l'ordinaire de la messe, à une ou plusieurs voix, soutenues ou non par un instrument.

n.m. Mus. Relig.

MOYEN

- Moyen français : état de la langue franaçais entre le XIV° et le XVI° s.

adj. Ling.

MUCHE

- Excellent, parfait (Pop.). Oh ! c'est rien muche ! (Emile Zola : Le ventre de Paris).
- (Substantiv. et au masc.) : Jeune homme timide.

adj. Pop. Vx.

MUCUS

- Sécrétion d'aspect filant, provenant des protéines et des glucides, recouvrant et protégeant les muqueuses nasales, bronchiques, etc., retenant poussières et microbes. Toute irritation de ces muqueuses provoque la formation exagérée de mucus.

n.m. Méd.

MUFLE

- Extrémité du museau de certains mammifères. [S'applique aux mollusques ??? Extraire la radula en tirant sur le mufle au moyen d’une pince fine].
- Homme sans éducation, goujat, malotru ; grossier personnage (Péjor.).

n.m. Morphol. Zool. Mamm. Qualif. Péjor.

MUFTI

- Interprète officiel de la loi musulmane, du droit canonique musulman.

n.m. Dr. Relig. Islam.

MUGIR

- Pousser son cri, en parlant du taureau, du bœuf, ou de la vache.

v.i. Cri. Anim. Zool. Mamm.

MULET

- Poisson (syn. de muge).

n.m. Zool. Ichtyol. Pêch.

MULLE

- Genre de poissons téléostéens, famille des mullidés, comprenant trois espèces de couleur rose ou rouge des mers d'Europe. Je distinguai le labre vert, le mulle barberin, marqué d'une double raie noire, le gobie éléotre à caudale arrondie, le scombre japonais, admirable maquereau de ces mers. Des aodons dépourvus de dents, des ostracions-dromadaires, des fiatoles, des blémies-garamits, des caranx, des centropodes, des mulles auriflammes, etc. (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers). Des mulles-rougets, véritables paradisiers de l'océan (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).

n.m. Zool. Ichtyol.

MULON

- Tas de sel tiré du marais salant et recouvert d'une couche d'argile plastique.

n.f. Technol.

MUMIE

- Un des noms du baume de momie (Méd. Vx.).
- Chair humaine putréfiée en plein air.
- Matière éthérée que l'on supposait se former sur les cadavres ou dans les parties du corps malades, et à laquelle on attribuait des propriétés tantôt utiles, tantôt nuisibles. Mumies : cœurs de Louis XIII et de Louis XIV (conservés à l'Eglise St Paul-St Louis) broyés à la Révolution, pour en faire des poudres à peinture.
- Liquide qu'on obtenait, en condensant dans une fiole l'haleine d'un homme sain, et qu'on supposait jouir de vertus curatives.

n.f. Méd. Vx. Mort. Anat. Antiq. Egypt.

MUNGO

- Haricot à petit grain vert, jaune ou brun, cultivé en Extrême-Orient. (Les grains de mungo germés sont appelés germes de soja).

n.m. Bot. Alim. Orient.

MURIE

- Bête crevée, sale bête. Exemple, chien (dans un sens péjoratif), cabot, clébard. Ta sale murie (Louis Pergaud, Le Roman de Miraut)

n.f. Zool. Péjor. Région. Jura.

MURON

- Mûre, fruit de la ronce. C'était le temps des jeux, des murons aigrelets (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac).
- Framboisier sauvage.
- Sel (Pop.).

n.m. Alim. Fruit. Agric. Pop.

MUSER

- S'amuser à des riens, flâner (= musarder) : écolier musard.

v.i.

MUTER

- Arrêter la fermentation d'un moût en l'additionnant d'alcool ou en le soumettant à l'action du gaz sulfureux;.

n.m. Boiss. Vinif. Alcool.

MUTIN

- Espiègle, malicieux, porté à la plaisanterie (Litt.). Une bouche mutine (Musette, dans La Bohème).
- Personne qui est en révolte ouverte avec une autorité établie.

adj. et n. Comiq. Humour.

MYASE

- Maladie parasitaire due aux larves de mouches. L'agent des myases sous-cutanées et profondes, les plus fréquentes dans nos régions, est le varron des bovidés. La larve peut provoquer chez l’homme une myase intestinale très grave. Gastrophilus, Oestrus et Hypoderma, les trois espèces à l'origine des myiases.

n.f. Zool. Parasitol. Entomol. Méd.

MYRUS

- Type de poêle à bois des années 50.

n.pr. Home.

NABAB

- Titre donné dans l'Inde musulmane aux grands dignitaires de la cour des sultans et aux gouverneurs de provinces.
- Personnage fastueux, homme riche qui fait étalage de son opulence (de l'arabe Nawbab ---> hindoustani nabab, au sens de vice-roi). Le sens de personnage richissime date de l'occupation de l'Inde par les Anglais. Popularisé en France par Le Nabab, roman d'Alphonse Daudet (1877).

n.m. Orient. Admin. Musulm.

NABLE

- Ouverture pratiquée au niveau de la quille d'une embarcation et permettant d'évacuer l'eau séjournant dans les fonds ou dans le double fond.

n.m. Navig.

NACHE

- Fesse (Arg.). Belle Béatrice, allez prestement vous mettre les naches au frais dans l'étang, car sinon, vous allez flamber ! Ah ! les drôlesses ! Toutes dépouillées, les naches à la bise... (Maurice Druon, Les Rois Maudits).
- Fesse vient du latin fissum, fente. Le nom originel était natis, qui a donné en français naches. Ce nom a existé pendant des siècles pour disparaître brutalement au XVIème siècle, sans laisser de traces.Probablement vaincu par la drôlerie irrésistible de fesse.

n.f. Vx. Anat. Morphol.

NADIR

- Point de la sphère céleste représentatif de la direction verticale descendante en un lieu donné, par opposition à zénith.

n.m. Astron. Cosmogr.

NAGER

- Imprimer un mouvement de rame aux avirons d'une embarcation (= ramer). Le banc de nage des galériens.

v.i. Navig. Sport.

NAHUA

- Se dit d'un groupe amérindien parlant le mexicano, émigré du territoire des Etats-Unis vers le Mexique entre le VII° et le XII° s. (Parmi ce groupe se trouvaient les Aztèques).

adj. et n. Amér. Anthropol. Ling.

NAIRA

- Unité monétaire principale du Nigeria (1 NGN = 100 kobos).

n.m. Monn. Afric.

NANAN

- Toute chose exquise (Vx).
- C'est du nanan : c'est délicieux ; c'est très facile (Vx).

n.m. Fam. Vx.

NANAR

- Objet, marchandise invendable (Pop.).
- Film inintéressant, navet.

n.m. Pop.

NAPEL

- Aconit des montagnes.

Bot.

NASON

- Poisson des mers tropicales pourvu d'un prolongement frontal caractéristique. Puis apparurent des poissons plus petits, des balistes variés, des scombéroïdes sauteurs, des nasons-loups (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).

n.m. Zool. Ichtyol.

NATIO

- Espèce (en termes de classification zoologique). Faute de matériel suffisant, nous ne savons à quelle natio rattacher les populations varoises de cet insecte.

n.f. Lat. Zool. Entomol.

NAVEL

- Orange d'une variété caractérisée par la formation d'un fruit secondaire interne.

n.f. Fruit. Alim.

NAVEL

- Variété d'orange, caractérisée par la formation d'un fruit secondaire interne.

n.f. Alim. Fruit.

NÈGRE

- Personne qui prépare ou rédige un travail littéraire, scientifique ou artistique, pour autrui. Obscur écrivain.

n. Litt.

NÉGUS

- Titre des souverains d'Ethiopie.

n.m. Etat. Afric.

NEIGE

- Cocaïne (Arg.).

n.f. Arg. Drog.

NEIGE

- Drogue : cocaïne se présentant sous forme de poudre blanche et floconneuse. Y marchait pas à la blanche, non, c'était à la neige.

n.f. Drog. Arg.

NENNI

- Non (Vx.).

adv. Vx.

NEUME

- Ancien signe de notation musicale, simple ou composé, évoquant notamment l'ornementation de toute mélodie de plain-chant.

n.m. Mus. Anc.

NGWEE

- Unité monétaire divisionnaire de Zambie (=1/100 kwacha) et du Malawi (1 MWK = 100 tambalas).

n.m. Monn. Afric.

NIAIS

- En fauconnerie, oiseau pris au nid (vx)

Vx. Fauconn.

NIEBÉ

- Variété de haricot en Afrique.

n.m. Bot. Alim.

NILLE

- Bobine enfilée dans la poignée d'une manivelle.

n.f. Technol.

NIMBE

- Synonyme de auréole.

n.m. Litt.

NINAS

- Type courant de cigarillo.

n.m.

NIOKY

- Orthographe française phonétique de gnocchi à une époque (XIXe siècle) où tous les formats de pâtes alimentaires actuels (et leurs noms d'origine italienne) n'avaient pas encore pénétré en France.
Des niokys au parmesan (Emile Zola, Nana).

n.m. Alim. Cuis. It.

NIOLE

- Eau-de-vie (Arg.).

n.f. Arg. Boiss. Alcool.

NIOLO

- Fromage de lait de brebis ou de chèvre fabriqué en Corse.

n.m. Alim. From.

NIQUE

- Faire la nique à qqun : lui faire un signe de mépris ou de moquerie.

n.f.

NITRE

- Salpêtre.

n.f. Chim. Vx.

NOBLE

- Monnnaie d'or frappée en Angleterre, principalement du XIV° au XVI° siècle. Si tu remportes le prix, j'y joindrai vingt nobles (Sir Walter Scott, Ivanhoé).

n.m. Monn. Numism. Hist.

NODAL

- Qui se rapporte aux nœuds d'une substance vibrante.
- Point nodal d'une lentille : intersection de l'axe de la lentille avec le rayon qui traverse la lentille sans déviation.
- Relatif aux nœuds d'un végatal. La Férule commune (F. nodiflora) à fleurs nodales.

adj. Phys. Opt. Bot.

NOÈME

- Pour la phénoménologie : objet intentionnel de pensée, de la conscience intellectuelle. (Le noème est le corrélat de la noèse, qui est l'acte par lequel la pensée vise son objet : le noème).

n.m. Philos. Phénom.

NOÈSE

- Pour la phanoménologie, acte de penser (Philos.).

n.f. Philos.

NOLIS

- Fret. ---> Noliser : affréter

Marin. Comm.

NONES

- Chez les Romains, septième jour de mars, mai, juillet et octobre, cinquième jour des autres mois. (Neuvièmes jours avant les ides ?).

n.f. pl. Antiq. Rom. Temps.

NOPAL

- Opuntia à rameaux aplatis, cultivé autrefois pour l'élevage de la cochenille. Ses fruits (figue de Barbarie) sont comestibles.

n.m. (pl. nopals) Bot. Coul. Alim.

NORME

- Etat habituel ou moyen, considéré le plus souvent comme de règle.
- Grandeur attachée à chacun des éléments d'un espace vectoriel et dont le propriééts généralisent celles de la valeur absolue pour les nombres réels et celle de module pour les nombres complexes (Math.).
- Critère, principe discriminatoire auquel se réfère implicitement ou explicitement tout jugement de valeur en matière esthétique et en morale (Philos.).
- Règle fixant le type d'un objet fabriqué, les conditions techniques de production (Techn).
- Norme de productivité : productivité moyenne d'une branché économique donnée.

n.f. Math. Philos.Mor. Techn. Technol. Econ.

NOUBA

- Musique des anciens régiments de tirailleurs nord-africains.
- Chez les Arabes, grande composition vocale ou instrumentale.
- Noce, bombance (Fam.).

n.f. Mus. Milit. Islam. Fam.

NOVER

- Renouveler une obligation.

v.t. Dr.

NUCAL

- Relatif à la nuque.

adj. Morphol. Anat.

NYLON

- Fibre synthétique (polyamide).

n.m. Text.

OBÈLE

- Marque utilisée pour noter un passage douteux ou interpolé dans les anciens manuscrits (Trait noir dans les manuscrits, signe de doute).

n.m. Ecrit.

OBÉRÉ

- Compromis par des engagements anticipés, endetté.

adj. Fin. Litt.

OBIER

- Viorne (caprifoliacée) aux feuilles trilobées, fleurs blanches et baies rouges, telle que la boule-de-neige des jardins.

n.m. Bot. Arbor. Jard.

OBLAT

- Laïque qui s'agrège à un monastère sans prononcer de vœux.
- Membre de certaines congrégations religieuses.
- Offrandes faites dans une cérémonie religieuse, en particulier la messe (n.m. pl.).

n. Relig. Monast. (fem. oblate)

OCULÉ

- Qui porte des taches en forme d'œil. L'obérée oculé est un joli longicorne. Des perles de verre de différentes couleurs, parmi lesquelles on compte : deux « trilobées » et trois « oculées.

adj. Morphol. Zool. Joaill.

OCULI

- Troisième dimanche de Carême ou quatrième dimanche avant Pâques.

n.m. Liturg. Relig. Temps.

ODÉON

- Edifice à gradins, couvert, généralement de plan semi-circulaire, destiné, dans l'Antiquité, aux auditions musicales.

n.m. Art. Théâtr. Antiq.

OESAR

- En Finlande, collines allongées, formées d'alluvions fluviatiles sous-glaciaires (pluriel de ôs).

n.m. pl. Scand. Géogr. [pl. de ôs]

OFLAG

- En Allemagne, pendant le seconde guerre mondiale, camp de prisonniers de guerre réservé aux officiers.

n.m. Guerr. Prison.

OGHAM

- Base de la langue celtique. L'écriture oghamique reposait sur un alphabet de vingt lettres dont chacune correspond à un arbre sacré.

n.m. Ecrit. Hist. Ling.

OGIER

- Le valet de pique, au jeu de cartes.

n.pr. Jeu. Cartes.

OÏDIE

- Cellule isolée qui se détache du thalle de certains champignons et qui, jouant le rôle de bouture, assure leur multiplication.

n.f. Bot. Biol. Champ. Mycol. Reprod.

OÏLLE

- Vieille potée, potage d'origine espagnole fait de toutes sortes de viandes, de légumes et d'assaisonnements.
- Fig. mélange mal assorti.

n.m. inv. Alim. Esp.

OLÉ !

- Expression espagnole servant à encourager.

Interj.

OLÉOL

- Huile grasse naturelle (Vx.).

n.m. Chim. Pharm. Vx.

OLIVE

- Objet ou ornement répété en chapelet ayant la forme d'une olive.
- Petit interrupteur de forme ellipsoïdale placé sur un fil électrique

n.f. Ustens. Décor. Electr.

OMBLE

- Poisson d'eau douce des lacs de montagne.

Zool. Ichtyol.

OMBRE

- Poisson des cours d'eaux semblable au saumon.

Zool. Ichtyol.

OMBRE

- Terre brune servant à ombrer (terre d'ombre, terre de sienne).

n.f. Pédol. Art. Peint. Coul.

OPIME

- Fécond, fertile, riche, opulent. Dès que j'ai goûté le vin opime, je ne rêve que luttes civiles et combats héroïques (Anatole France, Thaïs).
- Dépouilles opimes : armes du chef ennemi tué en combat singulier par le commandant romain et dédiées aux dieux.

adj. Vx. Antiq. Guerre, Arm.

ORANT

- Personnage représenté dans l'attitude de la prière ; par opposition à gisant.

n. Antiq. Sculpt. Art.

ORDRÉ

- En Suisse, rangé, ordonné.

adj. Suiss.

ORGUE

- Orgue de Barbarie (de Barberi, fabricant d'orgues de Modène) : orgue mécanique des musiciens ambulants dans lequel une manivelle actionne 2 soufflets et fait tourner un cylindre muni de pointes métalliques agissant sur des supapes réglant l'ouverture ou la fermeture des tuyaux.
- Orgue orientale : ??? L'orgue orientale se déchaîne (J .Ferrat, Cuba).

n.m. Instr. Mus.

ORGYE

- Mesure de longueur usitée chez les Grecs et valant 1,85 m.

n.f. Métrol. Antiq. Gr.

ORIEL

- Ouvrage vitré, en général en surplomb, formant avant-corps sur la hauteur de plusieurs étages

n.m. Archit.

ORIYA

- Langue indo-aryenne, parlée en Inde dans l'Etat d'Orissa.

n.m. Ling. Orient.

ORLON

- Fibre textile synthétique acrylique.

n.m. Text. Synth.

ORMET

- Haliotide (mollusque).

n.m. Zool. Moll. Alim.

OROBE

- Plante voisine de la gesse (Légumineuses).

n.m. Bot.

OSMIE

- Genre d'insecte hyménoptère porte-aiguillon, de la famille des mégachilidés, répandus dans l'hémisphère nord. Les osmies sont des abeilles solitaires noires ou bronzées. L'Osmia bicornis, à abdomen garni de poils rouges, est commune en Europe.

n.f. Zool. Entomol.

OTIUM

- Loisir, repos laissé par les affaires, inaction, oisiveté ; loisir nécessaire pour faire quelquechose. Au-delà de cette vie d’otium consacrée à la recherche et à la culture.

n.m. Lat. Express. Cult. Litt.

OTOMI

- Langie indienne parlée en Amérique centrale.

n.m. Ling.

OUCHE

- Parcelle enclose proche des bâtiments de ferme, consacrée aux cultures vinifères ou fourragères. Les ouches étroites mangées de châtaigniers.

n.f. Agric.

OUTIN

- Espace cultivé entre deux rangées de ceps, dans une ville exploitée selon le système de l'ouillère.

n.m. Agric. Vitic.

OUTRE

- Faire passer les pieds outre, envoyer les pieds outre : Tuer, faire mourir (Vx.). J'ai déjà aidé à envoyer Nogaret les pieds outre. Les pieds outre ? Mais c'est tout juste ma mort que complote ce méchant cardinal (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

Prép. Express.

OVATE

- Chez les Gaulois, membre de la deuxième des trois classes de la hiérarchie druidique (chargés des sacrifices, augures, art de la médecine).

n.m. Hist. Antiq. Gaul.

OZÈNE

- Atrophie de la muqueuse nasale : variété de rhinite atrophique, avec croûtes fétides.

n.f. Méd. Odeur.

OZONE

- Gaz de formule O3, se formant dans la haute stratosphère par action des rayons ultraviolets sur le dioxygène. Il filtre en partie le rayonnement ultraviolet du Soleil, participant à l'équilibre écologique de la planète.

n.m. Chim. Climat.

PADAN

- Relatif au Pô, à la plaine du Pô.

adj. Géogr. It.

PAGNE

- Morceau d'étoffe dont on se couvre de la ceinture aux genoux.

n.m. Vest. Afric.

PAGUS

- Circonscription teritoriale rurale, à l'époque gallo-romaine, puis au haut Moyen Âge. Le premier pagus agricole préromain de la région de Toulon.

n.m. Archéol. Ethnol. Hist. [pl. savant, pagi]

PAISA

- Unité monétaire divisionnaire du Bangladesh (=1/100 taka).

n.m. Monn. Orient.

PAISE

- Unité monétaire divisionnaire de l'Inde et du Pakistan (= 1/100 roupie)

n.f. Monn. Orient.

PALÉE

- Ensemble de pieux réunis par des liens, ou de palplanches, fondés sur une pile ou tenant lieu de pile, et soutenant un ouvrage en terre, en maçonnerie, ou en charpente.
- En matière d'ossature architecturale, portique ou panneau de support métallique d'une grande rigidité.
- Pied ou pylone sur lequel reposent les poutres horizontales des portiques roulants.
- Poisson corégone du lac Léman, hybride entre féra et lavaret.

n.f. Constr. Archit. Zool. Ichtyol.

PALLA

- Manteau de femme.
- Robe traînante des acteurs tragiques. En arrière de l’épaule, il est visible un pli de châle ou de palla.

n.f. Antiq. Rom. Vest.

PALME

- Mesure vulgaire égale à la longueur d'une mai, depuis le poignet jusqu'à l'extrémité des doigts.
- Mesures de longueur en usage chez les Romains (225 mm ou 73 mm). Son essieu dominera le tien d'une palme (Ben-Hur, Lewis Wallace).

n.f. Métrol. Vx. Antiq. Rom.

PALOT

- Bêche étroite pour retirer du sable les vers et les poissons qui s'y trouvent.

n.m. Outil. Ustens. Pêch.

PÂMER

- Se pâmer : s'évanouir, tomber en syncope.
- Se pâmer de : être sur le point de défaillir sous l'effet d'un sentiment, d'une émotion : se pâmer de joie, d'aise, d'effroi.

v.pr. Litt.

PAMPE

- Feuilles (fanes) de diverses plantes, notamment de graminées : blé, orge, etc. : pampe de blé, d'avoine.

n.f. Bot. Agric.

PANIC

- Variété de millet, cultivée comme plante fourragère. Nom usuel : millet des oiseaux.

n.m. Bot. Agric. Ornithol. Alim.

PANKA

- Ecran suspendu au plafond, manœuvré au moyen de cordes et employé dans les pays chauds comme ventilateur. Le panka pend au plafond comme une loque indéfinissable. Je n'étais pas sous le bienfaisant panka dont le rythme paisible ponctuait les phrases tonnantes chargées de reproches mérités (Henry de Monfreid, Les secrets de la mer Rouge).

n.m. Ustens. Home. Afric.

PANNE

- Arrêt de fonctionnement accidentel et momentané.
- Mettre en panne : orienter la ou les voiles, de manière à arrêter le navire dans sa marche, qu'il reste presque immobile en travers du vent.

n.f. Mécan. Autom. Marin. Navig.

PANNE

- Etoffe de soie à trame de coton, mais à poils brillants, couchés, plus longs et moins serrés que dans le velours, utilisés dans le costume ou l'ameublement.

n.f. Text. Vest.

PANNE

- Graisse sous la peau du porc, spécialement graisse qui entoure les rognons de cet animal.

n.f. Zool. Mamm. Alim.

PANNE

- Panne de nuages : bande de nuages montant au dessus de l'horizon. La grande panne de nuages se défaisait. Elle semblait inépuisable cette panne (Pêcheur d'Islande).Une panne suspendue traînait sur les lointains, comme un rideau de deuil.

n.f. Climat.

PANNE

- Pièce horizontale de la charpente d'un toit, posée sur les arbalétriers et portant les chevrons.
- Partie étroite de la tête d'un marteau, opposée au côté plat (ou table). Partie plate et tranchante d'un piolet.

n.f. Constr.

PANNE

- Rôle médiocre au théâtre.

n.f. Théâtr.

PANSE

- Cépage blanc, cultivé surtout en Provence et dont il existe plusieurs variétés donnant des raisins de taille remarquable par la grosseur des grains d'un beau jaune et renfermant une pulpe ferme et sucrée : panse jaune (= Bicane, Raisin des dames) ; panse précoce (= Sicilien, Olivette, Précoce) ; panse précoce musquée, panse musquée, panse muscat (= Muscat d'Alexandrie, Passe longue).

n.f. Agric. Vinific. Fruit..

PANSE

- Partie arrondie d'un récipient (tonneau), de certaines lettres (a, b, p, q). Le boucaut est un tonneau sans panse.
- Partie d'une cloche ou frappe le battant.

n.f. Récip. Typogr.

PANTE

- Individu considéré comme facile à voler, à gruger.

n.m. Arg. Vx.

PARÉO

- Pagne tahitien (Le paréo noué aux hanches).

n.m. Vest. Océan.

PARIA

- En Inde, nom de tous les hors-caste, exclus de la société (syn. : Intouchable).
- Homme dédaigné, repoussé par les autres hommes.

n.m. Orient. Inde. Société.

PARKA

- Manteau court à capuche, en tissu imperméable. L'adolescent enfouit son nez dans sa parka. Il parcourait les terres de l'Arctique en quête de muclucs, de parkas et de raquettes, confectionnés par les indigènes. Une chaude parka dont le capuchon relevé cachait sa chevelure (Fille des neiges, Jack London).

n.f. ou n.m. Vest.

PARSI

- Mazdéiste (Zoroastrien) de l'Inde. (Les mazdéistes restés en Perse s'appellent guèbres). Les parsis jouent un rôle important dans la banque et le commerce de l'Inde (adj. et n.). Parsis ou Guèbres, descendants directs des sectateurs de Zoroastre.
- Système de transcription en écriture persane du pahlavi, utilisé en Perse sous les Sassanides (n.m.).

n. et adj. Relig. Orient.

PASSE

- Passe de ville : Adieu monnaie, billets, tickets... entre le porte-monnaie électronique, le passe de ville, la carte sans contact, et peut-être la carte combi (carte bancaire + carte transport), l'argent n'a plus d'odeur ni de toucher. Ces différentes cartes se rechargent auprès d'un "automate bancaire", leur approvisionnement étant contrôlé par un "valideur".

n.m. XXI° Electron. Fin. Transp.

PASSE

- Rencontre tarifée d'une prostituée avec un client.
- Maison, hôtel de passe : de prostitution.
- Série de numéros de 19 à 36 à la roulette (ceux qui passent 18).

n.f. Sex. Jeu. Prostit. Prostit.

PATAC

- Ancienne monnaie des Papes d'Avignon qui valait un double (ou 1/7 de sou, ou trois deniers ?).

n.m. Vx. Monn. Numism.

PATCH

- Timbre (Méd.).
- Petit élément plat ou souple, naturel ou synthétique, servant de prothèse, p. ex., pour fermer une brèche (Recomm. officielle : pièce).

n.m. Objet. Méd.

PATER

- Oraison dominicale.

n.m. Relig. Lat.

PATIN

- En argot, baiser sur la bouche. (mais aussi pied, chaussure, frein, profit irrégulier, etc.).

n.m. Arg.

PÂTIS

- Terre labourable laissée en herbe et pâturée. Il gardait les bêtes dans de grands pâtis mal clos. Le soleil lustrait la verdure neuve des pâtis (Ernest Perochon, Les creux-de-maisons).

n.m. Agric.

PATTÉ

- Dont les extrémités vont en s'élargissant. Une croix pattée templière.

adj. Hérald.

PÂTUS

- Dans le cadastre de certains départements, terrain imposable annexé à un maison rurale et servant de dépôt (= aussi déport).

n.m. Géogr. Agric.

PAUMÉ

- Se dit d'une personne qui ne peut s'adapter à une situation, qui vit en dehors de la réalité.

adj.

PAVOT

- Pavot de l'Evangile : signification non connue. Le pavot de l'Evangile, qui ne saigne ni ne purge et qui cependant est bien nourri (Claude Tillier : Mon oncle Benjamin).

n.m. Bot. Drog. Relig.

PEDUM

- Bâton se terminant en forme de crosse, attribut de divinités champêtres : houlette antique.

n.m. Mot Lat. Antiq. Rom.

PEGAU

- Récipient utilisé pour contenir et servir les liquides. Forme issue du répertoire médiéval toulousain. Poterie vernissée au moyen d'une glaçure de type médiéval. Décor imprimé sur terre crue. Un pegau à anse pontée. Une sépulture en lauses de la nécropole médiévale, avec pegau et foyer rituel. Pégau à pâte grise et marmites à décor de traits horizontaux incisés.

n.m. Récip. Poter. Archéol.

PÉKIN

- Civil (Arg. Milit.).
- Individu quelconque.

n.m. Arg. Milit.

PELLE

- Partie large et plate de l'aviron.

n.f. Ustens. Navig.

PELTA

- Petit bouclier en forme de croissant, à une ou deux échancrures, d'osier ou de bois recouvert de cuir, en usage en Thrace et en Asie Mineure.
---> adj. pelté, se dit d'une feuille dont le limbe est fixé au pétiole vers le milieu de sa face inférieure (ex. capucine).

n.f. Arm. Orient. Bot.

PÉNIL

- Eminence large et arrondie située au-devant du pubis.

n.m. Morphol.

PENNY

- Unité monétaire divisionnaire du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, d'Irlande, de Gibraltar et des îles Falkland (= 1/100 livre).

n.m. Monn. Europ. Amér. [pl. pence]

PENON

- Girouette en plumes ou en étamine.
- Banderole indiquant à bord la direction du vent

n.m. Marin. Climat.

PÉPÉE

- Femme, jeune fille (Pop.).

n.f. Pop.

PÉPIE

- Pellicule qui se forme sur la langue des oiseaux atteints d'affections respiratoires, et qui les empêche de manger mais non de boire.
- Avoir la pépie : avoir très soif.

n.f. Pathol. Ornithol. Véter.

PERCE

- Outil avec lequel on fait des trous.
- Cavité forée dans le tuyau d'un instrument à vent.
- En perce : se dit d'un tonneau auquel on a fait un trou pour en tirer le contenu. Partout, les tonneaux étaient en perce (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

n.m. Outil. Récip. Vinif.

PERRÉ

- Revêtement en pierres sèches, ou maçonnerie hourdée qui protège un ouvrage et empêche les eaux de le dégrader, ou les terres d'une tranchée de s'effondrer.

n.m. Const.

PERSE

- Toile peinte à décor floral importée autrefois de l'Inde et fabriquée dès le XVIIIe s. en Europe. Le papier imitait une perse Pompadour représentant une treille (Emile Zola, L'Assommoir).

n.f. Art. Peint. Orient. Décor.

PESON

- Instrument pour la mesure des poids, constitué essentiellement d'un ressort muni d'un index se déplaçant le long d'une échelle graduée.
- Balance à poids constant, à contrepoids et à levier.

n.m. Instr. Métrol.

PESTO

- Recette ou sauce à base de basilic, d'ail et d'huile d'olive. Pâtes au pesto.

n.m. Cuis. Alim.

PÉTUN

- Tabac (Vx.). Ils allument de longues pipes de pétun (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac).

n.m. Vx. Fum. Tabac.

PHARE

- Encore un nom propre. Les grecs inventèrent le phare lorsqu'ils édifièrent une grande tour au sommet de laquelle ils allumèrent un grand feu pour prévenir les bateaux de l'approche de la ville d'Alexandrie. Cette construction, une des sept merveilles du monde se situait sur une île nommée Pharos. De là vient le nom de phare.

n.m. Marin. Antiq. Navig.

PHARE

- Mât d'un bâtiment avec ses vergues et ses voiles.

n.m. Marin. Navig.

PHŒBÉ

- Phœbé, ou Phébé, dans la mythologie grecque, (Titanide, fille d'Ouranos et de Gaia), déesse de la Lune, identifiée à Diane ou Artémis.
- La lune personnifiées (Poés.). La blonde Phœbé se levait sur l'horizon (De la terre à la lune, Jules Verne).

n.pr. Mythol. Astron. Poés.

PHYSE

- Petit mollusque gastropode d'eau douce à coquille de 1 cm.

n.f. Zool. Moll.

PIANO

- Piano à bretelles : nom familier donné à l'accordéon.
- Piano droit : piano dont les cordes et la table d'harmonie sont verticaux.
- Piano électrique : piano sur lequel la résonance est assurée par des amplificateurs, incorporés ou non.

- Piano pneumatique :
- Piano à queue : piano dont les cordes et la table d'harmonie sont horizontaux.

n.m. Instr. Mus.

PICOT

- Petite pointe d'un morceau de bois qui n'a pas été coupé net.
- Outil pour dégrader les joints de maçonnerie.
- Marteau pointu des carriers.
- Petite dent au bord d'un passement, d'une dentelle, etc.
- Filet pour prendre les poissons plats.

Epine

n.m. Outil. Vest. Ustens. Pêch. Technol.

PIÈCE

- Faire pièce à qqn (Litt.) : lui jouer un mauvais tour.

Litt.

PIETÀ

- Vierge représentée éplorée, le corps du Christ reposant sur ses genoux, après la descente de Croix.

n..f. Relig. Art. Peint. Sculpt.

PIÉTÉ

- Sentiment de dévotion, d'amour et de respect à l'égard de Dieu et de la religion. Piété filiale, amour respectueux pour ses parents.

Relig.

PILET

- Canard sauvage à queue pointue.

n.m. Zool. Ornithol.

PILON

- Mettre un livre au pilon : en détruire l'édition.

n.m. Express. Imprim.

PILOT

- Gros pieu de bois à pointe ferrée utilisé pour construire un pilotis.
Sur le ruisseau - une passerelle faite de dosses. Quatre ou cinq pilots : de quoi se cramponner (Deux récits de guerre, Alexandre Soljénitsyne).

n.m. Constr.

PILOU

- Tissu de coton pelucheux. Sur la chenille, Je vois des filles, Je vois les filles et leurs dessous, En soie, en fil ou en pilou (Luna Park, Yves Montand).

n.m. Text.

PILUM

- Lourd javelot romain utilisé comme pique ou comme arme de jet.
- Pilum murale (pl. pila muralia) : Javelot de siège. Dans «La guerre des Gaules», César mentionne la création rapide de pila muraliapar une de ses troupes assiégée dans son camps. On suppose que ce Pilum Murale dérive du pilum lourd, c’est à dire qu’il est d’un poids supérieur à l’arme habituelle, bien adapté à la défense d’assiégés devant lutter contre un assaillant venant en contrebas.

n.m. Arm. Antiq. Rom. [pl. savant : pila]

PINCE

- Partie antérieure de la paroi du sabot d'un cheval.

n.f. Véter. Hipp. Chev. Morphol.

PINCÉ

- Lèvres pincées : Lèvre minces et serrées, donnant à la physionomie qqch de sec, de dédaigneux.
- Avoir un air pincé : avoir un air hautain, dédaigneux.
- Etre pincé : être épris de qqun.
Nana était enceinte. La mauvaise blague ! Il fallait qu'elle fut pincée quand elle croyait que c'était fini (Emile Zola, Nana).

adj. Att. Vx.

PIOLÉ

- Peint, marqué de diverses couleurs (Vx.). De rubans piolés [ils] s'agencent proprement, RÉGNIER, Sat. IX.
- Marqué de taches de rousseur (Berry). Elle est rousse ; on dirait, tant elle est piolée, qu'on lui a jeté une poignée de son par la figure (Claude Tillier : Mon oncle Benjamin).

adj. Coul. Vx.

PIPÉE

- Chasse au pipeau (appeau).

n.f. Chass.

PIPIT

- Nom formé sur le cri de l’oiseau.

n.m. Cri. Anim. Zool. Ornithol.

PIQUE

- Etre foutu (fichu, ficelé, fringué, etc.) comme l'as de pique : être mal habillé ou mal fait, mal bâti.
- As de pique : croupion d'une volaille ; sac d'un soldat ; homme ignorant et stupide.

n.m. Jeu. Cartes. Express. Vest.

PIQUE

- Trait blessant, raillerie. Lancer des piques à quelqu'un.

n.f.

PISCO

- Eau-de-vie de vin (Chili, Pérou).

n.m. Boiss. Alccol.

PITIÉ

- Sentiment qui porte à compatir aux souffrances ou à la faib lesse d'autrui, à le considérer avec commisération, à le traiter avec une indulgence particulière. A la pitié de Dieu ! lui dit-elle sur un ton de menace (Maurice Druon, Les Rois Maudits).
- Vierge de pitié (= pietà), représentée éplorée, le corps du Christ reposant sur ses genoux, après la descente de Croix.

n.f. Sentim. Mor. Relig.

PIVOT

- Génération pivot : Désigne la génération de femmes âgées au début du XXI° siècle de 50 à 60 ans, qui doivent à la fois s'occuper de leurs grands enfants encore à la maison, ou de leurs petits-enfants, et aussi de leurs parents qui, grâce aux progrès de la médecine, dépassent allégrement les 80-90 ans... Ces femmes sont le pivot entre deux générations. Pour elles, c'est la pluriactivité (voir ce mot) assurée. Xavier Gaullier, sociologue, les surnomme aussi "la génération sandwich ". Moins joli, mais plus parlant.

n.m. Express. Sociol. Famill. XXI°

PIZZA

- Tarte italienne en pâte à pain, garnie de fromage, de tomates, d'anchois, d'olives, etc.

n.f. Cuis. Alim. Rég. Prov.

PLAID

- Couverture de voyage à carreaux.
- Couverture à carreaux aux couleurs d'un clan (Ecosse).
- Assemblée judiciaire à l'époque franque.

n.m. Text. Vest. Hist.

PLAIN

- Se dit d'un écu d'une seule couleur, sans meubles (Hérald.).
- Uni, plat, égal : la Beauce est un pays plain. Voyez, sur les lieux plains, les alluvions accumulées.
---> De plain-pied (loc. adv.) : De même niveau (chambres, pièces qui sont de plain-pied) ; sur un pied d'égalité, directement.

adj. [fém. plaine] Hérald. Home. Géogr.

PLAIN

- Se dit d'un écu d'une seule couleur, sans meubles (Hérald.).

adj. Hérald. [plaine]

PLATE

- Canot à fond plat, utilisé notamment pour calfater ou nettoyer les navires.
- Huître plate à chair blanche.
- Chacune des parties de l'armure de fer plein.

n.f. Navig. Armur. Zool. Moll. Alim.

PLÈBE

- Classe populaire de la société, par opposition à patriciat (Antiq. Rom.).
- Peuple, bas peuple ; populace (Litt. Péjor.).

n.f. Sociol. Antiq. Rom. Litt. Péjor.

PLION

- Ligature végétale: rameau de bois qui sert à faire des liens.

- n.m. Agron. Arboric.

PLOMB

- Bouche, gueule. Elle se jetait ça dans le plomb en souhaitant que ça la fit crever (Emile Zola, L'Assommoir).
- Syphilis (Vx.).
- Ristourne accordée à une prostituée par un hôtelier.

n.m. Arg. Morphol. Méd. Sex.

PLOMB

- Cuvette de zinc, de plomb ou d'autre métal, établie, à chacun des étages d'un immeuble, pour recevoir et faire écouler les eaux ménagères. Une puanteur montait des plombs rongés de rouille (Emile Zola, L'Assommoir). Le père lavait des assiettes près du plomb. Les plombs soufflaient une puanteur plus forte (Emile Zola, L'Assommoir).

n.m. Métall. Constr. Home.

PLOMB

- De plomb : accablant, écrasant : chaleur de plomb ; pesant, lourd : jambes de plomb ; lourd et profond : sommeil de plomb. Pour l'extrême gauche : solder les années de plomb ? Etre plombé.

n.m. Métall. Express.

PLUME

- Voler dans les plumes : Attaquer qqun brusquement (Fam.).

Express. Fam.

POÊLE

- Appareil de chauffage clos dans lequel est enfermé le combustible en ignition.
- Par extension, pièce commune où se trouve le poêle, en Savoie et dans certains pays de l'Est ou du Nord de l'Europe.

n.m. Région. Habit. Alp.

POÊLE

- Drap noir ou violet (blanc pour les enfants) couvrant le cercueil et dont certaines personnes tiennent les cordons pendant la marche du cortège funèbre (on dit aussi drap mortuaire).

n.m. (prononc. pwall) Text. Mort. Relig. Liturg.

POISE

- Unité de viscosité. Sous-multiple valant 10-1 pascal par seconde.

n.f. Phys. Métrol.

POLJÉ

- Vaste dépression fermée dans les régions karstiques. L'aménagement du fossé d'effondrement en poljé.

n.m. Géol. Géogr.

POLKA

- Ancienne danse, d’origine polonaise, à deux temps, d’un rythme vif et enlevé.
- Air sur lequel elle se dansait.

n.f. Dans. Mus.

POLOS

- Sorte de cadran solaire babylonien constitué par une sorte de style vertical puis horizontal placé au centre d'une demi-sphère creusée dans le sol ou dans la pierre et dont le sommet renforcé par une boule indiquait les différents déplacements du Soleil.

n.m. Temps Antiq. Assyr.

POMMÉ

- Arrondi comme une pomme.
- Achevé, complet : sottise pommée .

adj. Morphol. Fruit. Agric. Fam.

PONTE

- Celui des joueurs qui joue contre le banquier.
- Personne ayant un grand pouvoir, une grande autorité dans un domaine quelconque (Fam.).

n.m. Jeu. Fam.

PORTÉ

- Mouvement au cours duquel le danseur maintient sa partenaire au-dessus du sol.

n.m. Dans. Chorégr.

POTÉE

- Composition servant à faire les moules de fonderie.
- Oxyde de fer servant à polir le verre et les métaux.
- Plat composé de légumes, notamment de choux et de pommes de terre, accompagné de viande bouillie, de saucisses, etc.

n.f. Métall. Alim.

POTIN

- Alliage de plusieurs monnaies gauloises. Jusqu'à présent on ne connaissait en fait d'importations celtiques que les potins de bronze.

n.m. Monn. Numismat. Archéol.

POTIN

- Monnaie des Eduens (peuple de la Gaule Celtique, habitant un territoire correspondant aux départements actuels de Saône-et-Loire, de la Nièvre. Alliés des Romains, ils avaient pour capitale Bibracte, remplacée par Autun v. 15-10 av. J.-C.).
Le potin, la monnaie courante de Bibracte, était moulé avec un alliage de cuivre, d' étain et de plomb.
Des drachmes à l'Artémis et des Taureaux cornupètes de Marseille, auxquelles se sont joints quelques « potins de peuples gaulois ».

n.m. Monn. Antiq. Gaul. Numism.

POTTO

- Lémurien d'Afrique, nocturne et arboricole.

n.m. Zool. Mamm.

POUCE

- Mettre les pouces : céder après résistance.
- Pouce ! : Cri pour arrêter un jeu.
- Manger sur le pouce : manger à la hâte, sans s'asseoir.
- Se tourner les pouces : être inoccupé.

n.m. Morphol. Express. Jeu. Alim.

POULE

- Mener les poules pisser : Etre d'une simplicité sotte, être occupé à desdétails tout à fait insignifiants. Le camarade était sorti par une porte de derrière pour mener les poules pisser (Emile Zola, L'Assommoir).

n.f. Zool. Elev. Ornithol. Express. Arg.

PRAME

- Navire de guerre ancien : grand bateau à fond plat pouvant porter une forte artillerie et qui servait autrefois pour la défense des côtes.

n.f. Marin. Guerr. Vx.

PREUX

- Brave, vaillant (Litt.). Un preux des mousquetaires n'est pas homme à manquer sa parole (Claude Tillier : Mon oncle Benjamin).

adj. m. et n.m. Litt. Hist. Vx.

PRIME

- Première des heures canoniales (6 h). On dut le réveiller un peu avant prime. Entre prime et tierce, il arrivait à la porte de Paris (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

n.f. Temps. Relig.

PRION

- Particule protéique infectieuse, agent de la tremblante des ovins, de la maladie de la vache folle (ou encéphalopathie spongiforme bovine, ESB) et de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ).

n.m. Biol. Génét. Méd. Pathol. Bioch. XXI°

PRÔNE

- Ensemble constitué par la lecture des annonces faite chaque dimanche et le sermon de la messe paroissiale. Il faut que dimanche je leur en dise quelquechose dans mon prône (Claude Tillier : Mon oncle Benjamin). Veux-tu en finir de nous faire ton prône ! (Ernest Perochon, Les creux-de-maisons).

n.m. Relig. Liturg.

PROTE

- Chef d'un atelier de composition typographique.

n.m. Typogr.

PSOAS

- Nom de deux muscles pairs insérés sur les côtés des vertèbres lombaires et sur le petit trochanter du fémur, et qui contribuent à la flexion de la cuisse sur le corps.

n.m. Anat.

PSORE

- Eruption cutanée, gale. ? Diathèse ?

n.f. Méd.

PTOSE

- Prolapsus : descente, chute des organes, due au relâchement des muscles ou des ligaments qui les maintiennent.

n.f. Méd.

PUECH

- Colline, hauteur, sommet (notamment dans les régions ondulées du Ségala). Nombreuses dénominations dans toute la région : Puget, Pouget, Poujol, Poujols.

n.m. Géogr. Région.

PUINÉ

- Né après un de ses frères ou une de ses soeurs.
- Personne, en général, née après une autre.

adj. Famill.

PUPUT

- Nom commun de la huppe fasciée (encore appelée “huppe puput”) qui porte le nom latin de Upupu Epops et il est de notoriété publique que ce sobriquet lui a été donné par les Latins qui transcrivaient ainsi l'onomatopée « houp, poup, poup ! » qui est le chant de base de la huppe fasciée. On les appelle comme ça parce qu'ils crient : Put, put... put-put-put ! En France, ce ne seraient que de vulgaires huppes.

n.m. Zool. Ornithol. Cri.

PURAU

- Arbre de l'Océanie (cf. Les rescapés de la Bounty) appelé Hibiscus tiliaceus (T. purau), famille des malvacées, atteignant 10 mètres de haut. Les javelots actuels mesurent environ 2 mètres et sont taillés dans une branche droite de purau .

n.m. Bot. Arboric. Océan.

PURIN

- Liquide s'écoulant du fumier, utilisé comme engrais pour sa richesse en azote et en potasse.

n.m. Agric. Elev.

PUTTO

- Bébé nu, petit amour, angelot (Beaux-arts). Les buffets d'orgue sont ornés de putti et de cariatides. Nus comme des putti.

n.m. [puto] Art. Décor. [pl. puttos ou putti]

PYGME

- Unité de longueur de la Grèce antique. 1 orgye ou toise valait 5,333 pygmes.

n.f. Métrol. Antiq. Gr.

PYGON

- Unité de longueur de la Grèce antique. 1 orgye ou toise valait 4,8 pygons.

n.m. Métrol. Antiq. Gr.

QAHWA

- Café arabe, brûlant, sucré, parfois aromatisé à la cardamome.

n.m. Boiss. Orient. Ar.

QUARK

- Mot qui, en lui-même, ne veut rien dire. Constituants de particules plus grandes, les hadrons, les quarks peuvent participer à toutes les interactions puisqu'ils ont une charge électrique (interaction électromagnétique), une "saveur" (interaction faible), une "couleur" (interaction forte) et une masse (interaction gravitationnelle). On distingue 6 saveurs : up, down, strange, charm, beauty, top. Autant de termes poétiquement empruntés au roman Finnegans Wake (1939) de l'Irlandais James Joyce

n.m. Phys. Atom. Electron. XXI°

QUASI

- Morceau de la cuisse du veau ou du bœuf, situé au dessous du gîte.

n.m. Bouch. Alim. Anat. Zool.

QUEUE

- Faire des queues à qqun : lui faire des infidélités. Un homme qui lui fait des queues tous les jours (Emile Zola, L'Assommoir). Si tu lui fait des queues, c'est à moi que tu auras à faire (Emile Zola, Nana).

n.f. Morphol. Zool. Arg.

QUEUX

- Maître queux (Litt.), cuisinier.

n.m. Litt. Métier. Cuis.

QUEUX

- Pierre à aiguiser : queux à faux. (On écrit aussi queue).

n.f. Outil.

QUOTA

- Contingent déterminé au préalable. On parle de quotas de production, d'importation, d'immigration, etc.
- Modèle réduit d'une population donnée, permettant la désignation d'un échantillon représentatif.

n.m. Mot Lat. Stat.

RABAB

- Instrument de musique arabe, à cordes frottées et à table de peau.

n.m. Inst. Mus. Islam.

RÂBLE

- Partie du corps de certains quadrupèdes qui s'étend depuis le bas des épaules jusqu'à la queue. D'où l'adjectif râblé : qui a le râble épais ; se dit d'une personne plutôt petite et à forte carrure.

n.m. Anat. Morphol.

RÂBLÉ

- Qui a le râble épais : un lièvre bien râblé. Se dit d'une personne plutôt petite et de forte carrure.

adj.

RABOT

- Outil de menuisier servant à dresser et aplanir le bois, et composé d'un fer, d'un contre-fer, et d'un coin maintenus dans un fût :
- Bouvet
- Doucine
- Feuilleret
- Gorget
- Guillaume
- Mouchette
- Rabot
- Riflard
- Tarabiscot
- Varlope

n.m. Outil.

RACER

- Entre 1948 et 1955, nom donné aux voitures de compétition monoplace à moteur de 500 cm3.
- Canot à moteur fixe conçu pour la course.

n.m. Autom. Transp. Navig. Sport.

RADER

- Mesurer ras à l'aide d'une règle que l'on passe sur les bords de la mesure (Vx.).

v.t. Métrol. Vx.

RAFLE

- Action de rafler : cambrioleurs qui font une rafle dans un hôtel.
- Arrestation en masse faite à l'improviste par la police : être pris dans une rafle.
- Ensemble des pédoncules qui soutiennent les grains dans une grappe de fruits (raisin, groseiller) ; partie centrale de l'épi de maïs, supportant les grains.

n.f. Vol. Polic. Bot. Fruit.

RAGOT

- Se dit d'un animal court et gros (ragot, ragote) : cheval ragot.
- Sanglier de deux à trois ans.
- Bavardage malveillant, cancan (Fam.).

n.m. Zool. Chass. Fam.

RAIDE

- De façon violente, sèchement (Vx.). Je vais les mettre d'accord, et raide encore ! (Jules Verne, La chasse au météore).
- De façon rapide, soudaine : Tomber raide mort.

adv. Vx.

RAIDE

- Qui est sans souplesse, sans mollesse, assez dur. Raide comme la justice, très guindé. Raide comme un passe-lacet, totalement démuni d'argent.

adj. Express.

RAIRE

- Bramer (biche, cerf).

v.i. Zool. Véner

RAIRE

- Pousser son cri, en parlant du cerf ou du brocard.

v.i. Cri. Anim. Zool. Mamm.

RAIZE

- Raie de labour dans laquelle étaient enfouis le fumier et le "sart" ; petit sentier en bordure de chemin, entre deux champs ou à l'orée d'un bois. Il ne fallait pas compter sur lui : le moindre fagot l'acculait dans la raize (Ernest Perochon, Les creux-de-maisons).

n.f. Agric. Vx.

RAJAH

- Souverain brahmanique, roi ou prince indien.

n.m. Orient

RAJOL

- Rapide que créent les eaux bouillonnantes et furieuses d'un torrent dans un canyon. Parfois, les eaux y disparaissent complètement sous des entassements de blocs. Rue du Rajol, à Millau.

n.m. Géogr. Région.

RÂLER

- Pousser son cri, en parlant du faon, ainsi que du tigre ou de la tigresse.

v.i. Cri. Anim. Zool. Mamm.

RAMAS

- Assemblage confus de divers objets généralement sans valeur.

n.m. Litt.

RAMÉE

- Branches coupées avec leurs feuilles (Vx.). Un bûcheron, tout couvert de ramées. Vous vous croyez à la foire sous la ramée (George Sand : La mare au diable).
- Assemblage de branches entrelacées.

n.f. Litt. Vx. Arboric.

RAMIE

- Urticacée dont on tire en Extrême-Orient une fibre textile.

n.f. Bot. Text.

RAOUT

- Réunion, fête mondaine.

n.m.

RASER

- Passer très près, au ras de qqch ou de qqun ; couper ras Une scie à raser.

v.t. Outil.

RASPA

- Danse dans laquelle dans un premier temps, les mains et les pieds bougent et dans un deuxième temps, tout le corps bouge. Danser la raspa.

n.f. Dans. Amér. Mexic.

RASSE

- Panier à charbon dans une forge, de contenance d'environ un quart de sac.

n.f. Récip. Métall.

RASTA

- Etranger menant grand train et dont on ne connaît pas les moyens d'existence.

n.m. Fam.

RATCH

- Rapide que créent les eaux bouillonnantes et furieuses d'un torrent dans un canyon. Parfois, les eaux y disparaissent complètement sous des entassements de blocs.

n.m. Géogr. Région.

RATEL

- Mammifère carnivore de l'Afrique ou de l'Inde, voisin du blaireau.

n.m. Zool. Mamm.

RATER

- Directement dérivé de ...rat. Ce rongeur, peu apprécié, servit longtemps d'expression équivalente à «bide» ou «four». On disait «prendre un rat» pour signifier l'échec. D'où la création du verbe rater.

v.t.

RATON

- Petite pièce de patisserie faite avec du fromage mou en forme de tarte, tartelette au fromage (Vx).

n.m. Alim. From. Patiss. Vx.

RAVAL

- Approfondissement de puits.

n.m. Min. (pl. ravals).

RAVER

- Adepte des longues nuits de danse dans les entrepôts désaffectés.

n.m. Arg. Dans. Drog. Mus.

RÉALE

- Galère réale : à bord de laquelle embarquait le roi ou le général des galères.

adj. f. Hist. Marin.

REBEC

- Instrument de musique médiéval (viole) à trois cordes et à archet, dont jouaient les menestrels.

n.m. Instr. Mus. Médiév.

REBOT

- Jeu de pelote basque.

Jeu.

REBOT

- Variante du jeu de pelote basque se jouant à deux équipes se faisant face. Pour engager le point, le buteur fait rebondir la pelote sur un billot et la lance à la volée, vers le mur, dans le camp adverse.

n.m. Sport. Jeu. Région. Basq.

RECEL

- Infraction consistant à détenir sciemment des choses enlevées, détournées ou obtenues à l'aide d'un crime ou délit (receler des bijoux), ou à soustraire qqun aux recherches de la justice (receler un meurtrier).
- Recel d'abus de biens sociaux : ?
(abus de biens sociaux : délit consistant de l'usage des biens d'une société par un dirigeant ou un actionnaire contrairement à l'intérêt de la société).

n.m. Jur. Dr. Just. Crim.

RECRU

- Harassé (Litt.): recru de fatigue.

adj. [fém. recrue]

RECRÛ

- Rejets qui se forment spontanément après une coupe de bois.

n.m. Arboric.

RECTA

- Ponctuellement. Payer recta.

adv. Fam.

REDAN

- Suite de ressauts d'un mur construit sur un terrain en pente.
- Ouvrage de retranchement en angle saillant à deux côtés égaux.
- Dénivellation brusque de la coque d'un hydravion.
- Partie saillante destinée à entrer dans une mortaise.

n.m. Constr. Milit. Aéronaut.

REGUR

- Dans l'Inde, terre noire, volcanique, très fertile.

n.m. Géol. Pédol. Agric. Orient.

REJEU

- Cassure dans des terrains. Les compartiments de part et d'autre de la faille peuvent être déplacés : c'est le rejeu de la faille.
Des mouvements postérieurs à la réalisation et la dégradation de cette surface ont donc affecté ce compartiment par un rejeu en « touche de piano » qui rend compte de son basculement.
Ils se sont manifestés pour la plupart dès le primaire, avec des rejeux au secondaire.

n.m. Géol.

RÉMIZ

- Mésange méridionale et d'Europe centrale et d'Asie, qui construit un nid en forme de bourse suspendu à une branche (famille des paridés).

n.m. Zool. Ornithol.

REPIC

- Au piquet, cas où un joueur totalise 30 points et où son adversaire n'en compte aucun.

n.m. Jeu.

RETIF

- Difficile à conduire, à persuader.

adj. [fém. rétive]

REVIF

- Période de croissance du movement de la marée entre la morte-eau et la vive-eau.

n.m. Marin. Géogr.

RICIN

- Synonyme de tique, acarien du genre Ixodes (Ixodes ricinus).

n.m. Zool. Acar.

RIDÉE

- Filet pour prendre les alouettes.

n.f. Ustens. Chass.

RIFLE

- Carabine à long canon : carabine 22 long rifle.

n.m. Arm.

RIFLE

- Feu (Arg.) : Qui a du rif ?
- Bagarre (Arg.).
- Colère, chaleur au visage (Arg.).

n.m. Arg.

RIOJA

- Vin espagnol, le plus souvent rouge, produit dans la Rioja. Il reste du rioja qui passera bien sur les douceurs (Atocha, Bernard Oustrières).

n.m. Boiss. Vinif. Esp.

RIPER

- Dresser une pierre avec la ripe (outil de tailleur de pierre en forme de S). Riper une statue.
- Faire glisser, déplacer latéralement, sans soulever, en laissant frotter contre le sol, le support, etc.
- Déraper.

v.t ou v.i. Technol. Art. Sculpt. Constr.

RIPOU

- Se dit d'un policier corrompu (Fam.).

adj. et n. [pl. ripoux ou ripous] Fam. Polic.

RISÉE

- Moquerie collective.
- Etre la risée de : être un objet de moquerie pour.
- Petite brise subite et passagère (Mar.).

n.f. Rire. Marin.

RISER

- Dans un forage pétrolier en mer, canalisation reliant le fond du puits à l'engin de surface.

n.m. Technol. Pétrol.

RITAL

- Italien (Pop. et péjor.)

Pop. Péjor.

RIYAL

- Unité monnaitaire principale d'Arabie Saoudite et du Qatar.

n.m. Monét.

ROBER

- Entourer les cigares d'une robe.

v.t. Tabac.

ROBIN

- Magistrat (Litt. et Péjor.). Ma sœur se piquait de savoir-vivre, attendu qu'elle descendait d'un robin (Claude Tillier : Mon oncle Benjamin).

n.m. Litt. Péjor. Jur.

ROCHE

- Eau de roche : eau très limpide qui sort d'une roche. On sait que la limpidité de la mer l'emporte sur celle de l'eau de roche (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).

n.f. Géol. Eau.

ROCOU

- Matière tinctoriale rouge, extraite des graines de rocouyer.
---> Rocouer : teindre avec du rocou.
- Le raucourt (rocou) vient de la graine du rocouyer (arbuste de l'Amérique du Sud), mais on en fabrique avec des carottes et des fleurs de soucis... (Emile Zola : Le ventre de Paris).

n.m. Bot. Arboric. Coul. Alim.

RŒSTI

- En Suisse, mets fait de pommes de terre émincées dorées à la poêle comme une galette.

n.m. pl. Alim. Suiss. Région.

ROGUE

- Arrogant, d'une raideur hautaine.

adj. Qualif.

ROGUE

- Oeufs de poissons salés, employés comme appats dans la pêche de la sardine.
- Rogué : qui a des oeufs.

n.f. Ichtyol. Pêch.

ROMAN

- Se dit des langues dérivées du latin (fraçais, italien, espagnol, portugais, roumain, etc.).

adj. et n. Ling.

RONCE

- Partie aux veines enchevêtrées dans certains bois (ronce de noyer).

n.f. Bot. Bois. Décor. Ebénist.

RÔNIN

- Samouraï errant, en quête d'aventures.

n.m. Arm. Milit. Orient.

ROQUE

- Aux échecs, action de roquer, mouvement combiné d'une tour que l'on place auprès de son roi et du roi que l'on fait passer de l'autre côté de la tour quand aucune pièce ne les sépare.
= Rochade (Vx.) ?

n.m. Jeu.

ROSAT

- Se dit des préparations où il entre des roses, et en particulier des roses rouges : miel rosat.

adj. invar. Bot. Coul.

RÖSTI

- En Suisse, mets fait de pommes de terre émincées dorées à la poêle comme une galette.

n.m. pl. Alim. Suiss. Région.

RÔTIE

- Tranches de pain qu'on fait rôtir, tranche de pain grillé, canapé : préparer des rôties pour le petit déjeuner, servir une caille sur sa rôtie ; rôtie à la graisse d'oie ; rotie au vin : tranches de pain grillé, cassées ensuite dans une soupière, puis arrosées de vin, qu'on sucrait avec de la ripopée (mélasse). [On ne faisait que quatre repas : l'émiétté de lait à sept heures, la rôtie à midi, le pain et le fromage à quatre heures, la soupe et le lard à minuit (La Terre, Emile Zola)].

n.f. Cuis. Alim.

ROTIN

- Monnaie, sou (Arg.). Ne plus avoir un rotin. Y m'jette un rotin.

n.f. Arg. Vx. Fam. Monn.

ROUAN

- Se dit d'un cheval, d'une vache dont la robe est composée d'un mélange de poils blancs, alezans et noirs. Robert d'Artois avait un énorme percheron rouan (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

adj. et n. Chev. Hipp. Elev. Coul. [fém. rouanne]

ROUET

- Instrument à roue, mû par une pédale, servant à filer la laine, le chanvre et le lin (Vx.).
- Rondelle d'acier dentée qui, en butant sur un silex, provoquait l'étincelle de la mise à feu. Rouet d'arquebuse. Platine, mousquet à rouet. ("Tournait au massacre").
- Garde d'une serrure.

n.m. Vx. Ustens. Text. Arm. Serrur.

ROUIR

- Isoler les fibres textiles des tiges, du lin, du chanvre, soit par trempage dans de l'eau, soit par simple exposition à l'air en faisant intervenir l'action des bactéries ou des moisissures pour solubiliser les matières pectiques.

v.t. Technol. Text.

ROUMI

- Nom par lequel les musulmans désignent un chrétien.

n.m. Relig. Islam. Orient.

RUCHÉ

- Bande plissée de tulle ou de dentelle.

n.m. Text.

RUGIR

- Pousser son cri, en parlant du lion, de la lionne, de la panthère, du léopard, du jaguar

v.i. Cri. Anim. Zool. Mamm.

RUMBA

- Danse d'origine cubaine, proche de la samba, caractérisée par un déhanchement latéral alterné. Musique à deux temps sur laquelle elle se danse.

n.f. Dans. Amér. Lat. Mus.

RUOLZ

- Alliage utilisé en orfèvrerie, de couleur voisine de l'argent et contenant Cu, Ni, Ag. ("Plongé dans la tasse à l'heure du thé")

n.m. Métall.

SABIR

- Langage hétéroclite parlé en Afrique du Nord, au Levant (mélange de français, d'arabe, d'italien et d'espagnol) et qui était en usage dans. les ports méditerranéens (le pidgin était un sabir).

n.m. Ling.

SABLE

- D'une couleur beige très clair (adj.).

adj. inv. Coul.

SABLE

- La couleur noire en héraldique

n.m. Coul. hérald.

SABOT

- Mauvais ouvrier. Elle traita une ouvrière de sabot (Emile Zola, L'Assommoir).
- Comme un sabot : très mal, sans soin.
- Boite servant à la distribution des cartes.
- Bateau, appareil ou véhicule sans valeur.

n.m. Arg. Métier. Jeu.

SABRA

- Se dit de la nouvelle génération de juifs, nés en Israël.
(Il n'a pas fait émerger ces sabras sur lesquels Mitterrand a assis sa victoire en 1981).
(A 31 ans, un sabra plein d'avenir du PS).

n.m. Relig. Juif.

SABRE

- Poisson des abysses pêché pour la consommation

n.m. Zool. Ichtyol.

SACRE

- Grand faucon de l'Europe méridionale et de l'Asie.

n.m. Zool. Ornithol. Rap.

SADAF

- Méléagrine ou huître perlière. J'expérimente sur des sadafs la culture de la perle dite japonaise (Henry de Monfreid, Les secrets de la mer Rouge).

n.m. Zool. Moll. Joaill.

SAFRE

- Qui se jette avidement sur le manger. Un enfant safre. Il faut prendre garde à ce chien, il est si safre qu'il emporte tout.

adj. Pop. Vx.

SAFRE

- Verre coloré en bleu par de l'oxyde de cobalt.
- Nom, en Provence, d'une argile limoneuse durcie et agglutinée, qu'on retrouve en amas isolés dans tous les terrains occupés à diverses époques par le cours de la Durance ; cette matière, qu'on extrait en gros fragments, fournit, en se délitant à l'air, une terre fertile. Le safre calcaire ; des argiles à safre. Des fondations profondes dans le safre.

n.m. Géol. Pédol. Chim. Minéral.

SAGES

- Les sept sages : Nom donné par la tradition grecque à 7 personnages, philosophes ou hommes d'Etat du VI° s. av. J.C., parmi lesquels Solon d'Athènes et Thalès de Millet.

n.m. pl. Hist. Antiq. Gr. Philos.

SAGOU

- Fécule que l'on retire de la moelle des sagoutiers.

n.m. Bot. Arboric. Alim.

SAHEL

- Mot arabe qui signifie bordure, rivage.
- En français sahel est un nom propre. Exemple : le Sahel ou Sahel africain, vaste région d'Afrique rassemblant les pays situés immédiatement au Sud du Sahara, de l'Atlantique (Sud mauritanien et Sénégal) au Sud du Soudan ; le Sahel tunisien ou Sahel de Sousse, région du centre-est de la Tunisie ; Sahel algérois, chaîne de collines littorales à l'ouest d'Alger.

n.m. et n.pr. Ar. Afric. Géogr.

SAHIB

- Monsieur, en Inde (titre honorifique).

n.m. Orient.

SAÏGA

- Antilope des steppes entre la Caspienne et l'Oural.

n.m. Zool. Mamm.

SAÏTE

- Relatif à Saï, ville de l'antique Egypte, et à son épanouissement.

adj. Hist. Antiq. Egypt.

SAÏTE

- Relatif à Saïs, ville de l'ancienne Egypte, et à son épanouissement.

adj. Antiq. Egypt.

SAJOU

- Singe d'Amérique tropicale à longue queue (= sapajou).

n.m. Zool. Mamm. Qualif. Juron. Haddock.

SALAS

- Musulman chinois (?)

n.m. Relig. Islam. Orient.

SALAT

- Nom de la prière musulmane que les Afghans, Turcs et Persans nomment également namaz. (Les oulémas s'y connaissent en matière de salats).
- Prière dite à cinq moments de la journée : aube, midi, après-midi, coucher du soleil, soir. (Le muezzin y appelle)

n.m. Relig. Orient. Islam.

SALEP

- Farine alimentaire extraite des bulbes d'orchis.

n.m. Bot. Alim.

SALPE

- Tunicier pélagique et translucide, se reproduisant par alternance de générations sexuées et asexuées. Jamais les pholades ou les salpes n'émettent une si puissante lumière (Jules Verne, 20.000 lieues sous les mers).

n.f. Zool. Invert.

SALSA

- Musique de danse afro-cubaine, particulièrement en vogue dans les Caraïbes, l'Amérique centrale et les colonies latines des grandes villes américaines.

n.f. Mus. Dans. Esp. Afric. Améric.

SALSE

- Volcan constitué par des émissions de boue due à la pression de gaz souterrains sur des formations d'argiles ou de marnes.

n.f. Géol. Géogr. Volcan.

SALTO

- Synonyme de saut périlleux.

n.m. Sport. Gymn.

SAMBA

- Danse d'origine brésilienne, sur un rythme à deux temps. Des rumbas et des sambas.

n.f. Dans. Amér. Lat.

SAMIT

- Riche tissu à trame de soie et chaîne de fil. Les principales étoffes de soie utilisées dans les vêtements étaient : le samit, qui se rapprochait de notre satin, le cendal et le camocas, assez semblable aux taffetas.

n.m. Text.

SAMPI

- Lettre numérale : caractère grec figurant à la fois un san (nom dorien du sigma), un pi, et valant 900 comme lettre numérale.

n.m. Ling . Antiq.

SANIE

- Matière purulente qui sort des ulcères et des plaies non soignées. Se trouve sur les chardons mais surtout sur les fruits ou les sanies des arbres.
- [Autre sens du mot sanie, non encore expliqué] : Il fallait remonter par des rues en escalier, ruisseaux et sanies (René Merle, Gentil n'a qu'un œil).

n.f. Méd. Pathol.

SANVE

- Autre nom de la moutarde des champs.

n.f. Agric. Bot.

SAPER

- Habiller (qqun) (Pop.).
- Se saper (v. pr.), s'habiller, se vêtir (Pop.).

v.t. ou v. pr. Pop. Vest.

SAPIN

- Sentir le sapin : N'avoir plus longtemps à vivre.

n.m. Bot. Arboric. Express. Mort.

SAPIN

- Taxi, fiacre (Vx.). Fallait au moins m'envoyer un sapin par un commissionnaire. Des maçons, dans un sapin qu'ils avaient frété à quatre (Emile Zola, L'Assommoir). Au milieu des embarras de voitures, quand il s'engueulait avec les sapins (Emile Zola, Nana). J'ai accompagné moi-même dans un sapin l'attaché du cabinet (Anatole France, Le lys rouge).

n.m. Arg. Vx. Transp.

SAROS

- Période de 18 ans et 11 jours, qui comporte 233 lunaisons et qui règle approximativement le retour des éclipses. (Dans cette période, on compte en moyenne 84 éclipses, dont 42 de soleil et 42 de lune).
- Cycle de Saros : le cycle remarquable du " Saros " qui ramène les éclipses au bout de 18 ans et 11 jours.

n.m. Antiq. Gr. Astron.

SATIN

- Etoffe de soie, de laine, de coton ou en fibre synthétique, fine, lisse et brillante
- Peau de satin, très douce.

n.m. Text.

SAYON

- Casaque de guerre des Gaulois, des Romains et ches chevaliers du Moyen-Âge. Les mélèzes, drapés dans leur sayon de verdure (E. Zola, La Faute de l'Abbé Mouret).

n.m. Vest. Milit. Antiq. Rom.

SBIRE

- Individu chargé d'exécuter certaines basses besognes ; homme de main.
- Policier.

n.m. Polic.

SCARE

- Poisson des récifs coralliens, qui "broute" le corail, à couleurs variées et brillantes, d'où son nom usuel de poisson-perroquet.

n.m. Zool. Ichtyol.

SCION

- Pousse de l'année, tendre et flexible.
- Jeune branche destinée à être greffée.
- Extrémité la plus fine d'une canne à pêche.

n.m. Arboric. Pêch.

SCOOP

- Information importante ou sensationnelle, donné en exclusivité par une agence de presse ou par un journaliste.

Journ.

SCULL

- En aviron, rame en couple (un aviron dans chaque main). Un double-sculls (un canot)

n.m. Navig. Sport.

SÉANT

- Décent, convenable (Litt.). Il n'est pas séant de vous habiller ainsi.

adj. Litt.

SÉANT

- Se mettre sur son séant (Litt.) : sur son derrière.

n.m. Litt. Express. Morphol.

SÉANT

- Se mettre, être sur son séant : sur son derrière (Litt.).

n.m. Litt. Morphol.

SÉBUM

- Sécrétion grasse, produite par les glandes sébacées.

n.m. Physiol.

SÉCOT

- Sec, maigre. Sa graisse avait fondu, il tournait au sécot, il se plombait avec des tons verts de macchabée pourrissant (Emile Zola, L'Assommoir). Pondre un communiqué sécot.

adj. Arg.

SEDAN

- Sorte de drap fin, souvent noir, qui se fabrique dans la ville de Sedan. Le drap noir de Sedan, un article de luxe pour le marché du deuil et de l’État.

n.m. Text.

SÉIDE

- Homme d'un dévouement aveugle et fanatique.

n.m.

SEIME

- Fente qui se forme au sabot du cheval (maladie)

Zool. Vétér.

SEING

- Signature, mention manuscrite, d'une personne sur un acte, pour en attester l'authenticité (Vx.) (Dr.).
- Sous seing privé, se dit d'un acte dressé en dehors de l'autorité d'un officier public.

n.m. Dr. Jur. Vx.

SÉLAM

- Bouquet de fleurs dont l'arrangement, chez orientaux, est un langage muet.
Chez les Orientaux, les amants se servent de sélams pour correspondre entre eux.
La cravate de Jacques, c'était quelque chose comme un sélam d'Orient, un de ces bouquets de fleurs emblématiques que les Bach'agas offrent à leurs amoureuses et auxquels ils savent faire exprimer toutes les nuances de la passion (Alphonse Daudet, Le petit Chose).

n.m. Islam. Orient.

SENAU

- Espèce de bâtiment à deux mâts dont on se sert principalement pour la course.
- Bâtiment à deux phares carrés, portant à l'arrière un tapecu. Le naufrage du senault Industrie en Martinique.
- Mât de senau : baguette allant de la hune au pont sur l'arrière du mât et sur laquelle coulisse la corne de la goélette.
- Voile de senau : voilé gréée sur la corne et qui coulisse le long du senau.

n.m. Marin. Navig. [pl. senaux]

SENSÉ

- Qui a du bon sens, qui est conforme au bon sens.

adj.

SENTI

- Unité monétaire divisionnaire d'Estonie (= 1/100 couronne).

n.m. Monn. Europ.

SEOIR

- Aller bien, convenir à (Litt.) (seulement 3° pers. et temps simples). Cette robe vous sied à ravir.
- Convenir, être souhaitable (Litt.) (v. impers.) : il sied de ne plus le voir, que vous ne le voyiez plus.
- Il sied (à qqun) de : il (lui) appartient de. Il vous siéra de prendre la décision finale.

v.t. ind. v. impers. Litt.

SÉRAC

- Amas chaotique de glaces aux endroits où la pente du lit glaciaire s'accentue et où l'adhérence du glacier diminue.
- Caillet obtenu par chauffage du sérum provenant de la fabrication des fromages à pâte suite, tels que le gruyère. Une jeune femme, la seracière aide le fruitier dans son travail. Elle entretient le feu dans le chaudron. Elle confectionne le beurre de fleurettes et le sérac qui fournissent la nourriture de l'alpage.

n.m. Alim. From. Géol. Glac. Alpin. Géogr.

SERGE

- Etoffe de laine légère dérivant du sergé (= tissu croisé et uni formant des sillons obliques séparés par un fil).
---> sergé (n.m.) = armure utilisée pour le tiissage d'étoffes présentant des côtes obliques.

n.f. Text.

SERIN

- Niais, étourdi, naïf.

n. Fam. Qualif.

SERRE

- Dans le sud de la France, crête étroite et allongée entre deux vallées profondes ou entre deux ravins latéraux à une même vallée.

n.f. Géogr. Région.

SERRE

- Effet de serre : phénomène par lequel les couches les plus basses de l'atmosphère empêchent la réémission des rayons solaires ayant déjà frappé la Terre. La température de l'air est alors supérieure à ce qu'elle devrait être, car les couches inférieures de l'atmosphère contiennent des gaz (CO2, CH4, vapeur d'eau) qui piègent le rayonnement calorique renvoyé par la Terre. Ces gaz sont dits "à effet de serre" car ils se comportent de la même manière que les vitres d'une serre qui empêchent une partie de l'énergie accumulée derrière elles durant le jour de s'échapper durant la nuit.
- Gaz à effet de serre : Gaz contenus dans les couches inférieures de l'atmosphère, piégeant le rayonnement calorique renvoyé par la Terre, par exemple le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4).

n.f. Express. Géogr. Climat.

SERTE

- Travail de bijoutier : enchâssement des pierres fines.

n.f. Bijout. Joaill.

SERVE

- Féminin de serf, personne attachée à une terre et dépendant d'un seigneur. On ne la traitait pas comme une femme digne mais comme une serve (Maurice Druon, Les Rois Maudits).

adj. et n.f. Féod. Agric. Hist.

SÉTON

- En séton : en chirurgie, superficiel. Des plaies enséton, un drainage en séton.
- En spéléologie, des grottes en séton, semble désigner des galeries ou des grottes courant superficiellement sous une paroi.

n.m. Méd. Chirurg. Spéléo.

SÉTON

- Fine bandelette de soie qu'on passait sous un pont de peau pour drainer une plaie suppurante (Vx.). ("entretenaient les exutoires").
- Plaie en séton : plaie faite par une arme blanche ou un projectile qui entre et ressort simplement en passant sous la peau et sans entamer les muscles ou autres organes.

n.m. Méd. Vx.

SEXTE

- Heure liturgique : partie de l'office divin, célébré à la sixième heure du jour (midi).

n.f. Liturg.

SHAKO

- Coiffure portée par les Saint-Cyriens et la Garde Républicaine.

Vest.

SHALL

- Ancienne orthographe de châle. La redingote olive a des noms sous son shall (Edmond Rostand, L'Aiglon).

n.m. Vest. Vx.

SHAMA

- Passereau chanteur, noir, roux et blanc, d'Inde et d'Indonésie (fam. des turdidés).

n.m. Zool. Ornithol.

SHÉOL

- Séjour des morts dans la Bible ; au-delà.

n.m. Relig. Hébr. Juif. Mort.

SICLE

- Chez les Hébreux, poids et monnaie pesant environ 6 grammes. Pour quelques sicles d'argent, j'ai pu avoir les mesures du char de Messala (Ben-Hur, Lewis Wallace).

n.m. Monn. Antiq. Numism. Métrol. Juif.

SIGLE

- Lettre initiale ou groupe de lettres initiales constituant l'abréviation de mots fréquemment employés.

n.m. Ling.

SINGE

- Patron, chef d'atelier (Arg.). Les artisans travaillent sans singe.

n.m. Arg. Trav.

SINGE

- Payer en monnaie de singe : se répandre en vaines paroles, en promesses vaines, au lieu de s'acquitter. [Viendrait du fait qu'étaient exempts des péages des ponts : les montreurs d'animaux, notamment de singe, s'ils faisaient une pirouette au niveau du péage].

n.m. Express. Zool. Mamm.

SIREX

- Insecte hyménoptère dont la femelle pond ses œufs dans le bois des conifères grâce à une tarière très longue ressemblant à une scie (famille des siricidés). Les sirex attaquent à l'état larvaire les résineux et aussi les plaques de plomb ouvragé de nos meubles (surtout Sirex gigas et S. juvenicus).

n.m. Zool. Entomol. Parasit. Bois. Hyménopt.

SIRLI

- Alouette d'Afrique du Nord à pelage brun rayé.

n.m. Zool. Ornithol. Onomat.

SISAL

- Variété d'agave, plante textile.

Bot. Text.

SITAR

- Instrument musical indien, à cordes pincées.

n.m. Instr. Mus.

SKEET

- Sport qui consiste à tirer au fusil des plateau d'argile projetés en l'air.

n.m. Sport.

SKIFF

- Bateau de sport très long et très étroit.
- Longue et frêle embarcation à un seul rameur, armée en couple.

n.m. Navig. Sport.

SLICE

- Effet latéral donné une balle au tennis, au golf.
---> slicer.

n.f. Sport.

SLICK

- Pneu slick : Pneu de Fomule I, lisse, par opposition aux pneus pluie rainurés ou rain.

adj. Sport. Autom.

SLOOP

- Navire à voiles à un mât, n'ayant qu'un seul foc à l'avant.
(Le sloop La Bounty). Un traîneau gréé en sloop, plus voilé que peut l'être un cotre de course (Le Tour du Monde en 80 jours).

n.m. Navig.

SMALT

- Verre coloré.
- Azur.

n.m. Art. Décor. Coul.

SMASH

- Coup qui rabat violemment une balle haute sur la surface de jeu, au tennis, au ping-pong ou au volley-ball.

n.m. Sport.

SMOLT

- Jeune saumon qui a subi une métamorphose (physiologique et physique) afin de supporter le passage de l'eau douce à l'eau salée.

n.m. Ichtyol. Aquacult.

SMURF

- Danse moderne caractérisée par des mouvements saccadés, à la manière d'un robot, et par des figures acrobatiques au sol.

n.m. Dans. Mod.

SOBRE

- Qui mange et boit avec modération.
- Qui garde la mesure, la modération en toutes choses.
- ans excès d'ornementation, simple : un décor, un style sobre.

adj.

SOLIN

- Couvre-joint formé de mortier, de tuiles, d'ardoises, etc., à la jonction d'un versant de toit et du mur contre lequel ce dernier s'appuie, ou autour des souches de cheminées, pour assurer l'étanchéité.

n.m. Constr.

SOMME

- Bête de somme : animal employé à porter des fardeaux ; personne accablée de travail, de corvées.

n.f. Zool. Mamm. Fam.

SONAR

- Appareil de détection sous-marine utilisant les ondes sonores et permettant le repérage, la localisation et l'identification des objets immergés.

n.m. Instrum. Phys. Marin.

SONIE

- Intensité de la sensation sonore, en relation avec la pression acoustique.

n.f. Phys. Acoust.

SONNÉ

- Qui a l'esprit dérangé, marteau (Arg.).
- Abruti par l'ivresse, la fatigue, un coup (Arg.).

adj. Arg.

SOPOR

- Sommeil lourd et pesant dont le réveil est difficile. (Comme le coma).

n.m. Vx. Méd.

SOTCH

- Appelé doline ailleurs que sur les Causses, vaste dépression fermée formée par l'agrandissement de plusieurs sotchs. Le fond des sotchs, constitué d'argile, est tapissé de prairies ou de cultures.

n.m. Géogr.

SOTIE

- Genre dramatique médiéval (XIV°-XVI° s.), qui relève de la satire sociale ou politique.

n.f. Litt.

SOUFI

- Du soufisme, courant mystique de l'Islam. Graphie savante : sufi.

adj. Relig. Orient. Mythol. Islam. Ar.

SOYER

- Verre de champagne glacé, qu'on buvait avec une paille. Soyers punch, etc. servis au buffet du bal de l'Opéra.

n.m. Boiss. Vx.

SPAHI

- Cavalier de l'armée française appartenant à un corps créé en 1834 en Algérie (et dissous en 1962), avec un recrutement en principe autochtone.

n.m. Milit. Afric.

SPART

- Nom de plusieurs graminées, telles que l'alfa, dont les feuilles sont utilisées, après rouissage, en sparterie.

n.m. Bot. Text.

SPATH

- Minéral à structure lamellaire et cristalline (Vx.). Spath d'Islande : variété pure de calcite cristallisée.

n.m. Minéral. Géol.

SPEED

- Nom courant des amphétamines, stimulants, produits de dopage.

n.m. Drog. Sport.

SPÉOS

- Temple ou tombeau rupestre égyptien.

n.m. Archéol. Antiq. Egypt.

SPHEX

- Grand hyménoptère voisin des guêpes, fouisseur, dont la femelle paralyse divers orthoptères pour y pondre et offrir insi à leurs larves une nourriture fraîche.

n.m. inv. Zool. Entomol. Hyménopt.

SPICA

- Bandage croisé appliqué au niveau de la racine d'un membre.

n.m. Méd. Chirurg.

SPINA

- Mur long et bas qui s'étendait au milieu d'un cirque dans le sens de la longueur et autour duquel devaient tourner les chars. L’obélisque égyptien récupéré sur la spina du cirque antique.

n.f. Archit. Constr. Antiq. Rom.

SPRAT

- Poisson abondant dans la Manche et dans la mer du Nord, voisin du hareng, que l'on pêche pendant l'été (clupéidés).

n.m. Zool. Ichtyol. Pêch.

SPRUE

- Maladie intestinale, surtout tropicale, caractérisée par une diarrhée chronique, une glossite et une anémie hypochrome et mégaloblastique.

n.f. Méd.

SQUAW

- Chez les Indiens d'Amérique du Nord, femme mariée.

n.f. Fem. Ind. Amér.

SQUID

- Superconducting Quantum Interference Devices (Appareil qui détecte et mesure les champs magnétiques).

Phys.

STADE

- Unité de longueur de la Grèce antique, valant 177,6 m.

n.m. Métrol. Antiq. Gr.

STAFF

- Matériau constitué de plâtre à mouler armé de fibres végétales.

n.m. Décor. Constr. Art. Matér.

STASE

- Arrêt ou ralentissement d'un liquide interne qui circule (sang, humeur,...), congestion.

n.f. Méd.

STICK

- Canne flexible
- Equipe de parachutistes largués par le même avion.
- Fard, colle ou produit de toilette solidifié sous forme de bâton.

n.m. Ustens. Objet. Aviat. Toilet. Milit.

STIPE

- Tronc non ramifié, recouvert par les cicatrices des feuilles, comme chez les palmiers, l'aloès, les fougères arborescentes, sans rameaux inférieurs. Fausse tige (dépourvue de vaisseaux conducteurs). Le stipe du palmier (--> stipité).
- Autre nom du pied des champignons basidiomycètes (--> pédicule), de la pseudo-tige de certaines algues.

n.m. Morphol. Bot. Arboric.

STRAS

- Sorte de verre coloré à l'aide d'oxydes métalliques qui imite diverses gemmes.
- Ce qui brille d'un faux éclat.

n.m. Art. Décor. Joaill.

STUKA

- Nom donné, pendant la Seconde Guerre mondiale, au Junkers 87, bombardier allemand d'attaque en piqué.

n.m. Aéronaut. Milit. Guerr. German.

STUPA

- Stèle indienne, monument funéraire ou commémoratif en forme de dôme plein, élevé sur des reliques du Bouddha ou de religieux éminents.

n.m. Archit. Relig. Orient.

STYLE

- Poinçon de métal des Anciens servant à écrire sur des tablettes enduites de cire.

n.m. Antiq. Ecrit.

SUAGE

- Eau qui suinte par les deux bouts d'une bûche exposée à la chaleur du feu.

n.m. Bois. Eau.

SUAGE

- Partie carrée du pied d'un flambeau (qu'on appelle doucine lorsque le pied est rond).

n.m. Décor. Archit.

SUCRE

- Unité monétaire principale de l'IÉquateur (1 ECS = 100 centavos)

n.m. Monn. Amér.

SUÈDE

- Peausserie ou cuir utilisée avec le côté chair à l'extérieur, velouté.
---> suédé (adj.) : se dit d'un tissu ayant été traité aux apprêts pour lui donner l'aspect du suède.

n.m. Text.

SULKY

- Voiture très légère, sans caisse, à deux roues, utilisée dans les courses de trait attelé.

n.m. Hipp. Chev. Sport. Transp.

SUNNA

- Ensemble des paroles et actions de Mahomet et de la tradition (hadith) qui les rapporte. Orthodoxie musulmane.

n.f. Relig. Islam. Musulm.

SUPIN

- Forme nominale du verbe latin.

n.m. Gram. Lat.

SUPRA

- Ci-dessus. Utilisé pour renvoyer à un passage situé plus avant dans le texte.

Adv. Mot Lat. Litt. Ecri.

SURAL

- Qui a rapport au mollet.

adj. Anat. Morphol.

SURET

- Un peu acide.

adj.

SURIN

- Couteau, poignard.
---> Suriner

n.m. Arg. Vx. Arm.

SUROS

- Exostose (tumeur) qui se forme sur le canon du membre antérieur du cheval.

n.m. Véter. Chev. Pathol.

SUSHI

- Boulette de riz vinaigrée, couronnée de lamelles de poisson cru, etc., ou enroulée dans une feuille d'algue. On marie vins et sushis.

n.m. Alim. Cuis. Orient. Jap.

SUTRA

- Chacun des textes qui, dans le brahmanisme et le bouddhisme, réunissent, parfois sous forme de courts aphorismes, les règles du rituel, de la morale, de la vie quotidienne. Le Kama-sutra, traité indien de l'art d'aimer, écrit en sanskrit v. l'an 500 et attribué à Vatsyayana, fait partie de la littérature religieuse indienne.

n.m. Litt. Orient. Hind. Mor. Relig. Sex.

SUTTY

- Qualification de la femme parfaite, à l'exemple de Satî (déesse indienne), c'est-à-dire de la veuve qui pousse l'amour conjugal et la fidélité à son mari jusqu'à s'immoler sur son bûcher.
- Sacrifice volontaire des veuves indiennes. Ces jeunes femmes du Malabar qui se jettent toutes vives et toutes parées sur le bûcher de leur époux (Claude Tillier : Mon oncle Benjamin).
- Ou supplice imposé par les religieux hindous, si la femme ne s'y soumet pas volontairement ? (cf. Jules Verne, Le tour du monde en 80 jours).

adj. et n.f. Relig. Orient. Just. Mort.

SWING

- En boxe, coup de poing porté latéralement en balançant le bras.
- Manière d'exécuter le jazz, consistant en une distribution typique des accents donnant un balancement rhytmique vivant et souple. Jean Sablon glisse ensuite vers le swing, avec la complicité de Charles Trenet.
- Style de jazz apparu aux Etats-Unisa dans les années 1930, caractérisé par l'agrandissement des orchestres, l'importance des solos de virtuosité, et les poids équivalent des quatre temps de la mesure.

n.m. Sport. Box. Mus. Jazz.

SYLVE

- Forêt équatoriale dense (Eu : sylve française).

n.f. Géogr. Bot. Arboric.

SYRAH

- Cépage rouge cultivé surtout pour le côtes-du-rhône.

n.f. Boiss. Vinif. Vitic.

TABAC

- De couleur brun-roux, rappelant celle du tabac séché.

adj. Coul.

TABÈS

- Affection d'origine syphilitique atteignant la moelle épinière, et caractérisée par une incoordination motrice et de violentes douleurs.

n.m. Méd.

TABOR

- Corps de troupes marocain, formé de plusieurs goums et équivalent à un bataillon d'infanterie.

n.m. Milit. Ar. Afric.

TACET

- Terme musical qui indique le silence d'une partie.

n.m. Mus.

TACLE

- Au football, action de bloquer avec le pied l'action de l'adversaire et, plus spécialement, glissade (tacle glissé), un ou deux pieds en avant, destinée à le déposséder du ballon.
---> tacler, v. i. : faire un tacle.

n.m. Sport. Foot.

TACON

- En Suisse, pièce servant à raccomoder un vêtement.

n.m. Text. Vest. Suiss.

TACON

- Jeune saumon avant sa descente en mer, mesurant au plus 15 cm.

n.m. Zool. Ichtyol.

TAFIA

- Autrefois, eau de vie fraichement distillée des jus de canne à sucre des Antilles. Aujourd'hui, eau de vie fraichement distillée des jus ou mélasses de canne ou les débris de canne à sucre (­ Rhum = eau de vie vieillie). Il lichait tous les tafias (Arg.).

n.m. Boiss. Antill.

TAGAL

- Langue nationale des Philippines.

Ling.

TALED

- Châle rituel dont se couvrent les juifs pour la prière.

n.m. Vest. Relig. Juif.

TALLE

- Pousse qui, après le développement de la tige principale, sort du collet des racines d'une plante.

n.f. Agric. Bot.

TALON

- Croûton de pain, extrémité d'un jambon.
- Ce qui reste des cartes après distribution à chaque joueur.

n.m. Alim. Jeu.

TALUS

- En anatomie, synonyme rare de talon.
- Pied talus : attitude anormale du pied, qui forme avec la jambe un angle aigu, et qu'on ne peut ramener à angle droit. Pied bot dont le seul point d'appui est le talon.

n.m. et adj. inv.

TALUS

- Terrain en pente.
- Face d'un mur ou partie de mur ayant un fruit très accentué.
- Tailler, couper en talus, obliquement.
- Talus continental, déclivité limitant le plateau continental, vers la haute mer.

n.m. Géogr. Constr.

TAMBO

- Descendant hybride d'un noir et d'un indien en Amérique du Nord ?

n.m. Ethnol.

TANGO

- D'une couleur orangé-rouge.
- Demi de bière additionné de grenadine.

adj. inv. n.m. Coul. Boiss.

TANGO

- Danse d’origine argentine, sur un rythme à deux temps; air sur lequel on la danse. Danser un tango.
- Demi de bière mélangé à une petite quantité de grenadine. Tango panaché : bière, limonade et grenadine.
- Couleur rouge orangé très vive.
- adj. inv. Des rubans tango.

n.m. et adj. inv. Dans. Boiss. Coul.

TANTE

- (Ma tante) Le mont-de-piété.
- Homosexuel.
- Tante à la mode de Bretagne : cousine germaine du père ou de la mère.

n.f. Fam. Famill. Express. Région.

TAPAS

- Assortiment de petites entrées variées, servies à l'apéritif. Amuse-gueule des espagnols.

n.f. pl. Alim. Cuis. Région. Médit. Esp.

TAPÉE

- Grande quantité (Fam.) : une tapée d'enfants.

n.f. Nombre. Fam.

TAPIN

- Tambour (l'instrument et le batteur) (Arg. Milit.).
Le gros tapin, sans s'émouvoir, corrigeait sa planchette, mais il ne put jamais serrer le ra de trois (Ernest Perochon, Les creux-de-maisons).
- Racolage d'une prostituée sur la voix publique ; la prostituée elle-même.

n.m. Arg. Milit. Instr. Mus. Sex. Prostit. Pop.

TAPIR

- Jeune élève à qui un normalien donne des leçons particulières. Les tapirs ont sans doute du mal à suivre.

n.m. Arg. Scol. Enseign.

TAPON

- Morceau d'étoffe, de linge, chiffonné, qui forme une sorte de bouchon.
- Morceau de toile servant à boucher un trou fait dans une voile.
- Epite d'une gournable.
- Bouchon dont on se sert pour obturer les trous du nable.

n.m. Fam. Text.

TAPON

- Tapons (ou tampons): Plaques de plomb ou de bois, morceaux de bois coniques et boules de suif ou d’étoupe que l’on tient prêtes notamment dans un combat pour remédier provisoirement aux entrées d’eau suite aux coups de canon que le vaisseau peut recevoir à fleur d’eau.
- Tapon de canon (ou tampon ou tape de canon): Bouchon de liège ou de bois servant à fermer la bouche des canons pour éviter l’entrer d’eau dans l’âme.

n.m. Arm. Marin.

TAQUE

- Plaque de fonte dressée formant table, dressée sur le sol et utilisée en association avec certaines machine-outils de grande dimension.
- Contrecœur (de cheminée)

n.f. Technol. Constr.

TARET

- Mollusque marin bivalve (long., jusqu'à 30 cm, la coquille étant très réduite), qui creuse dans le bois des bateaux, des pilotis

n.m. Zool. Moll. Mar.

TARGE

- Petit bouclier en usage au Moyen Âge. Nous voyions, au milieu des lances, des targes, des cuirasses et des rondaches (Anatole France, Le livre de mon ami).

Arm. Armur.

TARIN

- Oiseau passereau voisin du chardonneret.
- Nez (Fam.).

n.m. Zool. Ornithol. Fam. Morphol.

TARSE

- Lame palpébrale (tarse = aussi la lame fibreuse maintenant tendue la paupière).

n.m. Morphol.

TASER

- Pistolet à impulsion électrique, appelé Taser du nom du principal fabriquant, ou stun gun, ou encore «choqueur», arme utilisée pour maîtriser une personne dangereuse, tout en évitant à l'utilisateur de trop s'approcher. Vendue comme étant non létale car présentant un risque faible de provoquer la mort. Bientôt des Taser pour les policiers municipaux.

n. Arm.

TATAR

- Nom donné à plusieurs langues du groupe turc, parlées par les Tatars (tribus musulmanes de langue turque de la Russie d'Europe et de la Sibérie).

dj. et n. Ethnol. Orient. Russ. Ling.

TATIN

- Tarte tatin : tarte aux pommes que l'on cuit à l'envers et que l'on sert à l'endroit : on la démoule sur le plat de service en la retournant pour que les pommes se trouvent sur le dessous.
- Signifiait aussi une petite quantité, un peu. Distribuer un tatin de potage (Vx.).

n.pr. Alim. Pâtiss. Vx.

TAURE

- Autre nom de la génisse., cad. vache qui n'a pas encore vêlé.

n.f. Zool. Mamm. Elev.

TÉBAÏ

- Sorte de petit chamois à pelage blanc (L.-F. Rouquette, Le Grand Silence Blanc).

n.m. Zool. Mamm.

TELLS

- Au poker, indices que l'on peut percevoir dans le jeu des adversaires. On peut reconnaître les tells dans les actions d'un joueur, dans sa manière de parler ou même dans ses manières de jouer ou de miser.

n.m. pl. Jeu. Cartes.

TEMPE

- Morceau de bois qui sert à tenir écartés les deux côtés du ventre d'un animal abattu et ouvert.

n.f. Bouch.

TEMPE

- Morceau de bois qui sert au boucher pour tenir écartés les deux côtés du ventre d'un animal abattu et ouvert.

n.f. Outil. Bouch.

TENGÉ

- Unité monétaire divisionnaire d'Azerbaïdjan et du Turkménistan (= 1/100 manat).

n.m. Monn. Orient.

TENON

- L'implant est une petite tige métallique qu'on appelle un tenon : il est fixé dans la mâchoire et ressort légèrement de la gencive. On peut en poser plusieurs, selon le nombre d'espaces qu'il faut combler. Les couronnes ou les ponts sont posés directement sur ces implants.

n.m. Chirurg. Dent.

TERME

- Statue sans bras ni jambes, dont le corps se termine en gaine. (A l'origine, statue du dieu Hermès : décors de jardin dans l'art classique). Des niches de rocailles surmontées de balustres et séparées par des termes géants (Anatole France, Le lys rouge).

n.m Sculpt. Antiq. Rom.

TÉTON

- Mamelle, sein (Fam.).
- En mécanique, petite pièce en saillie maintenant une autre pièce.
- Téton de Vénus : Splendide variété de tomate italienne ; croissance indéterminée; fruits moyens à gros; juteux et plutôt sucrés; excellente pour la tomate séchée ou la tomate séchée à l'huile. Porte ce nom à cause d'une petite pointe sous le fruit. Vigne très productive. Variété obtenue d'une collectionneuse française d'Australie. Désigne aussi une variété de pêche : « Sous Louis XIV qui en était friand, il en existait trente-trois variétés de pêches, dont la célèbre Téton de Vénus ».
- Téton de Vénus : le clitoris.

n.m. Fam. Morphol. Sex. Agric. Alim.

TETRI

- Unité monétaire divisionnaire de la Géorgie (=1/100 lari).

n.m. Monn. Russ.

TETTE

- Bout de sein, bout de la mamelle en parlant des animaux.

n.f. Zool.

THANE

- Titre d'honneur attribué, aux origines de la monarchie, à certains dignitaires. Les king's thanes siégeaient aux côtés du souverain, dans ses conseils, tandis que les thanes ordinaires étaient des seigneurs de manoirs sur lesquels ils avaient des droits spéciaux de justice. Cédric le Saxon avait le rang de thane ou de franklin, comme l'appelaient les normands (Sir Walter Scott, Ivanhoé).

n.m. Angl. Monarch. Féod. Vx. Nobl. Just.

THEBE

- Unité monétaire divisionnaire du Botswana (= 1/100 pula).

n.m. Monn. Afric.

THUNE

- Nom donné à l'ancienne pièce d'argent de cinq francs (Arg.).
- (Suisse) Une thune : cinq francs (Fam.).
- Ne pas avoir une thune : être démuni d'argent, être sans le sou.
- De la thune : de l'argent.

n.f. Arg. Vx. Fam. Monn. Numism. Suiss.

TIARE

- Coiffure d'apparat, symbole de la souveraineté dans l'ancient Orient.
- Coiffure d'apparat à trois couronnes du pape pour les cérémonies non liturgiques (elle n'est plus en usage actuellement) ; dignité papale.

n.f. Coiff. Relig. Liturg.

TIARÉ

- Plante de Polynésie dont les grandes fleurs parfumées sont utilisées pour la fabrication du monoï (malvacées).

n.m. Bot. Parfum. Arom.

TICAL

- Ancienne unité monnétaire de la Thaïlande (Siam).

n.m. Monn. Orient. [pl. ticals ou ticaux]

TILDE

- Accent qui se trouve sur la lettre n de l'alphabet espagnol (ñ) notant un son équivalent au n mouillé français.

n.m. Ling. Esp.

TILLE

- Ecorce de la tige du chanvre.
- Tissu végétal : Liber du tilleul, dont on fait des cordes, des nattes.

n.f. Text. Bot.

TIMON

- Longue pièce de bois de l'avant-train d'une voiture, d'une machine agricole, de chaque côté de laquelle on attelle une bête de trait.
- Sorte de rame utilisée autrefois, avant l'invention du gouvernail articulé, pour l'orientation des navires.

n.m. Agric. Chev. Navig.

TIRER

- Faire des armes (Escr.) : tirer au sabre.

v.t. Arm. Escr.

TISON

- Allumette résistant au vent.

n.m. Objet.

TITAN

- Personne ou objet qui a un caractère de grandeur gigantesque.
- Engin de levage de grande puissance utilisé dans la construction maritime. ---> un titanier.

n.m. Constr. Marin. Technol. Morphol.

TITAN

- Personne qui dépasse les personnes en taille et en force habituelles chez l'homme.
- Engin de levage de grande puissance utilisé dans la construction maritime (synonyme de grue-marteau ?).
- Très grand capricorne vivant dans les vieux arbres en Guyane.
- De titan : gigantesque, titanesque. Travail de titan : entreprise surhumaine (Les Titans, dans l'antiquité, étaient doués d'une force surhumaine).

n.m. Mythol. Antiq. Technol. Zool. Entomol. Qualif.

TITUS

- A la Titus : Manière de couper les cheveux aussi courts devant que derrière (comme dans les statues de Titus). « Je veux un "titus" » : qu'on me coupe mes longs cheveux bouclés (Le fils de l'Empereur, d'André Castelot).

n.pr. n.m. Antiq. Express. Coiff.

TMÈSE

- Figure de rhétorique : Séparation de deux éléments d'un mot par l'intercalation d'un ou plusieurs autres mots : LORS même QUE vous auriez raison.

n.f. Gramm.

TOBIE

- Livre de Tobie : Livre biblique, composé au III°-II° s. av. J.-C. Roman édifiant d'une famille juive déportée à Babylone.

n.pr.Relig. Juif.

TOLAR

- Unité monétaire principale de la Slovénie (1 SIT = 100 stotin).

n.m. Monn. Europ.

TÔLÉE

- Neige tolée : neige fondue et reglacée, dangereuse pour les skieurs.

adj. f. Climat. Sport.

TOMAN

- Monnaie d'or frappée en Iran à partir du VXI° s, qui équivalait à notre ancienne monnaie d'or de dix francs.

n.m. Monn. Orient. Orient.

TONIE

- Caractère de la sensation auditive, lié à la fréquence des sons.

n.f. Phys. Acoust.

TONNE

- Tonneau de grande dimension. La graisse emplissait des tonnes de bambou (R. Wyss, Le Robinson Suisse).

n.f. Récip.

TONYU

- L'appellation tonyu est réservée à un "lait" de soja obtenu à partir de graines de soja entières (et non d'isolats ou de farines de soja) garanties non génétiquement modifiées. Le tonyu doit également apporter un minimum de 3,6 % de protéines, taux équivalent à celui du lait de vache.

n.m. Alim. Orient.

TOPER

- Se taper mutuellement dans la main en signe d'accord. Tope !, tope là ! : J'accepte ; marché conclu.

v.i.

TOPEX

- TOPEX-Poseidon : satellite de haute précision lancé le 10 août 1992, en coopération NASA (satellite TOPEX) et altimètre Poseidon et système de localisation Doris) pour mesurer la hauteur des océans.

n.m. Astronaut. Climat.

TOQUÉ

- Un peu fou (toqué) (Fam.)

adj. Fam. Qualif.

TORAH

- Loi Juive (nom donné dans le judaïsme, aux cinq premiers livres de la Bible, ou pentatheuque, qui contiennent l'essentiel de la loi mosaïque).
- Conforme aux prescriptions de la thora : casher.

n.pr.f. Relig. Juif.

TORII

- Portique précédant, au Japon, l'entrée des temples shintoïstes.

n.m. inv. Extr. Orient. Relig. Constr. Archit.

TORON

- Assemblage de plusieurs gros fils tordus ensemble.

n.m. Technol.

TORTU

- Qui n'est pas droit ; difforme. Des jambes tortues.
- Qui est retors, sans franchise. Un esprit tortu.

adj. Litt. Méd. Morphol. Qualif.

TORUS

- Sorte de bourrelet osseux autour du crâne de certains singes ou des anciens hominiens. Le type de Neandertal avec sa morphologie très particulière avec son front fuyant, ses énormes arcades orbitaires formant torrus et sa plabycéphalie qu'accentue encore le « chignon » occipital.

n.m. Morphol Anthropol. Squelet.

TORVE

- Se dit d'un œil qui regarde de travers, dont le regard est oblique et menaçant. Par ext. Regard torve.

adj.

TOTON

- Sorte de toupie marquée de différents signes ou lettres sur ses faces latérales.
- Petite toupie qu'on fait tourner avec le pouce et l'index. Comme un toton, virer de-ci, de-là, non, non ! (La Bohème, de Puccini).

n.m. Jeu. Symb.

TOUÉE

- Longueur de la remorque (câble) qui sert à haler un navire ; longueur de la chaîne filée pour mouiller une ancre.

n.f. Marin. Navig.

TOUER

- Remorquer, haler un bateau à l'aide d'un remorqueur. ---> Toueur = remorqueur.

v.t. Marin.

TRABE

- Hampe d'un drapeau.

n.f.

TRACT

- Petite feuille de papier imprimée ou brochure qu'on distribue gratuitement ou qu'on colle aux murs, à des fins de propagande (Information orientée).

n.m. Polit. Imprim. Info.

TRAIN

- Le diable et son train : un très grand nombre de choses diverses. Mitonner une affaire de contrebande : cigares, étoffes, liquides, le diable et son train.

n.m. Express. Relig. Superst. Magie.

TRAIN

- Train de maison ou Train : ensemble des services d'une maison. Dès le second mois, la maison fut montée. Le train dépassait trois cent mille francs (Emile Zola, Nana).

n.m. Home Vx.

TRAME

- Ensemble des fils passant transversalement entre les fils tendus de la chaîne d'une étoffe que l'on tisse.

n.f. Text.

TRAMP

- Navire de charge qui navique au hasard des affrètements.
---> tramping : navigation à la demande, sans itinéraire fixe.

n.m. Navig. Comm.

TRAPP

- Classe de roches volcaniques ainsi appelées parce qu'elle se présentent souvent disposées en degrés comme un escalier.
Des chaînes de montagnes à base de trapp ou de basalte.
Le trapps du Dekkan, superposition de laves sur des milliers de mètres.
Le pays semblait comme écrasé sous une pluie de trapp, de basalte, de granit (Jules Verne, Voyage au centre de la terre).

n.m. Géol.

TRAPU

- Qui est court et large, et qui donne une impression de force.
- Qui a de solides connaissances, calé (Fam.). Etre trapu en latin.
Ardu, difficile (Fam.). Un problème de maths trapu.

adj. Morphol. Fam.

TRAVE

- Jonction oblique ou à angle droit de deux pièces de bois.
- Trave à queue : jonction dans laquelle l'entaille est pratiquée en queue d'aronde.

n.f. Technol. Bois. Menuis. Charp.

TREAZ

- En Bretagne, nom de la tangue, cad sable vaseux pour l'amendement.

n.m. Géol. Pédol. Agric.

TREND

- Mouvement de longue durée (Econ.).

n.m. Econ.

TRIAL

- Course motocycliste sur tout terrain. Epreuve sportive fondée sur la maniabilité d'une motocyclette et sur les qualités d'adresse et d'équilibre du pilote.
- Discipline qui consiste à franchir des zones techniques au moyen de son vélo sans poser le pied par terre.

n.m. Sport. (pl. trials)

TRIPE

- Partie intérieure d'un cigare.

n.f.

TROLL

- Esprit malveillant du folklore scandinave, habitant les montagnes ou les forêts.

n.m. Superst. Mythol.

TROPE

- Figure de rhétorique qui consiste à employer un mot ou une expression dans un sens différent de son sens propre. Selon la relation qui existe entre le sens propre du mot et son sens figuré on distingue : la métaphore, la métonymie, la synecdoque, l'antonomase, la catachrèse.

n.m. Rhétor.

TRUST

- Entreprise ou groupe d'entreprises qui exercent un monopole.
- Monopole d'un produit (Vx.). Faire le trust de : avoir le monopole de. J'ai fait le trust des parlementaires d'un département (L.-F. Rouquette, Le Grand Silence Blanc).

n.m. Comm. Fin. Econ.

TSUBA

- Garde du sabre japonais, souvent ouvragée, et qui constitue un objet de collection très recherché.

n.m. Arm. Décor. Extr. Orient.

TTORO

-Bouillabaisse basque, à base de congre, de lotte et de grondin.

n.m. Alim. Cuis. Région. Basq.

TUBER

- Revêtir, garnir de tubes, un puits, un sondage.

v.t. Technol. Pétrol.

TURBO

- Turbocompresseur de suralimentation : turbine entraînée par les gaz d'échappement du moteur qui actionne une seconde turbine placée sur le même arbre. Son rôle est de comprimer l'air dans la turbine d'admission, ce qui améliore le rendement du moteur.
- Se dit d'u moteur suralimenté par un turbocompresseur.
- Voiture munie d'un moteur turbo (n.f.)

adj. inv. et n.f. Automob. Mécan. Transp.

TURCO

- Nom familier donné jadis aux tirailleurs algérien.s durant la campagne de Crimée (1854).

Fam. Milit.

TURNE

- Chambre (Pop.).

n.f. Pop.

TUTIE

- Oxyde de zinc mêlé de protoxyde de fer, d'oxyde de plomb, d'oxyde de cadmium, etc. qui s'attache, sous forme d'une couche dure et grisâtre, aux cheminées des fourneaux dans lesquels on traite des minerais de fer contenant du zinc.

n.f. Chim. Métall.

TWIST

- Danse d'origine américaine, exécutée individuellement, en ondulant les hanches et en déplaçant latéralement les genoux, en vogue au début des années 1960.

n.m. Dans.

TYINE

- Unité monétaire divisionnaire du Kazakhstan (= 1/100 tengue), du Kirghizstan et de l'Ouzbékistan (=1/100 som).

n.m. Monn. Orient.

TYPON

- Positif tramé, destiné à la confection de la plaque offset.

n.m. Imprim.

TYRAN

- Oiseau passereau (gobe-mouches américain).

n.m. Zool. Ornithol.

UHLAN

- Lancier, dans les anciennes armées allemande, autrichienne, polonaise ou russe.

n.m. German. Milit. Arm. Slave. Russ.

ULCUS

- Nom donné parfois à l'ulcère gastro-duodénal. Leurs piqûres, en quelques minutes, provoquent une rigidité douloureuse de la région mordue avec agitation, anxiose, angoisse précordiale et parfois contracture abdominale comme dans un ulcus perforé.
- Ulcus rodens : Forme ulcéreuse de l'épithélioma basocellulaire, atteignant surtout la face chez les sujets âgés.

n.m. Méd.

ULÉMA

- Docteur de la loi musulmane, juriste et théologien.

n.m. Dr. Just. Théol. Orient. Islam. Relig.

UNITA

- Mouvement angolais (Union Nationale pour l'Indépendance Totale de l'Angola) créé par Savimbi.

n. pr. Afric. Abrév.

URITE

- Segment ou sclérite abdominal des insectes. La larve possède deux paires de crochets sur la face dorsale du cinquième urite.

n.m. Morphol. Zool. Entomol.

USUEL

- Ouvrage d'un usage courant et qui est dans les bibliothèques à la portée des lecteurs.

n.m. Litt. Edit.

USURE

- Intérêt de taux excessif. L'adjectif correspondant est usuraire (un taux usuraire).

n.f. Fin. Comm. Banq.

UVULE

- Luette.

n.f. Anat.

VACHE

- Agent de police (Vx.). Mort aux vaches !

n.f. Fam. Vx. Polic.

VAGIR

- Crier en parlant du nouveau-né.
- Pousser son cri, en parlant du lièvre, de la hase, ou du crocodile

v.i. Cri. Anim. Zool. Mamm.

VAGUE

- Nerf vague : synonyme de nerf pneumogastrique ou dixième paire de nerfs crâniens.

adj. Anat.

VALAT

- Ravin profond.
- Rigole servant à drainer les eaux d'orage.

n.m. Géogr. Hydrogr.

VALET

- Valet de pied : domestique de grande maison en livrée.

n.m. Métier.

VALSE

- Danse à trois temps dans laquelle le couple de danseurs tourne sur lui-même en marquant chaque mesure par une évolution.
- Air sur lequel on exécute cette danse. Les valses de Vienne.
- Composition sur un rythme de valse. Valses de Chopin. Valses de Strauss.
- (Fig., Fam.) Changement fréquent d’attribution d’une fonction, d’une charge. Valse des préfets et des sous-préfets.
- Par ext. (Choses) Instabilité. Valse des prix.

n.f. Dans. Mus. Fam. Fig.

VANDA

- Orchidacée originaire de l'Inde et de l'Océanie, cultivée en serre chaude pour ses fleurs superbes.

n.f. Bot. Jardin.

VANDA

- Plante épiphyte (orchidacées) de l'Inde et de l'Océanie, orchidée à grandes fleurs bleues ou brunes, tachetées de pourpre.

n.f. Bot. Océan.

VAPES

- Etre dans les vapes : être évanoui, être un peu baruti, hébété.
- Tomber dans les vapes : s'évanouir.

-n.f. pl. Pop. Express.

VARIA

- Collection, recueil bibliographique d'oeuvres variées. Un varia d'arbres exotiques.

n.m.pl.

VARUS

- Se dit d'un membre ou d'un segment de membre qui est dévié vers l'intérieur (par opp. à valgus).

n.m. inv. Anat. Méd. Att. [fém. vara]

VARVE

- Sédiment lacustre fait de dépôts alternativement fins et grossiers. (La périodicité annuelle [un niveau plus fin, un niveau grossier] est utilisée comme moyen de datation des dépôts périglaciaires, essentiellement du quaternaire). Les varves laissées par le recul des glaciers scandinaves. Des argiles varvées. La base des marnes vertes varvées.

n.f. Géol. Géogr.

VEINE

- Etre en veine de : être disposé à.
- Veine poétique : le génie poétique.

n.f. Express. Poés.

VELET

- Doublure blanche que les religieuses attachent au voile de dessous.

n.m. Vest. Relig.

VÉLIE

- Punaise vivant sur l'eau, au corps épais (2 cm).

n.f. Zool. Entomol.

VELIN

- Papier de qualité supérieure dont l'épair est uni.
- Parchemin très fin.
- Ouvrage ancien, calligraphié, imprimé ou peint sur vélin.

Imprim.

VELTE

- Instrument qui sert à jauger les tonneaux.

n.f. Ustens. Récip.

VELUM

- Grand pièce de tissu simulant un plafond, et servant soit à diminuer la hauteur d'un local, soit à protéger un lieu du soleil.

n.m. Text. Décor. Home.

VELUX

- Fenêtre de toit de la marque de ce nom.

n.m. Archit. Constr.

VENTE

- Partie de forêt dont le bois, vendu ou en instance d'être vendu, est prêt à être exploité. ; ensemble des arbres d'une partie de forêt qui viennent d'être abattus. Dans cette jeune vente, il devait exister une cabane de bûcheron (Sans Famille, Hector Malot).

n.f. Forest. Arboric.

VÉNUS

- Deuxième planète de système solaire.

n.pr. Astron.

VÉRIN

- Appareil que l'on place sous des charges pour les soulever sur une faible course ou les soutenir.

n.m. Technol. Mécan.

VERNE

- Autre nom de l'espèce d'aune la plus commune (Alnus glutinosa).

n.m. Bot. Arbor.

VERRÉ

- Saupoudré de poudre de verre.

adj.

VESOU

- Liquide qui sort de la canne à sucre quand on l'écrase

Agric.

VEULE

- Faible, mou, sans énergie.

adj. Sout.

VEUVE

- Oiseau passereau d'Afrique à plumage en grande partie noir, recherché comme oiseau de cage et de volière (plocéidés).

n.f. Zool. Ornithol.

VICUS

- Ce terme latin désigne une agglomération de taille moyenne dans l’Antiquité et le haut Moyen Âge. Des installations de potiers, à échelle quasi industrielle, à la Graufesenque d’abord, petit vicus au sud de Millau.

n.m. Archéol. Rom. Habit. Hist.

VIÈLE

- Tout instrument de musique aux cordes frottées par un archet ou par une roue (vielle) indépendamment de sa forme ou du nombre des cordes.

n.f. Instr. Mus. Vx.

VIÔCE

- Sale bête! Injure à un animal, et par extension, terme péjoratif en parlant d’une personne. "Sale viôce, chien répugnant!". Variante: Viôsse. (Louis Pergaud, Le Roman de Miraut)

n.f. Zool. Péjor. Région. Jura.

VISTA

- Bonne vision qu'un sportif a du jeu, du geste à effectuer (Fam.).
(chance ou vista, on ne le saura jamais).
- Image collée à l'intérieur de certains coffrets de cigares (font l'objet d'une collection).

n.f.

VOILE

- Détail de la voilure d'un trois-mâts : clinfoc, foc, cacatois, perroquet, hunier, misaine, flèche, diablotin, marquise, perruche, volant d'artimon, brigantine, flèche, trinquette, coq, fortune, tourmentin, bout-dehors, trinquette, saisine, …

n.f. Marin. Navig.

VOLÉE

- Décharge, tir simultané de plusieurs projectiles. Volée d'obus. Tirer les volées (quand on fait sauter des mines dans les carrières).
- Série de coups rapprochés et nombreux (Fam.). Recevoir une volée.
- Volée de bois vert : série de coups vigoureux.

n.f. Milit. Explos. Fam.

VOLÉE

- Partie d'escalier entre deux repos ou paliers consécutifs.
- Frappe d'une balle avant qu'elle ait touché terre. A la volée. Arrêt de volée.
- Suite de coups nombreux et consécutifs : recevoir une volée.
- Son d'une cloche mise en branle : sonner à toute volée.
- De haute volée : de haut rang, de rgande envergure.

n.f. Archit. Constr. Coup. Sport.

VOLIS

- Cime d'un arbre qui a été rompue et enlevée par le vent.

Arbor.

VOLTE

- Tour complet que le cavalier fait exécuter à un cheval en le menant en rond (---> volter).
- Danse tournante des XVI° et XVII° s. exécutée par couples.

n.f. Hipp. Chev. Sport. Dans. Equit.

VOTIF

- Fait ou offert en vertu d'un vœu. Autel votif.
- Fête votive : Fête religieuse célébrée en l'honneur d'un patron.

adj. Relig. Fête.

VOUGE

- Du XIII° au XVI° s., arme d'hast faite d'une lame tranchante et asymétrique.
- Croissant pour émonder les arbres.

n.f. Arm. Outil. Arboric.

VOYER

- Agent voyer (Vx.) : ingénieur du service vicinal. Sully, grand voyer de France et grand maître de l'artillerie.

n.m. Vx. Transp. Hist. Communic.

WHARF

- Appontement long perpendiculaire au rivage. Fisherman's wharf (à San francisco).

n.m. Marin. Constr. Trav. Publ.

WHIST

- Jeu de cartes, ancêtre du bridge, qui se joue généralement entre quatre personnes, deux contre deux.

n.m. Jeu.

WINCH

- Petit treuil à main utilisé sur les bateaux de plaisance pour tendre les écoutes ou les drisses. Constitué par une poupée métallique manœuvrée par une manivelle ou un levier à cliquets.

n.m. Navig. Marin.

WOLOF

- Langue nigéro-congolaise parlée au Sénégal ou en Gambie.

n.m. Ling. Afric.

XIANG

- Dialecte chinois parlé au Hou-nan.

n.m. Ling. Orient. Chin.

XIPHO

- Poisson d'aquarium, de coloration variée, de 6-10 cm, originaire du Mexique. Le lobe inférieur de la caudale du mâle est long est pointu : syn. porte-glaive.

n.m. Zool. Ichtyol.

XYSTE

- Galerie couverte d'un gymnase, où les exercices avaient lieu en hiver. (On devait y transpirer en hiver).

n.m. Antiq. Gr. Sport.

YASSA

- En Afrique, ragoût de poisson, de poulet ou de mouton, dont la sauce est aromatisée au citron.

n.m. Cuis. Alim. Afric.

YOCTO

- Préfixe (symbole : y) qui, placé devant une unité, la multiplie par 10-24.

Préf. Math.

YOTTA

- Préfixe (symbole : Y) qui, placé devant une unité, la multiplie par 1024.

Préf. Math.

YUAN

- Renminbi yuan : Unité monétaire principale de la Chine (1 CNY = 10 chao).

n.m. Monn. Orient.

ZAÏRE

- Unité monétaire principale du Zaïre (1 ZRN = 100 makuta).

n.m. Monn. Afric.

ZAMIA

- Plante tropicale voisine du cycas, et dont certaines espèces fournissent une fécule alimentaire appelée sagou.

Bot. Alim.

ZANZI

- Jeu de hasard qui se joue avec trois dés, à deux joueurs ou plus.
- Coup le plus fort à ce jeu, amenant trois dés identiques.

n.m. Jeu.

ZELIG

- Personnage de film (Woody Allen), qui a le don de s'identifier à ceux qu'il côtoie au point de devenir leur sosie. Tindel est le Zélig du Palais Brongniart.

n. pr.

ZEPTO

- Préfixe (symbole : z) qui, placé devant une unité, la multiplie par 10-21.

Préf. Math.

ZLOTY

- Unité monétaire principale de la Pologne (1 PLN = 100 groszy).

n.m. Monn. Europ.

ZOÏDE

- Chacun des individus, spécialisés ou non, d'une colonie de cnidaires. [Ce mot est surtout employé en suffixe sous son autre forme de zoïte]. Chez les ascidies, zoïdes disposés en systèmes polygonaux. Chez les Dideminidae (ascidies composées), les zoïdes ne sont pas disposés en systèmes nets.

n.m. Zool.

ZONER

- Errer dans les rues, se promener sans rien faire, perdre son temps (Pop.).
- Mener une existence au jour le jour, plus ou moins e marge de la société, en vivant d'expédients (Cette zoulette a décidé de ne plus zoner et de décrocher son bac).

v.i. Pop. Fam.

ZORSE

- Croisement entre zèbre et jument.

n.m. Zool. Mamm.

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Rueben Jacobs

Last Updated: 08/24/2022

Views: 6139

Rating: 4.7 / 5 (57 voted)

Reviews: 88% of readers found this page helpful

Author information

Name: Rueben Jacobs

Birthday: 1999-03-14

Address: 951 Caterina Walk, Schambergerside, CA 67667-0896

Phone: +6881806848632

Job: Internal Education Planner

Hobby: Candle making, Cabaret, Poi, Gambling, Rock climbing, Wood carving, Computer programming

Introduction: My name is Rueben Jacobs, I am a cooperative, beautiful, kind, comfortable, glamorous, open, magnificent person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.